«Stop à l’huile de palme!» dit l’orang-outang

Même s'ils tentent de se défendre, les orangs-outangs, dont le génome est à 97% identique au notre, perdent leur habitat très vite. Et avant de le raser, on ne leur a même pas payé leur pesant en huile de palme !

...et jeudi, l'Assemblée nationale a voté un amendement, rédigé par Total sans doute, qui prolongeait l'avantage fiscal accordé aux producteurs de biocarburant à base d'huile de palme...

...et vendredi tous les ponginés d'Asie du sud-est ont appelé leur lobby français et les primates de l'Assemblée nationale, comme un seul homme, ont voté totalement le contraire de ce que voulait Total...

Et nous, en brûlant des (bio)carburants, nous, nous abîmons très vite le seul habitat que nous avons et partageons avec les ponginés qui restent.

Regardez avec quel corps gras, votre biscuit est produit, vous dit l'orang-outang, sinon il vous envoie le gigantopithèque !


3 commentaires pour “«Stop à l’huile de palme!» dit l’orang-outang”

  1. TJ85 Répondre | Permalink

    Pourquoi est-ce que les chocolatiers ne se tournent pas vers des produits à plus haute valeur nutritionnelle ? Ils ne perçoivent plus l'arrière-goût gras, limite rance, que laisse leur produit au palais de leurs clients ? Ou peut-être qu'ils ne le goûtent plus, trop satisfaits par les bilans comptables...
    Et pourquoi est-ce que lesdits clients persistent à consommer cette cochonnerie, alors qu'il leur est si facile de fabriquer eux-mêmes leur pâte à tartiner, sans huile de palme ?

Publier un commentaire