Moi, le gentil dauphin, drogué, pervers…

10.01.2014 par Loïc Mangin, dans Articles & Billets

Selon la légende, le poète et musicien grec Arion, jeté par-dessus bord par l’équipage du navire qui le transportait, aurait été sauvé par un dauphin.

© Piotrus

© Piotrus

Depuis l’Antiquité, le dauphin jouit d’un statut particulier : intelligent et proche des humains, il ne peut être que gentil. D’ailleurs, si Gérard Lenorman l’a chanté…

…et puis nous avons tous été jaloux des enfants de la série Flipper.

Pourtant, la bestiole n’est pas toujours à la hauteur de sa réputation, loin s’en faut ! Nombre d’études et de témoignages en font un animal obsédé sexuel, cruel gratuitement, infanticide… et l’on vient de découvrir qu’en plus, il se drogue. Quel beau modèle pour nos enfants !

Une précision d’abord, quand on pense dauphin, on a souvent en tête le plus connu, le Grand dauphin Tursiops truncatus, celui des delphinarium et des écrans. Il n’est pourtant qu’un membre parmi d’autres d’un groupe hétérogène de cétacés à dents (les odontocètes) qui rassemble plusieurs espèces de la famille des Delphinidés (qui inclut aussi les orques), de celle des Delphinoïdes et de celle des dauphins d’eau douce (Platanistidae).

Un dauphin du Yangsté, une espèce officiellement éteinte depuis 2007.

Un dauphin du Yangsté, une espèce officiellement éteinte depuis 2007.

Avant de décrire le côté obscur des dauphins, rendons leur justice. Ce sont bel et bien des animaux étonnants. Prenons quelques exemples. Par exemple, une équipe de l’Université Saint Andrews, en Grande-Bretagne, a montré que les sons qu’émettent ces mammifères seraient précis jusqu’à permettre l’identification de chaque individu qui, en quelque sorte serait affublé de l’équivalent d’un prénom, un sifflement caractérisé par un motif de modulation de fréquence.

Autre prouesse, les dauphins cicatrisent très rapidement. Michael Zasloff, de l’Université Georgetown, aux États-Unis, a montré que c’est grâce à des molécules antimicrobiennes contenues sous la peau.

Mieux, les dauphins disposeraient, à l’instar des chimpanzés, d’une culture. En 2005, une équipe australienne a observé, dans la Baie des requins (Shark Bay), des dauphins qui se couvrent le bec d’une éponge pour fouiller le sédiment à la recherche de nourriture.

03-sn-dolphintools

Un dauphin orné d’une éponge. © E. Patterson

Cette technique de protection serait enseignée des mères aux filles, sans que l’on sache expliquer cette transmission exclusivement matrilinéaire.

Concernant les liens avec les humains, plusieurs sont bel et bien positifs. Ainsi, plusieurs témoignages attestent que des baigneurs et des surfeurs ont été protégés de requins par des dauphins. En Mauritanie, des pêcheurs partagent avec un groupe de dauphins les prises que les cétacés ont rabattues vers leurs filets.

On a également observé des dauphins prendre soins de congénères blessés ou malade, les maintenir à la surface pour qu’ils puissent respirer. Cet altruisme est parfois dirigé vers d’autres espèces, tels les phoques.

On pourrait multiplier les exemples de la bonté des dauphins, mais en fait, ce n’est pas du tout mon propos ici. Je souhaite plutôt me poser en « briseur de rêves ». Avant d’aborder le côté obscur des dauphins, une dernière rasade d’angélisme pour les nostalgiques.

http://youtu.be/YxtJejqLsYA

Ceux qui ne veulent pas voir détruit le mythe peuvent (et doivent) arrêter leur lecture ici. Je vous aurais prévenu…

D’abord, ces cétacés seraient parmi les rares animaux à tuer… pour le plaisir. En 2007, le DEFRA, le Département britannique pour l’environnement, la nourriture et les affaires rurales, ont rendu un rapport dans lequel il montrait, autopsies à l’appui, que plusieurs cétacés, dont des marsouins, ont été harcelés et tués par des Grands dauphins Tursiops truncatus. Cela s’est passé près des côtes écossaises. Le contexte était celui d’une disette dans les eaux locales. Cependant, les victimes n’ont pas été mangées. Peut-on imaginer l’élimination de rivaux pour les mêmes ressources ? Non !

