Médecine

 

AUX PRISES AVEC LA DOULEUR, critique de Bernard Schmitt du CERNh, Lorient

02.03.2015 | par François Savatier | 0 Commentaires

Parmi l’ensemble des manifestations pathologiques, la douleur, qu’elle soit physique ou morale, est une constante d’autant plus difficile à cerner qu’elle reste totalement subjective. Expérience par essence individuelle, elle reste largement incommunicable, tant dans sa réalité que dans son intensité. Elle est d’autant plus insupportable que ni les proches ni les soignants ne sont en mesure, quel que soit leur degré d’empathie, d’en prendre la pleine mesure et d’y répondre de façon totalement pertinente. Or ce qui est vrai pour... Lire la suite