Evolution

 

Accords et désaccords

Publié 17.08.2016 par Jean-Paul Delahaye

Accords et désaccords sur la nature et l'origine de la complexité du vivant   • Charles Lineweaver posant des questions sur la nature et l'origine et l'accroissement de la complexité dans notre monde (et particulièrement sur terre avec la Vie) propose des réponses très différentes de celles centrées sur l'idée de contenu en calcul et la profondeur logique de Bennett. Comment choisir et pourquoi ?   Charles Lineweaver défend que l'accroissement de la complexité structurelle de l'univers et principalement des... Lire la suite

Ordre partiel ou ordre total

Publié 16.12.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (7) Ordre partiel ou ordre total ? Questions sur la mesure de la complexité organisée (suite) • La complexité organisée définit-elle un ordre partiel ou total au sens du mathématicien ? Autrement dit, si on classait les objets numériques par complexité organisée croissante obtiendrait-on une ligne ou au contraire une structure non linéaire plus riche (avec certaines paires d'éléments incomparables entre eux ?) Dit autrement encore, pour arriver à un niveau de complexité N, faut-il passer par... Lire la suite

L’information de valeur et l’économie

Publié 16.10.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (5) La valeur économique et les contenus en calcul. Questions sur la complexité organisée, l'information de valeur, et l'économie. • La complexité organisée, par exemple sous sa forme connaissance scientifique, a une utilité et c'est en partie pour cela que le collectionneur universel qu'est l'Homme tente de l'accumuler. Elle a donc aussi de la valeur au sens économique. Pourtant les jeux du marché fixent la valeur sans apparemment se référer aux contenus en calcul. Est-ce que la... Lire la suite

La connaissance scientifique comme contenu en calcul

Publié 14.09.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (4) La connaissance scientifique comme contenu en calcul • Comment penser les connaissances scientifiques en général ? En quoi sont-elles de la complexité organisée ? Peut-on les voir comme du calcul cristallisé ? À la condition de ne pas les considérer seules mais associées à l'univers ou à des parties de l'univers, les connaissances scientifiques sont comme les couples théorème-démonstration, c'est-à-dire de la complexité organisée. Celle-ci provient des résultats de longs calculs qui sont ceux des processus d'exploration... Lire la suite

Le contenu en calcul des mathématiques

Publié 12.07.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (3) Le contenu en calcul des mathématiques Questions sur la complexité organisée en mathématiques : Comment doit-on considérer les théorèmes mathématiques du point de vue de la "complexité organisée" ? Peut-on dire que la recherche mathématique (qui est incontestablement une recherche d'informations de valeur) est une recherche d'objets ayant un grand contenu en calcul ? Nous affirmons que les théories et les résultats mathématiques doivent être vues comme de la complexité organisée et du contenu en calcul. Le justifier... Lire la suite

Qu’est-ce que la complexité organisée ?

Publié 24.06.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (2) Ce texte fait suite au texte précédent, «Le collectionneur universel (partie1) », où nous présentions une vue générale de l'évolution de notre univers fondée sur l'idée qu'il s'y déroule des calculs dont l'importance est devenue de plus en plus centrale, en particulier depuis que, suite à l'apparition de la vie et des cultures humaines, un collectionneur universel de complexité organisée —nous, les êtres humains— tente de produire, systématiquement et sans nécessairement avoir des buts pratiques immédiats, des données,... Lire la suite

Le collectionneur universel

Publié 18.05.2015 par Jean-Paul Delahaye

Le collectionneur universel (1) *** La «troisième étape» ou le «collectionneur universel» Avant-propos Nous allons présenter une théorie —ou peut-être devrions-nous dire, une vision— du monde dont le trait essentiel est de se fonder sur les mathématiques du calcul, de l'information et de la complexité et beaucoup moins sur la biologie, la physique ou la cosmologie. Cette théorie est le fruit d'une réflexion menée depuis une vingtaine d'années. Elle est présentée ici pour la première fois, même si certains de... Lire la suite