RSS
 

Une ignominie

J'ai lu l"Le théorème d'hypocrite" de Houlou-Garcia et Maugenest et je suis surpris de la mauvaise foi du livre. Ce livre est un pamphlet tendancieux parce que haineux envers les mathématiques et les mathématiciens. Selon les auteurs, les chiffres des statistiques sont toujours là pour modifier la réalité et conforter le pouvoir en place et jamais pour prendre conscience de la réalité afin de l'améliorer. Toujours d'après les auteurs "les chiffres font tourner le dos au réel"... ou encore "Quand... Lire la suite

Ambiance d’audience

Quand on demande aux illustres personnes interviewés à la radio, que j’écoute dans mon bain, s’ils préfèrent le bain à la douche, les réponses ne varient pas : la douche écologique qui témoigne de leur dynamisme. Mon dogme est que le bain est plus propice à la réflexion et à l’écoute. Hélas, à l’écoute de quoi ? Je me demande avec tristesse le matin comment sont choisies les informations que l’on me distille. Nous avons eu droit, pendant quelques années, au cours... Lire la suite

La pernicieuse recherche des causes

Nous abhorrons le hasard et cherchons désespérément une cause à tout, voire un coupable. Ainsi un député écologiste a déclaré que le ministre de l'économie était responsable d'un accident de voiture particulièrement meurtrier. La litanie est longue des causes supposées et des prétendus responsables des incidents, des accidents, des catastrophes, de quelques événements heureux, mais plus souvent de la misère du monde. Les Incas interrogeaient les prêtres avant de livrer bataille, car leurs dieux déterminaient les victoires ou les défaites,... Lire la suite

Didactique?

J’ai participé à une des ces commissions paragouvernementales où les participants, politiques ou fonctionnaires pour la plupart (« ou » non exclusif) argumentent pour délivrer un rapport sur un sujet de société. Le sujet portait sur l’enseignement des sciences. J’ai osé prôner (aussi pour faire vivre le débat qui ronronnait) un enseignement de certaines disciplines scientifiques plus riche et plus exigeant afin de solliciter et aiguillonner les meilleurs. J’ai été aussitôt un objet d’opprobre de la part de petits marquis, dont on... Lire la suite

Le joueur de pétanque frustré

  J’aime bien la pétanque : les règles sont simples et le jeu s’accompagne d’agréables senteurs d’aioli, de pastis et de vacances. Ce qui est moins plaisant est que ma connaissance théorique des lois de Newton est absolument inutile pour améliorer mon jeu et que des individus qui n’ont jamais entendu parler de ces lois « incontournables » me sont tellement supérieurs que toute analyse fine de la trajectoire parabolique m’apparaît vaine. Vous m’objecterez que les lois mathématiques sont éternelles, mais de... Lire la suite

Bis repetitat, certes mais il ne faut pas exagérer

Je me souviens de pièces mal jouées où les acteurs mimaient leurs actions, où les phrases de désespoir étaient accompagnées de torsion des mains, les crises de larmes du déploiement d’un grand mouchoir voyant où se mouchaient bruyamment les comédiens, l’arrivée de troupes ennemies d’une cavalcade des histrions… Similairement, les articles scientifiques, surtout de vulgarisation, sont truffés de pléonasmes. Les suivants appartiennent à ma collection, mais je vous serais reconnaissant si vous m’en envoyez d’autres : grouper ensemble, interaction entre, liés... Lire la suite

La nature sait-elle ce qui est bon ?

Faut-il que nous soyons grognons et moroses ! Il n’empêche, comment pourrions-nous adhérer à l’attitude consistant à faire table rase des réflexions passées des auteurs et philosophes au profit d’une congrégation ignorante pratiquant l’ostracisme et l’interdit. La bien-pensance d’un écologisme dévoyé consiste à clamer que la nature est bonne et de faire de cette contre vérité, qui une doctrine politique, qui un argument de vente de produits manufacturés. Cette idée fausse n’est pas nouvelle. D’inspiration panthéiste le naturalisme donne une valeur... Lire la suite

Les principes

Les principes en science m’ont toujours semblé bizarres, voire ambigües. Ainsi évoque-t-on le principe d’Archimède (tout corps plongé dans un liquide…) alors que le principe est parfaitement démontrable. C’est un théorème. Tout en ne voulant pas (ou ne pouvant pas) émettre de définition du mot principe, j’ai plutôt l’impression qu’il s’agit d’une méthodologie tirée de l’expérience. Ainsi le principe de Descartes dans son discours de la méthode est-il justement applicable à la résolution de problèmes : Diviser chacune des difficultés afin... Lire la suite

Il n’est pas de preuve statistique

La Société des Experts Chimistes de France fête son centième anniversaire dans un numéro spécial. À cette occasion elle publie des extraits des publications d’une société antérieure, l’Annale des falsifications datant de 1909. Une question traitée était la détection du resucrage des cidres détectable, en principe, par la proportion de glucose/lévulose. Bien sûr, avec des valeurs moyennes et des dispersions. Toutefois un doute, qui doit profiter à l’accusé, persiste. Dans toute mesure, il se pourrait que le hasard fasse que... Lire la suite

Les programmes de mathématiques

C’est un marronnier de la rentrée : les discussions sur la réforme de l’enseignement des mathématiques refleurissent. Et le débat fait rage entre les gros boutistes, qui pensent que les êtres mathématiques doivent être définis dans leur pureté abstraite (pensons à la fonction exponentielle) et les petits boutiens qui exigent qu’ils faillent toujours partir d’exemples concrets (pensons au calcul d’intérêts). Certes l’apprentissage des mathématiques à travers Bourbaki, traitant de structures dont l’étudiant débutant (moi) n’avait aucun exemple en tête relevait... Lire la suite