Non classé

 

Hydrodynamique de la déjection

Publié 01.02.2018 par Jean-Louis Hartenberger

Quel que soit le volume, la forme ou le poids de ses fèces, voire le diamètre et la longueur de son rectum, et bien sûr sa taille, le temps moyen de défécation d’un Mammifère est relativement court : 12 ± 7 secondes. C’est la conclusion d’une étude récente de physiciens hydrodynamiciens qui ont étudié un groupe d’animaux du zoo d’Atlanta, Géorgie (1). On se souvient des lois de miction établies par cette même équipe qui en 2014 étudia avec précision le... Lire la suite

La nuit, tous les chats ne sont pas gris

Publié 20.01.2018 par Jean-Louis Hartenberger

La nuit, il n’y a pas que les sons et les odeurs qui guident les animaux et les aident à s’éviter ou se reconnaître : il suffit d’un rayon de lune, d’un nuage qui court et découvre les étoiles, pour que les parures bigarrées de plumes ou de poils des uns et des autres deviennent autant de signaux lumineux riches de sens (1). Dès lors les salles obscures du théâtre de la vie empruntent aux Lumière leurs recettes, avec en supplément... Lire la suite

Pourquoi les dauphins d’eau douce ont-ils la même trombine ?

Publié 10.01.2018 par Jean-Louis Hartenberger

Aux quatre coins du globe, dans les grands fleuves d’Amérique et d’Asie, on peut croiser des dauphins inféodés à l’eau douce et maitres de ces lieux. Hélas pour peu de temps : cette poignée d’espèces est en sursis, reliquat d’un âge d’or qui vit dans les grandes voies fluviales qui drainent les continents surgir et prospérer dans ces différents biotopes des cétacés venus des proches océans qui se sont adaptés à la vie en eau douce et ne l’ont plus quitté.... Lire la suite

Les vocalises de dame souris sont sexuelles…et de messire aussi !

Publié 28.12.2017 par Jean-Louis Hartenberger

La gent trotte menu a son langage. Mais il nous est inaudible car c’est par ultrasons que les souris de nos maisons conversent. Grâce aux technologies modernes, il est possible d’enregistrer, analyser et comprendre certaines de ces vocalises. Et il s’avère que le sexe tient une grande place dans leurs conversations. Il y a un temps où mâles et femelles papotent entre eux et entre elles. Mais dès qu’il s’agit d’amour, c’est d’un tout autre registre dont usent les un.es... Lire la suite

Yeti = Ours : ADN.

Publié 04.12.2017 par Jean-Louis Hartenberger

C’est le message et sa signature envoyés par des biologistes à tous les fans de l’Abominable Homme des Neiges, y compris les Tintinophiles (1). Beaucoup de bruit pour rien est mon avis. Et pas sûr que ces neuf preuves de l’existence du dit convainquent les uns et les autres. Jusqu’à se demander si ce type de quête mérite que l’on y consacre attention et crédits. Après la course au yéti dans les Himalaya, il faudra organiser celle à son pendant... Lire la suite

La souris Mathusalem est en marche… mais les Amish la précèdent !

Publié 23.11.2017 par Jean-Louis Hartenberger

Combattre le vieillissement est la hantise de bien des docteurs Faust anciens et modernes. Ce long tunnel de l’ignorance et de l’espoir serions-nous en train d’en voir l’issue ? Des spécialistes qui bichonnent et observent de petites souris de laboratoire à longueur d’année viennent d’ouvrir une piste. Ils proposent de provoquer à coups de pharmacopées l’élimination et l’expulsion des cellules en fin de vie de l’organisme pour combattre son vieillissement (1). Dans le même temps, une autre équipe révèle qu’une communauté... Lire la suite

A mes vaches, j’offre le parfum Antilope N° 5

Publié 12.11.2017 par Jean-Louis Hartenberger

Ce slogan publicitaire, on pourrait le diffuser chez les éleveurs de bovins de l’Afrique subsaharienne. Leurs troupeaux sont décimés par les maladies transmises par la mouche tsétsé. Une nouvelle technique propose de faire porter aux vaches un collier diffuseur d’un répulsif qui éloigne les insectes piqueurs. La composition de cette fragrance imite celle émise par l’antilope kob qui vit dans le même environnement que les animaux domestiques                                          et les protège de l’infection. L’adopter signifie vacciner les animaux domestiques contre un... Lire la suite

Chats vous intéressent ?

Publié 24.10.2017 par Jean-Louis Hartenberger

Il y a des chats partout. Jusque dans mon lit. Et malgré ce, pas toujours de bonne humeur. D’où est partie cette vague de petits félins si séduisants et câlins qu’il n’est guère de foyers de par le monde qui n’accueille un de ses membres ? Et de plus, quelle indépendance d’esprit ! A se demander qui est l’hôte de qui ! Alors on se dit qu’heureusement notre belle langue française a prévu pour ce type de cohabitation au moins deux mots ... Lire la suite

Un train peut en cacher un autre

Publié 08.10.2017 par Jean-Louis Hartenberger

Cet adage ferroviaire, ni les écureuils ni les grizzlis des forêts canadiennes n’en ont eu l’écho : les uns et les autres sont nombreux à être victimes du rail, en particulier à l’époque des moissons. Certains plus que d’autres, et c’est le sujet de cette chronique. Pour gagner les ports de la côte Ouest du Canada, de Calgary à Vancouver, la récolte de céréales emprunte le chemin de fer qui traverse les parcs Nationaux de Banff et Yoho, des forêts de... Lire la suite

Brève histoire du gros rat des îles Salomon : sitôt vu, sitôt mort

Publié 29.09.2017 par Jean-Louis Hartenberger

C’est une histoire humaine à relents bibliques, comme de bien entendu dit la chanson... Voici quinze ou vingt mille ans en çà certain radeau porta aux confins Pacifique un petit rat plein d’ambition. Il échoua sur une île dédiée plus tard au juge Salomon, réputé comme on sait pour sa jugeote. Le migrant de hasard y trouva tant de pitance inexploitée qu’il grossit, grossit et quadrupla en poids tout rat des îles et continents voisins. Végan par nécessité plus que... Lire la suite