La psychologie positive


Depuis les débuts de la philosophie antique, le bonheur est un concept débattu par les penseurs les plus marquants. Leurs réflexions ont guidé notre histoire, et les concepts qu’ils ont forgés ont déterminé notre propre manière de raisonner, de croire et d’imaginer ce que recouvre l’expérience d’être heureux et les moyens de la concevoir. Plus particulièrement, philosophes, moralistes puis économistes ont favorisé l’émergence du concept de bonheur et de sa quête. Ils ont en fait un idéal à atteindre.

Parmi les différentes modalités de la représentation du bonheur, la notion de bien-être occupe aujourd’hui dans le discours populaire, politique et scientifique, une place prépondérante. « Tout le monde a le droit (et la nécessité ?) d’être heureux !», tel est le leitmotiv qui nous est répété quotidiennement.

Dans ce cadre, la psychologie positive va représenter un des principaux moyens d’atteindre un tel objectif ; car il s’agit là de l’étude scientifique des déterminants du bien-être. En quelque sorte, ce champ de la psychologie vise à mieux cerner ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue !

S’intéresser à la psychologie positive ne consiste pas à se percevoir ou à observer le monde d’une manière idéalisée, comme au travers d’un filtre rose. Il ne s’agit pas non plus de nier la souffrance psychique du sujet et encore moins les moyens d’y remédier. On considère plutôt qu’à côté des multiples difficultés quotidiennes et des divers dysfonctionnements individuels et collectifs peut être prise en compte toute une vie riche de sens et de possibilités. Tout comme il est nécessaire de s’intéresser aux pathologies, il faut faire de même pour ce qui concerne l'épanouissement personnel.

La psychologie positive est l’étude du bon fonctionnement de l’esprit humain, la mise en valeur des capacités mentales et émotionnelles qui nous aident à savourer le quotidien, à résoudre les problèmes et à surmonter l’adversité. Elle permet de détourner l’attention de l’individu vers les aspects heureux de son existence, plutôt que de se focaliser sur ce qui ne va pas.

Qu’est ce que le bonheur selon la psychologie positive ? C’est un bonheur lucide, un bonheur qui permet à la personne de prendre en compte la réalité environnante et de s’en réjouir pour mieux faire face aux difficultés.

Mais le message le plus important de la psychologie positive reste celui-ci : nous avons tous en nous une aptitude naturelle au bonheur et, dans une large mesure, il nous appartient de décider si nous allons, ou non, lui donner sa chance. Il s’agit alors d’une manière plus globale de devenir meilleur tout en éprouvant une plus grande joie de vivre.

Et pour tout savoir sur la psychologie positive, n'hésitez pas à vous reporter à l'ouvrage suivant :

c

Publier un commentaire