Archives mensuelles: janvier 2015

 

Quelles zébrures pour le zèbre ?

Publié 26.01.2015 par Jean-Louis Hartenberger

Chez les zèbres, il n’y a pas que 50 nuances de gris. Si le noir et le blanc suffisent à construire une identité pour chacun qu’il endosse à sa naissance, cela ne donne pas lieu à seulement cinquante, mais à des milliers et des milliers de robes, toutes différentes les unes des autres. Par l’épaisseur des rayures, de leurs arabesques et contours, des pleins et déliés qu’elles dessinent, de la densité des diverticules parfois sinueux des raies, cet uniforme est... Lire la suite

Charlie l’écureuil

Publié 10.01.2015 par Jean-Louis Hartenberger

Dans le désert de Californie, le cinéma nous a appris que les duels au soleil sont fréquents. Mais il s’agit de fictions, si peu vraisemblables d’ailleurs que toujours le bon triomphe du vilain. Au ras du sol, se déroulent des combats tout aussi violents et meurtriers, mais en revanche plus incertains. Ils opposent depuis des millénaires deux hôtes de ces lieux désolés qui se haïssent, se défient et se combattent avec âpreté dès qu’ils se croisent : l’écureuil des rochers et le... Lire la suite

Pas de cancer chez les baleines

Publié 08.01.2015 par Jean-Louis Hartenberger

Pourquoi séquencer le génome de la baleine boréale ? La question mérite d’être posée, car la facture à régler à l’issue de cette recherche sera en rapport avec la taille de l’animal. La réponse est simple : parce que les baleines possèdent mille fois plus de cellules que nous, vivent plus de deux fois plus longtemps, et ne connaissent pas le cancer, cette maladie de la vieillesse qui fait des ravages dans nos rangs. Admettons que vous ayez l’opportunité de patrouiller près... Lire la suite

Vive la musaraigne blindée, Mammifère de l’Année 2015

Publié 02.01.2015 par Jean-Louis Hartenberger

Une musaraigne du Congo et d’Ouganda, Scutisorex, la musaraigne blindée, mérite  plus que tout autre le titre de Mammifère de l’Année 2015 : son échine d’acier est quatre fois plus résistante que celle de ses comparses, tous genres et tailles confondus, et résiste à toutes les pressions ;  elle a fait son entrée dans le bestiaire officiel de la Mammalogie il y a cent ans. N’est-il pas plus bel âge pour accéder à la notoriété dans un concours de Miss, quelle... Lire la suite