Cécile Michel : A PROPOS DE L'AUTEUR

Avatar of Cécile Michel

Cécile Michel est assyriologue, Directrice de Recherche au CNRS dans le laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (Nanterre) et Professeure à l'Université de Hambourg (Allemagne) ; elle préside l’International Association for Assyriology (2014-2018). Déchiffrant les tablettes cunéiformes du 2ème millénaire avant J.-C. de haute Mésopotamie et d’Anatolie, elle mène des travaux sur l’économie et le commerce, la société, l’histoire des femmes et du genre, la vie quotidienne et la culture matérielle, la chronologie et la géographie historique, l’éducation et les pratiques de l’écriture et du calcul. Outre la publication de nombreux ouvrages et articles scientifiques, elle s’est investie dans la diffusion des connaissances vers les jeunes et les moins jeunes (Le tour du monde des écritures, Les écritures cunéiformes et leur déchiffrement, Histoire de déchiffrements, Les débuts de l’histoire, et un film : L’écriture cunéiforme, écrire et compter).

 

Cécile Michel : TOUS LES ARTICLES

 
 

Les jardins suspendus de Babylone se trouvaient à … Ninive !

Publié 30.01.2018 par Cécile Michel

Les jardins suspendus de Babylone, l’une des sept merveilles du monde, vantée par les auteurs de langue grecque, ont longtemps intrigué les spécialistes des textes cunéiformes et les archéologues ayant eu la chance de fouiller le site car ni les uns ni les autres n’y ont trouvé des indices de leur existence. Des travaux de l’assyriologue britannique Stéphanie Dalley laissent à penser que les Grecs se sont trompés et que ces jardins se situaient en fait à Ninive. Dans le... Lire la suite

Nouvel An et calendrier en Mésopotamie antique

Publié 24.12.2017 par Cécile Michel

Dans le calendrier grégorien qui est le nôtre, en vigueur depuis 1582, le décompte des années prend comme point de départ l’ère chrétienne, c’est-à-dire la naissance (estimée) de Jésus-Christ. C’est un calendrier solaire, avec des mois de 28 à 31 jours, le nouvel an coïncidant avec le 1er janvier. Qu’en était-il en Mésopotamie antique ? Le calendrier mésopotamien était fondé sur des intervalles de temps naturels que représentent la marche du soleil, le cycle des saisons et le mouvement de la... Lire la suite

Le Code de Hammurabi est arrivé à la Grande Borne à Grigny !

Publié 29.10.2017 par Cécile Michel

Une réplique grandeur nature du code de Hammurabi, l’un des plus anciens recueils de lois qui donne un aperçu sur la société de Babylone au 18e siècle avant J.-C., vient de trouver son chemin jusqu’à la cité de la Grande Borne à Grigny (Essonne). Le Code de Hammurabi, stèle en basalte de 2,25 mètres de haut, a été découvert en 1901 par les Français sur le site de Suse en Iran où il avait été emporté comme trophée de guerre... Lire la suite

Les mathématiques babyloniennes font parler d’elles

Publié 26.09.2017 par Cécile Michel

Parmi les centaines de milliers de tablettes cunéiformes exhumées au Proche-Orient, différents groupes de textes témoignent des connaissances en mathématiques des Babyloniens. Le lot le plus important comporte un millier d’exercices scolaires laissés par les apprentis-scribes du début du 2ème millénaire av. J.-C., en particulier dans la ville de Nippur, au sud de l’Irak, entre Tigre et Euphrate. D’autres textes de la même époque émanent d’érudits qui ont rédigé des suites de problèmes du second degré, ou d’algorithmes de calcul... Lire la suite

Que reste-t-il des ruines assyriennes après la libération de Mossoul et de sa région ?

Publié 26.08.2017 par Cécile Michel

À la mi-juillet, après trois années d’occupation par Daesh, la ville de Mossoul en Irak a été officiellement libérée. Un collègue et ami, ancien doyen de l’Université de Mossoul, m’a annoncé le 17 juillet dernier, qu’il était retourné chez lui avec sa famille, prêt à enseigner de nouveau à l’université à partir de septembre. Voilà un vrai signe d’espoir : la vie doit reprendre son cours dans une ville en ruines. La semaine suivante, 450 assyriologues venus du monde entier étaient... Lire la suite

L’aboutissement d’un projet centenaire : l’encyclopédie sur les cultures du Proche-Orient antique

Publié 31.07.2017 par Cécile Michel

Le quinzième et dernier volume du Reallexikon der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie (RlA, encyclopédie sur les cultures du Proche-Orient antique utilisant l’écriture cunéiforme) a été remis à l’éditeur en 2017 : ce projet de longue haleine aura duré presque cent ans ! C’est en effet en 1922 que B. Meissner, déjà auteur de plusieurs ouvrages sur les Assyriens et les Babyloniens, propose de lancer le projet d’une encyclopédie pour l’assyriologie, une discipline alors encore jeune. En 1922, cela fait alors soixante-cinq ans... Lire la suite

Quand les Mésopotamiens envoyaient leurs lettres sous enveloppe

Publié 30.06.2017 par Cécile Michel

Aujourd’hui tout le monde écrit des lettres – ou plutôt des courriels ! Ce genre littéraire a une longue histoire ; selon les scribes du début du deuxième millénaire av. J.-C., l’écriture fut inventée spécifiquement pour les besoins de la communication à longue distance. La légende d’Enmerkar et du Seigneur d’Aratta raconte la naissance de tels échanges entre rois, et donc de la correspondance diplomatique : « (Enmerkar) façonna l’argile et y inscrivit un message comme on le fait sur une tablette. Avant cette... Lire la suite

De nouvelles techniques pour identifier les auteurs des textes cunéiformes

Publié 25.05.2017 par Cécile Michel

Alors que nous célébrons ce mois-ci le 160ème anniversaire du déchiffrement du cunéiforme transcrivant la langue akkadienne[1], les assyriologues tentent de répondre à la question suivante : qui sont les auteurs des textes cunéiformes ? L’écriture est-elle réservée aux professionnels, ou bien est-elle plus largement répandue ? Les scribes, qui ont écrit les milliers de tablettes scolaires dans le cadre de leur éducation, rédigent lettres et contrats pour les particuliers, ou encore travaillent pour le roi. On connaît l'identité de très peu d’entre... Lire la suite

Les djihadistes de Daesh ont découvert un palais assyrien

Publié 30.03.2017 par Cécile Michel

La reprise progressive de la région de Mossoul, capturée par les forces armées de Daesh en juillet 2014, n’est pas sans apporter son lot de surprises. À peine maîtres des lieux, les djihadistes avaient enchaîné les destructions, s’attaquant aux vestiges archéologiques des tells voisins Nebi Yunus et Kuyunjik, sur la rive orientale du Tigre, en face de Mossoul. Sur le premier, selon la tradition, se trouvait le tombeau de Jonas, un prophète reconnu par les trois religions juive, chrétienne et... Lire la suite

Un palais de Saddam Hussein transformé en musée

Publié 26.02.2017 par Cécile Michel

Le 27 septembre 2016, un nouveau musée ouvrait dans la ville de Bassorah, deuxième ville d’Iraq située à l’endroit où le Tigre et l’Euphrate se rejoignent, sur le Chatt-el-Arab. Ce musée, installé dans l’un des nombreux palais que Saddam Hussein s’est fait construire à travers le pays, a remplacé le vieux musée du centre historique, pillé en partie lors de la guerre du Golfe en 1991, puis partiellement détruit en 2003 alors que ses collections avaient été évacuées à Bagdad.... Lire la suite