Les sourcils de Nadal, un signe extérieur de dominance

10.06.2014 par Sébastien Bohler, dans Non classé

Si vous vouliez savoir qui avait gagné la finale de Roland Garros entre Nadal et Djokovic ce dimanche, il suffisait de regarder le visage de Rafael Nadal à l'issue du match. Observez son sourcil gauche.

Nadal nous donne un étonnant exemple de haussement de sourcil asymétrique. L'autre maître incontesté du sourcil asymétrique est Sean Connery, acteur emblématique de James Bond :

Sa doublure Roger Moore jouait aussi des sourcils à volonté. Alors, que signifie cette capacité de haussement asymétrique?

Le haussement de sourcil, un signe qui ne trompe pas

En 2006, le scientifique américain Steve di Paola a mené une étude sur les mimiques des visages et leur lien potentiel avec différentes caractéristiques de la personnalité. Il a constaté, en produisant des visages de synthèse dont ils faisaient par exemple varier la hauteur des sourcils, que cette mimique était associée à une perception de dominance.

sourcil synthèse

Dans une étude, le fait de modifier un visage artificiel en lui faisant relever un seul sourcil accentuait sa perception de dominance.

Dominer sans sourciller

La dominance est la tendance d'un individu à décider du cours des événements, à prendre les décisions et à occuper les postes les plus importants. Les hommes dominants auraient plus de succès avec les femmes (James Bond) et davantage de testostérone, une hormone produite par les testicules et produisant un surcroît d'agressivité, de combativité et de masse musculaire.

rafael-nadal-est-mieux-sans-maillot-non-image-338925-article-ajust_930

La testostérone produit une forte masse musculaire... et un sourcil levé.

Pour un Roland Garros apaisé

Les matchs de tennis sont épuisants. Ils peuvent durer des heures, au cours desquelles les joueurs se blessent, transpirent, s'invectivent, dépriment lorsqu'ils perdent, se font des ampoules aux pieds ou des claquages. En outre, pendant les deux semaines que dure le tournoi, de nombreux employés de bureau perdent de précieuses heures de travail en surfant sur Internet pour voir les matches. Ne pourrait-on épargner à ces jeunes gens tant de sueur versée et à ces cadres prometteurs tant d'heures perdues devant un écran? Pour cela, il suffirait de déterminer de façon objective et apaisée le futur vainqueur en organisant un bref et ludique concours de lever de sourcils. Le vainqueur serait rapidement identifié, ensuite de quoi tout le monde pourrait boire un vin d'honneur sur le terrain entre bons amis.

Une proposition pour un sport scientifique et totalement dénué de suspense. Comme Roland Garros avec Nadal.


3 commentaires pour “Les sourcils de Nadal, un signe extérieur de dominance”

  1. Hermione Répondre | Permalink

    Ah la dominance... qualité si parfaitement virile que l'auteur ne semble pas envisager une seconde qu'une femme puisse la posséder. Les femmes capables de hausser le sourcil de manière asymétrique sont-elles dominantes? Qu'en est-il de leurs performances sexuelles? mystère, mystère...

  2. Dixis Répondre | Permalink

    La qualité des articles dans cette section se fait de plus en plus basse malheureusement... Vraiment le haussement de sourcil signe de dominance ? Les études se basant sur le visage ou la gestuelle (voir l'écriture pour certaines) pour déterminer la personnalité sont bidons ou extrêmement faibles, d"ailleurs ici l'article cité, un préprint d'impact factor 0,4 datant de 2006 (rien de plus puissant en presque 10 ans ?), n'est pas très probant de part la puissance statistique faible (si l'on peut parler de statistiques, aucun calcul statistique étant réalisé les auteurs peuvent raconter ceux qui leur chante...) et part l'absence de reproduction de résultats.
    Par la suite vous lancez des assertions grossières du style "Les hommes dominants auraient plus de succès avec les femmes (James Bond)". Dois-je rappeler que James Bond est un personnage de fiction...? Et les acteurs sont avant tout... Acteurs, c'est à dire jouissant d'un statut social particulier idolatré (les stars) qui fait possiblement fantasmer les femmes (ou les hommes) sans passer le temps à hausser le sourcil, que faire des Bradd Pit, Dicaprio et consort ? Notez également que "l'agressivité" liée à la testostérone n'a jamais été clairement démontrée chez l'humain (vous vous passez bien de sourcer cette phrase et c'est dommage).
    Il serait de bon goût d'étayer tout cela de manière solide et de faire preuve de plus d'objectivité scientifique.et cesser d'inventer des traits "évolutionnistes" ou il n y en a pas (ou tout du moins, dont on ne sait rien, ce qui invite à plus de parcimonie). Ce genre d'article est pour moi de la même qualité que les articles facebook du genre "dormir nu lutte contre le cancer", subjectivité à souhait avec un papier "scientifique" du fond des âges de faible qualité venant appuyer cette gratuité. Sur un blog prônant l'esprit scientifique on s'attendrait à mieux !

  3. Safine Répondre | Permalink

    Je suis accord avec le précédent post, strictement rien n est prouvé !
    C'est l auteur qui fantasme et qui a peut etre un sourcil qui se leve naturellement plus haut.
    d autant que Nadal lève toujours plus le sourcils gauche, même apres une lourde défaite comme la finale de l open d Australie 2014 qui l avait particulièrement affecté du moins sur le moment!

Publier un commentaire