akkadien

 

L’invention du dictionnaire : les listes lexicales sumériennes

30.01.2019 | par Cécile Michel | 1 Commentaires

Le 13 janvier 2019, le monde de l’assyriologie a appris avec tristesse le décès de Miguel Civil à l’âge de 92 ans le. Né en même temps que la discipline « Sumérologie », il en fut l’un des plus grands savants et le meilleur connaisseur des listes lexicales sumériennes[i]. Natif de Catalogne, il se forma à Paris et y rencontra, par l’intermédiaire de Jean Bottéro, le grand sumérologue Samuel Noah Kramer, qui le recruta comme assistant à Philadelphie en 1958. Cinq ans... Lire la suite

L’aboutissement d’un projet centenaire : l’encyclopédie sur les cultures du Proche-Orient antique

31.07.2017 | par Cécile Michel | 1 Commentaires

Le quinzième et dernier volume du Reallexikon der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie (RlA, encyclopédie sur les cultures du Proche-Orient antique utilisant l’écriture cunéiforme) a été remis à l’éditeur en 2017 : ce projet de longue haleine aura duré presque cent ans ! C’est en effet en 1922 que B. Meissner, déjà auteur de plusieurs ouvrages sur les Assyriens et les Babyloniens, propose de lancer le projet d’une encyclopédie pour l’assyriologie, une discipline alors encore jeune. En 1922, cela fait alors soixante-cinq ans... Lire la suite

De nouvelles techniques pour identifier les auteurs des textes cunéiformes

25.05.2017 | par Cécile Michel | 2 Commentaires

Alors que nous célébrons ce mois-ci le 160ème anniversaire du déchiffrement du cunéiforme transcrivant la langue akkadienne[1], les assyriologues tentent de répondre à la question suivante : qui sont les auteurs des textes cunéiformes ? L’écriture est-elle réservée aux professionnels, ou bien est-elle plus largement répandue ? Les scribes, qui ont écrit les milliers de tablettes scolaires dans le cadre de leur éducation, rédigent lettres et contrats pour les particuliers, ou encore travaillent pour le roi. On connaît l'identité de très peu d’entre... Lire la suite

À l’école des scribes : écrire et compter en cunéiforme

29.01.2017 | par Cécile Michel | 1 Commentaires

« J’ai récité ma tablette, j’ai pris mon déjeuner. J’ai préparé ma nouvelle tablette, je l’ai remplie d’écriture, je l’ai terminée. Puis on m’a indiqué ma récitation et dans l’après-midi on m’a indiqué mon exercice d’écriture. À la fin de la classe, je suis allé chez moi, je suis entré dans la maison, où j’ai trouvé mon père assis. J’ai parlé à mon père de mon exercice d’écriture, puis j’ai récité ma tablette et mon père a été ravi. » Cet extrait... Lire la suite

Faire et défaire les alliances internationales

30.06.2016 | par Cécile Michel | 0 Commentaires

Le Royaume-Uni vient de voter pour le « Brexit », c’est-à-dire son départ de l’Union Européenne, mettant en péril l’équilibre instauré entre les pays d’Europe, tandis que d’autres nations frappent à la porte de cette même Union Européenne depuis des années. L’équilibre des grandes puissances est un phénomène récurrent dans l’histoire. Au XIVe siècle avant J.-C., les souverains des principaux royaumes proche-orientaux avaient instauré des traités bilatéraux, voire des accords tripartites, excluant ceux qu’ils jugeaient trop faibles ou encombrants. Ces jeux d’alliances... Lire la suite

Déchiffrer les écritures cunéiformes : une affaire complexe !

08.05.2015 | par Cécile Michel | 12 Commentaires

Entre l’abandon définitif de l’écriture cunéiforme au Ier siècle après J.-C. et l’exploration du Proche-Orient par les premiers voyageurs occidentaux aux XVIIe et XVIIIe siècles, on avait tout oublié de l’histoire de la Mésopotamie, ou presque. Seuls demeuraient dans les mémoires quelques noms de lieux rapportés par la Bible et les historiens grecs : la Tour de Babel, Kalhu, Ninive, les « jardins suspendus » de Babylone et des figures imaginaires, inspirées de célébrités assyriennes et babyloniennes, comme Sémiramis ou Sardanapale. En 1786,... Lire la suite

Les écritures cunéiformes : comment ça marche ?

13.04.2015 | par Cécile Michel | 1 Commentaires

Une exposition du Learning Center sur les écritures cunéiformes au Proche-Orient ancien, à la bibliothèque universitaire de Lille 3, reprend sous une autre forme celle organisée en 2007 par une équipe du CNRS à Nanterre pour célébrer le 150ème anniversaire du déchiffrement de l’akkadien écrit en caractères cunéiformes. Elle avait donné lieu à la publication d’un livret. SAG-TA-AK (sumérien) sa-an-ta-ak-kum (akkadien) En usage dans tout le Proche-Orient, de l’Anatolie à l’Iran et de l’Égypte aux Monts Elbrouz, l’écriture cunéiforme a servi... Lire la suite