Ici, la photo d’un dauphin de Risso (Grampus griseus) martyrisé.

La peau d’un dauphin de Risso (Grampus griseus) agressé par un ou plusieurs grands dauphins (Tursiops truncatus). © Cornwall Wildlife Trust Marine Strandings Network

La peau d’un dauphin de Risso (Grampus griseus) agressé par un ou plusieurs grands dauphins (Tursiops truncatus). © Cornwall Wildlife Trust Marine Strandings Network

Or ce cétacé se nourrit de calmars, des proies ignorées par le grand dauphin. Selon le spécialiste Nick Tregenza, ils auraient pu faire ça « pour s’amuser ».

Le même Tregenza raconte que des dauphins ont été vus récupérer des cailloux au fond de la mer et les jeter sur des phoques se reposant sur les rochers… Des dauphins auraient aussi entraîné par le fond des oiseaux marins, sans aucune intention de les consommer. Les dauphins sont de vrais voyous !!! Mais le pire est à venir !

Une communauté de grands dauphins a été longuement étudiée à Shark Bay, en Australie. Les zoologues y ont observé des cas d’infanticides, ceci afin de rendre les femelles à nouveau disponibles pour un accouplement.

Cet endroit est aussi le théâtre d’une guerre des gangs où des petits groupes de mâles kidnappent des femelles et les empêchent d’aller ailleurs, souvent en usant de force. Ils instaurent des tours de garde pour surveiller les prisonnières.

Autre comportement rare chez les animaux, excepté chez l’homme, les dauphins montrent un appétit sexuel déconnecté de l’idée de reproduction. Certains se masturbent, d’autres stimulent les organes génitaux de congénères, du même sexe ou non, à l’aide de leurs nageoires ou de leur rostre, c’est-à-dire leur « museau ». D’autres encore entreprennent des membres d’autres espèces. Et les humains ne sont pas à l’abri…

La preuve ici, où l’on voit un dauphin tenter de s’accoupler avec le plongeur Michael Maes en se frottant à lui.

Ou bien là, l’animal n’hésitant pas à sortir de l’eau pour satisfaire ses pulsions.

Dernière découverte en date : les dauphins se droguent !

À l’occasion du tournage d’un documentaire pour la BBC, des plongeurs, aidés de drones sous-marins équipés de caméras, ont eu la stupeur de voir des dauphins complètement « shootés » !

La bande-annonce du documentaire, diffusé début janvier 2014.

Quelle substance procure-t-elle aux cétacés cette euphorie ? Rien de moins que de la tétrodotoxine, une neurotoxine des centaines de fois plus puissante que le cyanure ! On la trouve dans plusieurs types d’organismes marins notamment les poissons-globes (pufferfish en anglais) de la famille des tétraodontidae. Le plus célèbre membre de cette famille est le fugu, préparé avec beaucoup de précaution et de dextérité par des cuisiniers japonais pour de riches gastronomes en mal de sensations.

Un poisson-globe Arothron hispidus. © B. Inaglory

Un poisson-globe Arothron hispidus. © B. Inaglory

Les dauphins filmés par l’équipe britannique happaient des poissons-globes, les maintenaient quelques instants dans leur bec le temps que le poisson libère son arme de défense (la toxine), puis le passaient à un autre.

