M. Mathieu Schneider, V-P. Sciences en société de l’Université de Strasbourg salue le lancement du blog InVi

L’université est par nature un lieu d’échanges : échange de savoirs, échange de pratiques, échange d’idées. Le débat lui est donc consubstantiel, qu’il se fasse dans le cadre formel d’un colloque, d’un symposium ou d’une journée d’études, ou plus spontanément devant la paillasse, au café ou sur la toile. Et lorsque ces échanges concernent la production-même du savoir, alors ils touchent le cœur du projet des universités, c’est-à-dire celui de produire un savoir dont les résultats sont immédiatement passés au crible de l’esprit critique.

Le master Sciences et Société de l’Université de Strasbourg fait partie de ces endroits où la production du savoir est interrogée, dans ses fondements théoriques certes, mais plus encore dans sa pratique et dans les institutions et structures qui le porte. Par là-même, c’est aussi la pertinence de ce savoir pour la société et la manière dont les attentes de cette dernière sont satisfaites qui sont questionnées. La création d’un blog destiné à donner un espace de libre expression et de débat contradictoire aux étudiants de ce master est donc un élément essentiel à la fois de la formation des étudiants, en ce qu’il suscite leur sens de la critique, et du projet scientifique qui le sous-tend. Un grand merci aux initiateurs de ce projet et à ses partenaires : l’Association Muséologie et Médiation Scientifique et la revue Pour la science.

Je souhaite donc une vie riche et intense à ce blog, et je formule le vœu qu’il puisse porter plus loin pour tous, étudiants, chercheurs et acteurs des milieux professionnels, le débat sur les interactions entre sciences et société.

Mathieu Schneider
Vice-président Sciences en société de l’Université de Strasbourg

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.