RSS
 

Des découvertes en cascade dans le Kurdistan irakien

Publié 23.05.2018 par Cécile Michel

Depuis le milieu des années 2000, les archéologues, chassés du sud de l’Irak et de la Syrie par les guerres, ont investi le Kurdistan irakien. Dans cette région auparavant peu explorée, les découvertes se succèdent. Ainsi, les chercheurs de l’Université de Tübingen (Allemagne) viennent de mettre à jour la ville antique de Mardaman, dont l’histoire couvre plus d’un millénaire. En 2013, une mission archéologique germano-irakienne a ouvert une fouille sur le site de Bassetki, dans la province de Dohuk, dans... Lire la suite

Des statues antiques perdues dans les eaux du Tigre

Publié 30.04.2018 par Cécile Michel

Depuis l’Antiquité, Tigre et Euphrate ont servi de voie de navigation, en particulier pour le transport des biens pondéreux. Toutefois, le Tigre est alors moins fréquenté car, non seulement son régime est très irrégulier, mais en outre il parcourt des régions morcelées politiquement et souvent en guerre, ce qui rend la navigation sur ce fleuve dangereuse. Il prend sa source dans le Taurus en Turquie, puis traverse la Syrie et l’Irak, en passant par Mossoul et Bagdad. Au sud, dans... Lire la suite

Les archéologues sont de retour dans le sud de l’Irak et découvrent un port antique

Publié 28.03.2018 par Cécile Michel

Les archéologues ont repris leurs travaux dans le sud de l’Irak ces dernières années, malgré l’insécurité qui y règne, et les découvertes se multiplient, parmi lesquelles un port datant du IIIe millénaire avant notre ère. Ces explorations renouvellent notre perception de cette région. Américains, Britanniques et Allemands sont de retour sur les ruines de la cité d’Ur découverte au début du XXe siècle par Leonard Woolley. Ils y ont exhumé des bâtiments avec des tablettes cunéiformes datant de la seconde... Lire la suite

Faux antiques. Les scribes mésopotamiens déjà faussaires ?

Publié 25.02.2018 par Cécile Michel

Pendant les trois millénaires d’utilisation de l’écriture cunéiforme, les scribes mésopotamiens ont inlassablement recopié des textes dans le cadre de leur éducation afin de les mémoriser ou encore pour les préserver dans les bibliothèques savantes. Ils ont aussi créé des faux, reproduisant parfois l’écriture archaïque des temps anciens, réécrivant alors leur histoire. Certains de ces faux antiques sont bien connus des assyriologues, comme le monument cruciforme de Manishtushu ou une lettre soi-disant écrite par Gilgamesh. Le monument de Manishtushu, réalisé... Lire la suite

Les jardins suspendus de Babylone se trouvaient à … Ninive !

Publié 30.01.2018 par Cécile Michel

Les jardins suspendus de Babylone, l’une des sept merveilles du monde, vantée par les auteurs de langue grecque, ont longtemps intrigué les spécialistes des textes cunéiformes et les archéologues ayant eu la chance de fouiller le site car ni les uns ni les autres n’y ont trouvé des indices de leur existence. Des travaux de l’assyriologue britannique Stéphanie Dalley laissent à penser que les Grecs se sont trompés et que ces jardins se situaient en fait à Ninive. Dans le... Lire la suite

Nouvel An et calendrier en Mésopotamie antique

Publié 24.12.2017 par Cécile Michel

Dans le calendrier grégorien qui est le nôtre, en vigueur depuis 1582, le décompte des années prend comme point de départ l’ère chrétienne, c’est-à-dire la naissance (estimée) de Jésus-Christ. C’est un calendrier solaire, avec des mois de 28 à 31 jours, le nouvel an coïncidant avec le 1er janvier. Qu’en était-il en Mésopotamie antique ? Le calendrier mésopotamien était fondé sur des intervalles de temps naturels que représentent la marche du soleil, le cycle des saisons et le mouvement de la... Lire la suite

Le Code de Hammurabi est arrivé à la Grande Borne à Grigny !

Publié 29.10.2017 par Cécile Michel

Une réplique grandeur nature du code de Hammurabi, l’un des plus anciens recueils de lois qui donne un aperçu sur la société de Babylone au 18e siècle avant J.-C., vient de trouver son chemin jusqu’à la cité de la Grande Borne à Grigny (Essonne). Le Code de Hammurabi, stèle en basalte de 2,25 mètres de haut, a été découvert en 1901 par les Français sur le site de Suse en Iran où il avait été emporté comme trophée de guerre... Lire la suite

Les mathématiques babyloniennes font parler d’elles

Publié 26.09.2017 par Cécile Michel

Parmi les centaines de milliers de tablettes cunéiformes exhumées au Proche-Orient, différents groupes de textes témoignent des connaissances en mathématiques des Babyloniens. Le lot le plus important comporte un millier d’exercices scolaires laissés par les apprentis-scribes du début du 2ème millénaire av. J.-C., en particulier dans la ville de Nippur, au sud de l’Irak, entre Tigre et Euphrate. D’autres textes de la même époque émanent d’érudits qui ont rédigé des suites de problèmes du second degré, ou d’algorithmes de calcul... Lire la suite

Que reste-t-il des ruines assyriennes après la libération de Mossoul et de sa région ?

Publié 26.08.2017 par Cécile Michel

À la mi-juillet, après trois années d’occupation par Daesh, la ville de Mossoul en Irak a été officiellement libérée. Un collègue et ami, ancien doyen de l’Université de Mossoul, m’a annoncé le 17 juillet dernier, qu’il était retourné chez lui avec sa famille, prêt à enseigner de nouveau à l’université à partir de septembre. Voilà un vrai signe d’espoir : la vie doit reprendre son cours dans une ville en ruines. La semaine suivante, 450 assyriologues venus du monde entier étaient... Lire la suite

L’aboutissement d’un projet centenaire : l’encyclopédie sur les cultures du Proche-Orient antique

Publié 31.07.2017 par Cécile Michel

Le quinzième et dernier volume du Reallexikon der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie (RlA, encyclopédie sur les cultures du Proche-Orient antique utilisant l’écriture cunéiforme) a été remis à l’éditeur en 2017 : ce projet de longue haleine aura duré presque cent ans ! C’est en effet en 1922 que B. Meissner, déjà auteur de plusieurs ouvrages sur les Assyriens et les Babyloniens, propose de lancer le projet d’une encyclopédie pour l’assyriologie, une discipline alors encore jeune. En 1922, cela fait alors soixante-cinq ans... Lire la suite