renaissance

 

Fabrication de faux en série

30.11.2020 | par Cécile Michel | 0 Commentaires

Aujourd’hui, chaque institution scientifique française est dotée d’un ou d’une Référent(e) Intégrité Scientifique chargé(e) d’enquêter sur les méconduites scientifiques. Celles-ci reposent principalement sur la falsification et la fabrication de données, ou encore sur le plagiat. En archéologie ou en histoire, la fabrication de données peut prendre la forme d’un texte écrit sur un support artificiellement vieilli, rédigé dans une langue aujourd’hui morte à l’aide d’un système d’écriture qui n’a plus court. C’est un faux réalisé dans le but tromper ; de... Lire la suite