Scandale des jeux de grattage : comment la Française des jeux trompe notre cerveau

27.02.2014 par Sébastien Bohler, dans Non classé

Ce matin, les médias consacraient plusieurs sujets au scandale de la Française des jeux qui, selon deux sources concordantes, aurait truqué les carnets de jeux de grattage. L'affaire, un peu complexe, a été portée en justice ces dernières années par un ingénieur en retraite, Robert Riblet. Celui-ci aurait amassé des éléments suggérant que la FDJ ne garantit pas à tous les joueurs l'égalité des chances. Il s'en expliquait il y a quelques mois dans le Grand 8, talk-show de la chaîne Direct 8.

L'égalité des chances pas respectée

Ce matin, les radios et journaux nationaux revenaient sur cette affaire car un ancien PDG de la FDJ, de 1989 à 1993, Gérard Colé, confirme que les pratiques de la FDJ lésaient des milliers de joueurs. C'est un coup très dur à la défense, qui repose grosso modo sur le fait que les détaillants peuvent continuer à vendre des tickets en sachant pertinemment que l'acheteur n'a aucune chance de gagner (et non pas une chance très faible).

Au cours de cette émission, Robert Riblet parle à propos des jeux de grattage "d'impôt volontaire pour 29  millions de Français". Il a  compris que les jeux de hasard sont une manne pour l'Etat, qui est le principal gagnant de l'affaire. Et il ajoute que cette duperie n'est pas son problème, du moment que l'égalité des chances est préservée. Or, et c'est là mon propos, cette duperie est le principal problème. Et elle est particulièrement grave, car elle cible notre cerveau.

cerveau hasard

Le cerveau pris pour cible

Tout le succès de ces jeux de grattage repose en effet sur une faille de notre cerveau. Cette faille, les scientifiques l'ont découverte, identifiée, observée. Elle se nomme biais d'optimisme. Récemment, dans Cerveau & Psycho, nous avons publié les résultats d'études de l'Institut des Sciences cognitives de Lyon, qui montraient que les gens se leurrent systématiquement sur leurs chances de succès dans un jeu d'argent et de hasard. Voici les courbes que nous montrions:

Biais d'optimisme2

La courbe verte comment évolue la probabilité "subjective" de gagner (à combien une personne estime ses chances de gagner dans un jeu de hasard) en fonction de la probabilité objective. on voit que pour les faibles probabilités objectives, la probabilité subjective est supérieure à la probabilité objective. La personne surévalue ses chances, selon un phénomène qualifié de biais de distorsion. La courbe jaune montre le même effet, mais accentué, chez les joueurs pathologiques.

La faille : le biais de distorsion des probabilités

Cette courbe montre que, pour les faibles probabilités de gain (ce qui est le cas par excellence dans les jeux de grattage), nous surestimons systématiquement les chances de gagner. En fait, cette tendance à nous aveugler sur nos chances de gagner est d'autant plus dramatique que les chances de gagner sont faibles, ce que nous expliquait dans un autre article la psychologue Florence Spitzenstetter, de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg. Dans le cas des probabilités très faibles, la difficulté qu'éprouve notre cerveau à appréhender ces chiffres dérisoires se double d'une motivation narcissique: en pensant que nous avons plus de chances que les autres de vivre un événement très rare, nous augmenterions notre estime de soi.

Aveuglement médiatique

L'affaire éclate donc parce que l'on a repéré des irrégularités dans la façon d'attribuer les lots dans différents livrets de tickets. Et non, parce que l'on aurait compris que depuis des années, un système de ciblage cérébral des populations fonctionne à plein régime. La Française des jeux peut très bien régulariser ses systèmes de distribution des lots, et rester gagnante sur toute la ligne, aussi longtemps que le cerveau humain restera vulnérable au biais de distorsion que nous décrivons ici. La seule solution, pour chaque citoyen, est d'être informé de ses propres failles cérébrales pour ne plus se laisser cibler comme un cobaye. Faites passer le message.


