L'auteur : Bernard Valeur

Avatar of Bernard Valeur

Bernard Valeur, physicochimiste, est professeur honoraire du Conservatoire national des arts et métiers. Curieux et enthousiaste de naissance, il est adepte de la pluridisciplinarité. Souhaitant acquérir une solide culture scientifique et technique avant de se spécialiser, son choix s’est porté sur une formation d’ingénieur à l’ESPCI. La lumière, et les couleurs qui en sont les filles, l’ont toujours fasciné ; elles sont au cœur de ses travaux de recherches et de ses activités de passeur de sciences. Il a publié divers ouvrages destinés au grand public, notamment « La couleur dans tous ses éclats » (Belin, 2011) qui a reçu quatre prix. Passionné de musique et fou de piano, il se plaît à convertir les sons de son piano en couleurs…

Plus de détails ici)

 

Tous ses articles

 
 

La saga du noir dans l’art : Vantablack versus Black 3.0

16.02.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

En ce début d’année 2019, l’artiste britannique Stuart Semple met sur le marché une nouvelle peinture acrylique ultra-noire, le Black 3.0, qui absorbe 98 à 99 % de la lumière reçue. L’artiste déclare cette peinture accessible à tous… sauf à un artiste compatriote Anish Kapoor et à ceux qui ont un lien avec lui ! Pourquoi une telle restriction ? C’est parce que Kapoor, avait obtenu en 2016 l’usage exclusif, à des fins artistiques, d’un revêtement ultra-noir, le Vantablack, en en privant... Lire la suite

Pourquoi l’huile d’olive apparaît-elle rouge sous une lampe UV ?

10.02.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Une huile d’olive vierge extra – c’est-à-dire issue d’une première pression à froid – est, à la lumière du jour, d’une couleur essentiellement jaune, avec toutefois diverses nuances allant du jaune d’or au jaune-vert. Prenez une lampe torche UV et éclairez une bouteille d’huile d’olive vierge extra : de façon surprenante, elle vous apparaîtra rouge ! (Fig. 1). Pour quelle raison ? Tout "simplement" parce qu’elle contient des molécules de chlorophylles qui sont fluorescentes. D’où proviennent ces dernières, et pourquoi leur fluorescence... Lire la suite

À la poursuite du diamant de Gould

02.02.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Des diamants exceptionnels portent les noms de Hope, Regent, Orloff, Koh-I-Noor. Et le diamant de Gould ? Un lien avec la famille du célèbre homme d’affaire américain Jay Gould ? Ou avec le prestigieux pianiste canadien Glenn Gould ? Pas du tout. En fait, rien à voir avec une pierre précieuse. Le diamant de Gould est simplement un oiseau multicolore, mais un véritable joyau de la nature, découvert en 1833, et capturé pour la première fois en 1838 par John Gould qui lui... Lire la suite

D’où vient la diversité de couleur des cheveux naturels… ou teints ?

26.01.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Noir, brun, châtain clair ou foncé, roux, auburn, blond vénitien, gris… la palette des couleurs naturelles des cheveux est d’une grande diversité. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Nos ancêtres avaient les cheveux très foncés et c’est seulement il y a 10 000 ans environ que les cheveux blonds apparurent. Quant aux colorations des cheveux, les premières remontent à l’Antiquité et s’effectuaient avec des substances végétales ou minérales. Les colorations chimiques connaîtront une progression spectaculaire au XXesiècle avec un... Lire la suite

La technique « impasto » de Rembrandt décryptée via l’identification d’un pigment blanc insolite

18.01.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Les peintures de Rembrandt (1606‐1669) fascinent par la maîtrise du clair-obscur, le choix des tonalités et l’effet de relief produit par la technique picturale d’empâtement (originellement dénommée impasto). Pour mettre en œuvre cette technique consistant à appliquer des couches épaisses de pâte colorée, on savait que l’artiste employait le blanc de plomb dispersé dans un liant à base d’huile de lin, mais la formulation exacte restait un mystère. Des chercheurs néerlandais et français ont résolu l’énigme en révélant la présence d’un... Lire la suite

Quand naissent les couleurs, la règle de trois s’impose

13.01.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Qu’est-ce que le chiffre 3 évoque pour vous dans le domaine de la couleur ? Vous répondrez sans doute que c’est le nombre de types de cône de la rétine, les cônes étant les photorécepteurs responsables de la vision colorée1. Et puis vous ajouterez probablement que c’est le nombre de couleurs primaires et de couleurs secondaires ou complémentaires, souvenirs (émus ?) de vos premiers cours d’arts plastiques consacrés à l’aquarelle ? Au fait, vous souvenez-vous des noms de ces couleurs pour la peinture ? Il... Lire la suite

Sait-on comment les animaux voient en couleurs ?

06.01.2019 | par Bernard Valeur | 2 Commentaires

Que d’idées circulent sur la façon dont les animaux voient en couleurs ! Les chats et les chiens ne verraient pas en couleurs, les taureaux seraient excités par la couleur rouge, etc. Il n’en est rien ! Avec des expériences judicieuses, on sait tester dans certains cas la réaction des animaux aux couleurs qu’on leur présente. Il est en outre possible d’extraire les photorécepteurs de leur organe visuel et ainsi d’en recenser les types et de cerner les domaines de longueurs d’onde... Lire la suite

Des guirlandes de Noël embellies de LED

21.12.2018 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Un sapin de Noël sans guirlande lumineuse, c’est comme une journée sans soleil ou un jardin sans fleurs. Les guirlandes sont en général constituées de LED (Fig. 1), ces lampes miniatures présentes dans les décorations de toutes sortes. Mais ce n’est là qu’une infime partie de leurs applications : elles sont mises en œuvre dans les indicateurs lumineux, la signalisation routière, les panneaux d’information, les phares d’automobiles, etc. Dans le domaine de l’éclairage, les LED blanches constituent une véritable révolution. Les... Lire la suite

Poumon vert et poumon bleu dans l’air du temps

14.12.2018 | par Bernard Valeur | 1 Commentaires

« C’est du poumon que vous êtes malade… le poumon, le poumon, vous dis-je »1 ?  Aujourd’hui, le malade n’est plus imaginaire, c’est bel et bien notre planète qui souffre. Mais quel est donc le poumon qu’on lui attribue, et qui mérite des soins attentionnés ? Le poumon vert, direz-vous, les grandes forêts, surtout la forêt amazonienne. D’où vient une telle idée ? Est-elle justifiée ? Le poumon de notre planète n’est-il pas plutôt bleu ? Poumon et photosynthèse : quelles analogies ? Un poumon, les forêts ? Voilà une métaphore... Lire la suite

L’iris des yeux : de la séduction à la biométrie

09.12.2018 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

« Seuls les yeux ne vieillissent jamais, l'âge passe et ne touche pas le regard », dit le poète marocain Tahar Ben Jelloun. En effet, les couleurs et la texture de l’iris d’un adulte n’évoluent quasiment pas au cours du temps et sont spécifiques de chaque individu (Fig. 1). D’où l’idée d’utiliser l’iris pour l’authentification biométrique, en un clin d’œil, avec une fiabilité nettement supérieure à celle des empreintes digitales. Certains smartphones se déverrouillent en scannant l’iris de leur propriétaire. D’où viennent... Lire la suite