© BBC/J. Downer productions

© BBC/J. Downer productions

© BBC/J. Downer productions

© BBC/J. Downer productions

L’effet est immédiat : dans une sorte de transe, les animaux se tenaient le plus souvent à la verticale, près de la surface, comme subjugués par leur reflet… On les voit ici :

Peut-être voient-ils des dauphins roses…

Garanti sans trucage. Un dauphin albinos dans le lac Calcasieu, en Louisiane, aux États-Unis. © Caters News

Garanti sans trucage. Un dauphin albinos dans le lac Calcasieu, en Louisiane, aux États-Unis. © Caters News

Précisons que ces junkies à nageoires ne constituent pas le premier cas d’intoxication volontaire à des fins euphorisantes, j’y reviendrais dans un autre billet.

Récapitulons, le dauphin est infanticide, violeur, pervers, drogué… en ce qui me concerne, j’arrête le Galak !

P.S. Pour l’effet « dramatique » de ce billet, j’ai abusé de l’anthropomorphie. En replaçant les choses dans leur contexte, le dauphin est simplement un animal sauvage, au comportement complexe et parfois imprévisible.

 

Pour en savoir plus :


8 commentaires pour “Moi, le gentil dauphin, drogué, pervers…”

  1. machoire Répondre | Permalink

    tout est vrai, mais la petitesse de certaines personnes, les convaincra que les dauphins sont des êtres odieux.
    Il est primordial de défendre cette espèce qui subit de nombreux massacres au japon et danemark.

    • Loïc Mangin Répondre | Permalink

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. J'essaie de localiser le site qui a eu la bonne idée de me mettre en lien, ce qui a entraîné un record de fréquentation. Comment êtes-vous parvenu sur le Best of Bestioles ?
      Bonne journée.
      Loïc

      • Didi Répondre | Permalink

        lien vers le site en commentaire sur un des blogs du monde

  2. Alain Répondre | Permalink

    Très bon article, je m'y reprendrai à deux fois avant de refaire confiance à un dauphin !

    • Loïc Mangin Répondre | Permalink

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. J'essaie de localiser le site qui a eu la bonne idée de me mettre en lien, ce qui a entraîné un record de fréquentation. Comment êtes-vous parvenu sur le Best of Bestioles ?
      Bonne journée.
      Loïc

  3. asote Répondre | Permalink

    Conseiller de l'Elysee ---- PDG RIVELANDA−−−−−Groupe de Consepts, de Créations, de Desgins
    Le Groupe RIVELANDA est constitué de 27 pöles dont Hollywood et Music Writings (Sonny et Universal Musics). Ils ont beaux frapper des pieds, des mains Monsieur Fillon, Monsieur Juppé,, Mon Dousteblazy, Monsieur Sarkozy, Monsieur Vauquière, Monsieur Cuolom, Monsieur Masoué, Monsieru Invernizzi, Monsieur Obama, Monsieur Clinton, Monsieur Busch, Monsieur Kennedy, Monsieur Blair, Madame Evelyne Blair, Madame Bourgon, Madame Clerc, Monsieur Armani,, Madame Henriette Lacote Juillet, Monsieur LEvourch, Monsieur Magnin et aucune autres satar ou coach comme mesdames Nguyen Donier ou Ferrari Mevle Daurant Pinot ne sont propriètaires du Groupe RIVELANDA. Les Coach de Outreu, Hanry, Ferrari, Donier, Ngyen, Vermot ou Lacroix, Bourgeois qui ont torché la ville en trois mois, ont plus de mal avec Midi-Pyrénnée, Toulouse, Albi, Castres, Graulhet,
    Cette équipe de oaochs continuent à diriger les enfants, pain volé, travail hollywoodeen non terminé;;;les enfants ont le sexe arraché ou stérélisé. Il faudrait arrêter de nous menacer les mamans et les papas, de nous mettre SDF parce qu'on ose défendre nos droits et ceux de nos enfants. J'aimerais le gouvernements me rendent la Direction de RIVELANDA et mon mari Dorjé Lobsang et mes enfants avec leurs sexe et entier.
    Mercide continuer à nous soutenir: vous salut Pixar, Columbia, Paramount, Fox, Universal Sonny,... Fémis, Pathé, Oaillade, Cinemovida, Vertigo, Gaumont, ACBD, Utopia, Cratère...UGC

Publier un commentaire