Jean-Paul Delahaye : A PROPOS DE L'AUTEUR

Avatar of Jean-Paul Delahaye

Jean-Paul Delahaye est mathématicien - il a passé un doctorat d'Etat en mathématiques sur la théorie des transformations de suites - et informaticien - il est professeur à l'université de Lille 1 et chercheur au Centre de recheche en informatique, signal et automatique de Lille du CNRS et membre du Algorithmic Nature Group. Ses travaux actuels portent sur les jeux computationnels, la théorie algorithmique de l'information, la définition du hasard et sa perception. Depuis 1992, il tient la rubrique Logique et calcul (un article de 6 pages chaque mois) dans la revue Pour la science. Il a écrit une vingtaine d'ouvrages sur les thèmes de ce blog. Des détails ici

 

Jean-Paul Delahaye : TOUS LES ARTICLES

 
 

Le contenu en calcul des mathématiques

Publié 12.07.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (3) Le contenu en calcul des mathématiques Questions sur la complexité organisée en mathématiques : Comment doit-on considérer les théorèmes mathématiques du point de vue de la "complexité organisée" ? Peut-on dire que la recherche mathématique (qui est incontestablement une recherche d'informations de valeur) est une recherche d'objets ayant un grand contenu en calcul ? Nous affirmons que les théories et les résultats mathématiques doivent être vues comme de la complexité organisée et du contenu en calcul. Le justifier... Lire la suite

Qu’est-ce que la complexité organisée ?

Publié 24.06.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (2) Ce texte fait suite au texte précédent, «Le collectionneur universel (partie1) », où nous présentions une vue générale de l'évolution de notre univers fondée sur l'idée qu'il s'y déroule des calculs dont l'importance est devenue de plus en plus centrale, en particulier depuis que, suite à l'apparition de la vie et des cultures humaines, un collectionneur universel de complexité organisée —nous, les êtres humains— tente de produire, systématiquement et sans nécessairement avoir des buts pratiques immédiats, des données,... Lire la suite

Le collectionneur universel

Publié 18.05.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (1) *** La «troisième étape» ou le «collectionneur universel» Avant-propos Nous allons présenter une théorie —ou peut-être devrions-nous dire, une vision— du monde dont le trait essentiel est de se fonder sur les mathématiques du calcul, de l'information et de la complexité et beaucoup moins sur la biologie, la physique ou la cosmologie. Cette théorie est le fruit d'une réflexion menée depuis une vingtaine d'années. Elle est présentée ici pour la première fois, même si certains de... Lire la suite

La complexité de Birkhoff

Publié 17.04.2015 par Jean-Paul Delahaye

La plus grande découverte d'Alan Turing est sans doute qu'il y a une notion universelle unique de fonction calculable. Cette notion se définit avec les machines élémentaires qu'il introduisit dans son article de 1936 et qu'Alonzo Church a nommées « machines de Turing ». L'idée peut aussi se formuler de nombreuses façons différentes, par le lambda-calcul, par des systèmes d'équations, par les langages de programmation, etc. On prouve que les notions obtenues sont équivalentes ce qui conforte l'idée que la notion proposée... Lire la suite

Les simplificateurs de Pi

Publié 16.03.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le nombre Pi (le périmètre d'un cercle de diamètre 1) peut se calculer de mille façons différentes par des formules de toutes sortes : limites de suites particulières (qui par exemple convergent vers la longueur du périmètre d'un cercle de diamètre 1 ; c'est l'idée de la méthode d'Archimède), intégrales (donnant par exemple l'aire d'un disque de rayon 1), séries infinies, produits infinis, etc. Toutes ces formules et méthodes conduisent au même résultat, ce que l'on démontre. On peut aussi le... Lire la suite

Bitcoin et contenu en calcul

Publié 15.02.2015 par Jean-Paul Delahaye

Quand on examine le protocole technique du bitcoin, on tombe sur un point apparemment insignifiant qui le complique bizarrement et semble mystérieux concernant la mesure de la longueur d'une blockchain. En réalité il est important. Beaucoup plus, c'est la mise en œuvre pratique — pour la première fois semble-t-il— d'une idée théorique fondamentale de la théorie du calcul : l'idée que certaines chaînes de caractères ne peuvent résulter que d'un long calcul, autrement dit qu'elles possèdent un « contenu intrinsèque en calcul »,... Lire la suite

L’attaque Goldfinger d’une blockchain

Publié 13.01.2015 par Jean-Paul Delahaye

On a beaucoup critiqué le bitcoin l'accusant d'être une pyramide de Ponzi, d'être intrinsèquement instable (car aucune régulation ne lui est appliquée), etc. Nombre de ces critiques sont le résultat du dérangement produit par une idée nouvelle dans un domaine — l'économie et la théorie monétaire — qui ne l'attendait pas, et qui n'était pas préparé à le comprendre. Une compétence minimale en informatique et en cryptographie mathématique (réseaux P2P, fonctions de hachage, protocoles asymétriques, etc.) est nécessaire pour savoir de quoi... Lire la suite

Pas besoin d’un tiers de confiance !

Publié 14.12.2014 par Jean-Paul Delahaye

Pour illustrer l'intérêt de la programmation par la blockchain (voir le billet précédent ), voici un remarquable exemple de protocole qui résout un délicat problème que nous avons tous rencontré. Le commerce entre particuliers sur internet est freiné par l'impossibilité d'établir une relation de confiance avec un inconnu. Vous mettez en vente un magnifique vase, vous trouvez un acheteur, vous lui envoyez l'objet... et il ne vous paye jamais. Autre possibilité, il vous envoie l'argent et vous gardez le vase !... Lire la suite

La puissance de la blockchain

Publié 15.11.2014 par Jean-Paul Delahaye

Imaginez qu'au centre de la place de la Concorde à Paris, à côté de l'Obélisque on installe un très grand cahier, que librement et gratuitement, tout le monde puisse lire, sur lequel tout le monde puisse écrire, mais qui soit impossible à effacer et indestructible. Cela serait-il utile ? Il semble que oui. - On pourrait y consigner des engagements : « je promets que je donnerais ma maison à celui qui démontrera la conjecture de Riemann : signé Jacques Dupont, 11... Lire la suite

De la complexité aux paradoxes

Publié 13.10.2014 par Jean-Paul Delahaye

La théorie des jeux est une source intarissable de situations où des règles simples produisent une surprenante complexité. Nous croyons comprendre un jeu, nous agissons en conformité avec ce que nous imaginons être du bon sens, puis nous nous rendons compte que ce n'est pas aussi simple qu'on le pensait. Parfois, nous en arrivons à la conclusion que, ce qui paraissait aller de soi, est en réalité totalement faux : la subtile logique du jeu résiste à l'intelligence. Nous allons... Lire la suite