coupe du monde

 

Brésiliens, voici pourquoi ce n’est pas la fin du monde

Publié 09.07.2014 par Sébastien Bohler

Traumatisme, cataclysme, désastre, humiliation. Hier, le Brésil a été éliminé de sa coupe du monde par l’Allemagne sur le score de 7 buts à 1. Tout s’est écroulé. Pour les Brésiliens, un seul mot : tristesse. On comprend la douleur des Brésiliens. Ils l'ont dit après le match. Ils vivent un drame. Quelque chose s’effondre dans le cœur des supporters. Quelque chose, disent-ils parfois, d’indescriptible. Mais voici la bonne nouvelle : Brésiliens, vous ne serez pas plus malheureux que si vous aviez... Lire la suite

Pourquoi se sent-on plus fort quand la France gagne ?

Publié 01.07.2014 par Sébastien Bohler

Une victoire au mondial, une qualification pour les quarts de finale, et le moral remonte en flèche. Pourtant, cela ne donnera pas du travail à ceux qui n'en ont pas, cela ne résoudra pas les problèmes de la SNCF ni la dette de la France, mais ça fait quand même du bien. https://www.youtube.com/watch?v=yvsYc8jovl4 Le foot comme antidépresseur Les scènes de liesse ne se sont pas fait attendre, et on nous parle déjà d'un nouveau parcours victorieux jusqu'à la finale. A... Lire la suite

Suarez : les trois pulsions de la morsure

Publié 26.06.2014 par Sébastien Bohler

Les « dents de Dieu », le « cannibale du mondial », le « vampire des terrains » : le footballeur uruguayen Luis Suarez a écopé de tous les surnoms suite à son agression sur l’Italien Chiellini. La vidéo, il faut dire, est explicite. Aussitôt, la toile s’est lâchée, et a révélé la diversité des représentations populaires de la morsure, des dents, de la dévoration. Voici quelques-uns des détournements les plus réussis de l'affaire: Une version cinématographique qui renvoie au côté le plus animal, tandis que d'autres... Lire la suite

Le « paradoxe de Ribéry » : comment l’absence d’un grand joueur profite à son équipe

Publié 18.06.2014 par Sébastien Bohler

Tout le monde le voit en ce moment : l'équipe de France joue mieux sans sa star Franck Ribéry. Et surtout, l'attaquant vedette Karim Benzema marque des buts et explose littéralement. Au point que Pelé, Zidane et Ronaldo lui lancent des fleurs.   Voir la vidéo Hasard ou coïncidence? L'éclosion de Benzema survient à un moment où Ribéry n’est pas là. Comme si Benzema avait vécu dans l’ombre de Ribéry, et qu’une fois celui-ci sur la touche, il se révèle.... Lire la suite

Benzema, héros ou sale gosse? Comment l’opinion bascule

Publié 17.06.2014 par Sébastien Bohler

Il n'y a pas si longtemps, Karim Benzema (l'attaquant de l'équipe de France de football) traînait l'image d'un sale gosse capricieux, surpayé et mal élevé, au demeurant inefficace devant le but. Mais voilà, depuis quelques jours c'est un héros à cause de ses deux buts marqués contre le Honduras: De l'ombre à la lumière Les foules ont toujours brûlé ce qu'elles ont adoré et porté au pinacle ceux qu'elles conspuaient. Il n'y a pas de juste milieu. C'est tout ou... Lire la suite

Brésil : la misère high-tech

Publié 13.06.2014 par Sébastien Bohler

D'habitude, j'aime m'enthousiasmer pour les neurosciences et les progrès des recherches sur le cerveau. Mais là, je n'y arrive plus. Tout avait pourtant bien commencé. Hier soir, les recherches en neurosciences occupaient la place d'honneur, au milieu des stars du foot, sous le feu croisé des caméras du monde entier et au centre d'un terrain où devait débuter la plus grande compétition mondiale. Le coup d'envoi du match d'ouverture de la Coupe du Monde entre le Brésil et la Croatie... Lire la suite

Le vote FN aux européennes, dû à un biais psychologique?

Publié 12.06.2014 par Sébastien Bohler

Qu’est-ce qui pousse 25 pour cent des votants à se replier vers un parti nationaliste ? La psychologie sociale nous offre d’intéressantes clés d’interprétation. Le biais d’endogroupe Le Front National active un concept clé en psychologie sociale : le biais d’endogroupe. En situation de pénurie de ressources (chômage, perte de pouvoir d’achat), des groupes se forment et chacun tend à favoriser les membres de son propre groupe d’appartenance (endogroupe) au détriment des autres groupes (exogroupes) pour s’assurer un meilleur accès aux... Lire la suite

Pourquoi nous allons détester les Bleus ce soir

Publié 19.11.2013 par Sébastien Bohler

Demain, il y a de très fortes chances pour que les footballeurs de l’équipe de France deviennent l’objet de l’opprobre de tout un peuple. Il faudrait en effet qu'ils remportent leur match contre l'Ukraine par le score de 3 à 0, ce qui paraît hautement improbable au vu de leurs récentes performances. Le verdict sera donc, vraisemblablement, la non-qualification pour la Coupe du monde. D’un seul coup, tout va se retourner. L’équipe que l’on soutenait encore il y a quelques... Lire la suite