Où sont les demi-vierges ?

11.04.2014 | par Loïc Mangin | Articles & Billets

Un billet sulfureux aujourd’hui où, par la grâce d’une bestiole, il sera question d’un saint, de vierges et de demi-vierges… la bestiole en question est l’araignée Argiope keyserlingi, une espèce endémique d’Australie. On la trouve sur la côte orientale de la Nouvelle-Galles du Sud centrale jusqu’au Sud du Queensland et sur l'île Lord Howe.

Argiope keyserlingi © J. Sohnrey.

Argiope keyserlingi © J. Sohnrey.

Les anglophones la nomment araignée à la croix de Saint-André (St Andrew's Cross spider) en raison du motif qu’elle dessine sur sa toile.

La croix en soie de l’araignée Argiope keyserlingi © J. Gollan, Australian Museum.

La croix en soie de l’araignée Argiope keyserlingi © J. Gollan, Australian Museum.

À l’aide de bandes de soie, elle confectionne une croix qui rappelle celle sur laquelle mourût Saint André, épisode illustré dans les Très Riches Heures du duc de Berry.

Saint André est crucifié sur une croix en X. Sous le texte deux scènes montrent Saint André conduit chez le proconsul (à gauche) et bastonné (à droite).

Saint André est crucifié sur une croix en X. Sous le texte deux scènes montrent Saint André conduit chez le proconsul (à gauche) et bastonné (à droite).

Selon les textes, André prêcha l’Évangile lors d’un long voyage qui le conduisit en Mésopotamie, en Bithynie, à Éphèse, en Thrace, en Scythie, en Crimée, à Byzance et en Achaïe (au nord du Péloponnèse) et notamment à Patras où il fut crucifié en l’an 60, sous le règne de l’empereur Néron. Son périple autour de la mer Noire valut à Saint André de devenir le saint patron de l’église roumaine et celui de la marine russe. Il a sans doute fort à faire aujourd’hui depuis que la Crimée a été rattachée à la Russie !

La croix en soie de l’araignée a-t-elle un rôle particulier ? Sean Blamires, de l’Université de Sydney s’est intéressé à la question en 2007. Deux hypothèses étaient en lice : le motif attire les proies ou bien repousse les prédateurs. Pour trancher, ils ont mis en évidence les paramètres qui influent sur la confection de la croix. Selon leurs résultats, ils favoriseraient la capture de proies.

Élargissons le sujet. Ces motifs sur toile, ou décorations, sont nommés stabilimenta (stabilimentum au singulier) et ne sont pas propres aux seules Argiope keyserlingi.

Les stabilimenta en spirale d’Octonoba yaeyamensis. © A. Tanikawa.

Les stabilimenta en spirale d’Octonoba yaeyamensis. © A. Tanikawa.

Les stabilimenta verticaux de l’Argiope bruennichi. © Th. Bresson.

Les stabilimenta verticaux de l’Argiope bruennichi. © Th. Bresson.

Les stabilimenta circulaires d’une autre argiope (Argiope sp), peut-être un la marque d’un juvénile. © M. Mahdi Karim.

Les stabilimenta circulaires d’une autre argiope (Argiope sp), peut-être un la marque d’un juvénile. © M. Mahdi Karim.

Selon les espèces, le rôle des stabilimenta varie.

Nous en avons fini avec le côté « saint » de l’Argiope keyserlingi. Venons-en aux vierges et aux demi-vierges, c’est beaucoup plus croustillant ! Les femelles sont dotées de deux orifices génitaux, des réceptacles, tandis que les mâles – la nature est bien faite – sont équipés de deux appendices reproducteurs, les pédipalpes. Lors d’un accouplement, un seul de chaque organe est sollicité, mais attention, il ne peut l’être qu’une fois ! Pourquoi ? Parce que la compétition spermatique (nous en avions parlé ici) fait rage : après l’accouplement, le réceptacle de la femelle qui a été utilisé est bouché par le pédipalpe du mâle qui en sort donc mutilé.

Là où l’affaire se corse, c’est que les femelles ont souvent la fâcheuse tendance à vouloir prolonger l’acte sexuel par un petit en-cas, en l’occurrence en dévorant le mâle lui-même. Comment éviter de finir en casse-croûte ? Stefanie Zimmer, de l’Université de Hambourg, et ses collègues, ont récemment montré qu’un mâle, lors du choix d’une partenaire, privilégie d’abord les vierges, puis, à défaut les demi-vierges (celles qui se sont accouplées une fois). Et il dédaigne les femelles qui ont déjà eu deux partenaires.

Il discernerait les différents profils grâce à des phéromones déposées sur les toiles. Il parvient même à reconnaître les demi-vierges qui ont acquis ce statut grâce à lui. En d’autres termes, il préfère perdre ses pédipalpes avec deux partenaires différentes.

La stratégie est efficace, mais elle pourrait être améliorée. En effet, les organes génitaux des araignées étant disposés de part et d’autre du corps, le pédipalpe mâle de droite fonctionne avec l’orifice à droite de la femelle. Or comment un mâle amputé d’un pédipalpe reconnaît-il une demi-vierge droite d’une demi-vierge gauche ? L’histoire ne le dit pas, l’évolution et la sélection naturelle ont encore du travail.

Pour en savoir plus :


Un commentaire pour “Où sont les demi-vierges ?”

  1. mobile app development company in delhi Répondre | Permalink

    Tekniko Global is a Top mobile app development company in Noida, Delhi. We have core expert for IOS app & Android application development. We provide Custom Mobile App development services at reasonable cost.

Publier un commentaire