8 commentaires pour “Scandale des jeux de grattage : comment la Française des jeux trompe notre cerveau”

  1. Ritacco Répondre | Permalink

    c' est une honte de donner de l'espoir par le biai de ces jeux de hazard qui pourrisent la vie de certaines personnes
    il faut savoir que l' état se sert à la source avec un pourcentage assez conséquent donc c' est a cet etat de depravé à donner de l'espoir aux gens qui esperent réussir dans une vie de labeur
    C'est a l' état de mettre les pieds dans le plat
    Qui dit gain , donner profit MERCI LA FRANCE de donner de l' espoir aux gens qui en ont besoin !!!!!!!!!

    • Peter Répondre | Permalink

      Salut, oui tu as parfaitement raison , les jeux de grattage ne sont que escroquerie, et plusieurs sont les vies qui ont déjà été sabotés par ces jeux. Mais à force de rien gagner on se force à avoir de l'engouement d’espérer gagner au futur, c'est comme une drogue.

  2. Gen. Répondre | Permalink

    Bonjour,

    Voilà un bel article ; comme vous avez bien résumé le fond du problème...

    A chacun de savoir faire son deuil de rêves. C'est parfois difficile de prendre du recul, d'accepter la réalité pourtant c'est le seul moyen d'accéder au chemin qui mène à la liberté. On rejoint là beaucoup d'auteurs en littérature qui parlent de la nécessité de préférer le malheur au bonheur. C'est lui qui rendrait heureux et non l'inverse.
    Dans le cas du jeu, effectivement il est très difficile de regarder la réalité en face, d'accepter la pensée, même si elle brise votre ego, que malheureusement, gagner est chose très rare.
    Il semble qu'il faille avoir souffert pour en arriver là, à ne plus croire en n'importe quoi.

    Bonne journée.

  3. Peter Répondre | Permalink

    Salut, oui tu as parfaitement raison , les jeux de grattage ne sont que escroquerie, et plusieurs sont les vies qui ont déjà été sabotés par ces jeux. Mais à force de rien gagner on se force à avoir de l'engouement d’espérer gagner au futur, c'est comme une drogue.

  4. Grattage gratuit Répondre | Permalink

    Bonjour, les jeux de grattages font partis des divertissement et loisirs, il se peut qu'on y trouve un peu de défaut mais on s'amuse quand même.

  5. Grattage gratuit Répondre | Permalink

    A mon avis, les jeux de grattage sont parmi les loisirs que tout le monde peut avoir. Il n'y a pas d'escroquerie car la plupart du temps je participe à ces jeux et en retour j'y gagne. Mais tout le monde n'a pas les mêmes interprétation. Je continuerais toujours à gratter car c'est parmi mes jeux préféré.

  6. Marabout Hindo Répondre | Permalink

    MARABOUT,. whatsap: 00229 61328933

    Pour tous vos problèmes Augmenté votre duré de

    vie par magie noire Amour, Retour rapide de l'être aimé, Pacte avec le diable,Blindage contre

    les balles et les blessures de couteau, Porte-monnaie magnétisé, valise

    magique fétiche de richesse gambala fétiche de richesse aguè bougie

    mystique des trois veux Réussite brillante dans le commerce, Guérison de

    toutes maladies incurables Chance aux jeux de hasards: LOTO, PMU, Stérilité

    féminine ou masculine n'hésitez pas à me contacter

    par mail:dahhindo@gmail.com

    whatsap : 00229 61328933

    https://www.facebook.com/pg/AIDE-Spiritual-377137962645859/posts/?ref=page_internal

  7. Julie Répondre | Permalink

    J'ai souvent joué aux jeux à gratter, le maximum que j'ai gagner c'est 30€ ! la plupart du temps, quand je gagne c'est 2 ou 4€..Au final comme la plupart, j'ai bien + perdue que gagner....

Publier un commentaire