Couleurs et nature

 

Des couleurs d’insectes encore vives après 100 millions d’années !

14.09.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Prisonniers dans l’ambre depuis une centaine de millions d’années, guêpes, coléoptères et mouches continuent d’arborer leurs vraies couleurs métalliques bleu, bleu-vert, jaune-vert, vert…, une découverte exceptionnelle au nord de la Birmanie par des chercheurs de l’Institut de géologie et de paléontologie de Nankin (Académie chinoise des sciences). Leurs travaux, publiés dans un article paru en juillet 2020,1 apportent un nouvel éclairage sur ces insectes qui côtoyaient les dinosaures dans les forêts tropicales humides du Crétacé. La formation de l’ambre et... Lire la suite

Les couleurs du camouflage des phasmes : des « supermutations » révélées par cartographie génétique

17.08.2020 | par Bernard Valeur | 1 Commentaires

Nombre d’animaux s’avèrent être des maîtres dans l’art du camouflage à la suite de mutations génétiques et par sélection naturelle. En particulier, les phasmes1, insectes herbivores en forme de branche, de feuille, ou de tige épineuse, présentent des couleurs et des formes qui miment presque parfaitement leurs plantes hôtes (Fig. 1), ce qui leur permet d’échapper à la vue de leurs prédateurs. Les phasmes du genre Timema arborent des teintes diverses : certaines espèces sont seulement brunes ou vertes, tandis que... Lire la suite

Changer de sexe et de couleur en se reproduisant, c’est possible !

27.07.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Le nénuphar géant Victoria amazonica est une magnifique plante aquatique dont les caractéristiques sont étonnantes : une taille gigantesque (des feuilles de l’ordre de 2 mètres de diamètre, et des fleurs d’une largeur dépassant 30 centimètres) ; une floraison très courte (48 h) ; une reproduction accompagnée d’un changement de sexe et de couleur. La fleur, d’abord femelle, est d’un blanc virginal, puis elle rosit (de plaisir ?) lorsqu’elle est pollinisée ; ses étamines étant alors rendues fonctionnelles, la fleur est devenue mâle. De quoi interpeller... Lire la suite

Les couleurs des plages de sable : blond, blanc … mais aussi orange, rouge, rose, vert, noir

26.05.2020 | par Bernard Valeur | 3 Commentaires

Après une longue période de confinement, quel bonheur de retrouver les plages de sable fin ! Le plus souvent, leur couleur est blonde avec diverses nuances. Peut-être aurez-vous la chance d’assister à la réalisation de fresques éphémères (Beach Art) sur le sable à marée basse qui mettent à profit des contrastes de lumière (Fig. 1). Le sable peut encore prendre bien d’autres couleurs : blanc, orange, rouge, rose, vert, noir… Il y en a pour tous les goûts. Partons à la découverte de... Lire la suite

L’étonnante fonction de l’iridescence de certains coléoptères : le camouflage !

11.05.2020 | par Bernard Valeur | 3 Commentaires

L’iridescence des coléoptères a de tout temps intrigué et fasciné les hommes. Ces véritables bijoux vivants eurent une haute valeur symbolique dans l’Égypte ancienne et servirent à la décoration de textiles en Asie, puis en Angleterre à l’époque victorienne. Les couleurs vives et chatoyantes de ces coléoptères attirent en effet immédiatement le regard. Cependant, dans la nature, l’iridescence peut contribuer à leur dissimulation vis-à-vis de prédateurs, ce qui est contre-intuitif. C’est pourtant ce qu’ont démontré des chercheurs anglais de l’Université... Lire la suite

Pourquoi les flammes au-dessus de la lave de certains volcans sont-elles bleues ?

25.02.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

La nuit, le cratère de certains volcans, comme le Dallol (Éthiopie) ou le Kawah Ijen (Île de Java)1, offre un spectacle grandiose, exceptionnel et intrigant : ils semblent produire de la lave bleue (Fig. 1). En fait, ce sont les flammes au-dessus de la lave qui sont de couleur bleu azur. Elles sont connues depuis l’Antiquité : le naturaliste romain Pline l’Ancien (au Ier siècle de notre ère) les avait déjà observées sur le Vésuve. Mais quel est le phénomène à l’origine de... Lire la suite

D’où viennent les couleurs de l’eucalyptus arc-en-ciel ?

09.02.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

L’eucalyptus arc-en-ciel figure parmi les arbres les plus beaux et les plus insolites de la planète. En apercevant son tronc multicolore, on se demande : « Qui a peint cet arbre ? » (Fig. 1). On dirait en effet une peinture abstraite aux couleurs chatoyantes. De près, on observe des lambeaux d’écorce de diverses couleurs (vert, bleu, violet, orange, rouge-brun, brun) qui se détachent de l’arbre (Fig. 2). Cet aspect insolite intrigue nombre d’internautes qui partagent avec enthousiasme des photos de cet arbre hors du... Lire la suite

Les chrysanthèmes : couleurs et symbolique

02.11.2019 | par Bernard Valeur | 2 Commentaires

La variété de couleurs des chrysanthèmes est exceptionnelle, mais pour quelle raison les chrysanthèmes d’un bleu franc n’existent pas à l’état naturel ? Peut-on en créer artificiellement ? Et pourquoi les chrysanthèmes fleurissent-ils en automne et non pas en été ? Voilà des questions scientifiques qui viennent à l’esprit lorsque chaque année à l’automne les chrysanthèmes abondent chez les fleuristes… et dans les cimetières à la Toussaint. Ils sont en effet associés à la mort en France, mais leur symbolique diffère notablement... Lire la suite

Blanc comme un arc en ciel

27.10.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Parler d’un arc en ciel blanc, provocation ou entourloupe ? Ni l’une, ni l’autre ! Dans un arc–en–ciel, les traits d’union associent les couleurs, tandis que dans un arc blanc dans le ciel, les couleurs se superposent pour redonner du blanc. Chacun a observé la diversité des arcs-en-ciel : brillants ou pâles, étroits ou larges, et certaines couleurs sont plus présentes que d’autres. Un cas extrême est l’arc blanc, rarement observé toutefois. Tout est affaire de taille des gouttes d’eau. Rappelons succinctement qu’un... Lire la suite

La couleur du sang dans tous ses états. 4. Le sang incolore des poissons des glaces

04.09.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Les poissons des glaces de l’océan Antarctique sont les seuls vertébrés dont le sang est incolore car il ne contient pas d'hémoglobine assurant le transport de l'oxygène. Comment ces poissons font-ils alors pour s’oxygéner ? Et comment évitent-ils de se transformer en glaçon quand la température descend à 0 °C, voire un peu en dessous ? Un formidable exemple d’adaptation à un environnement extrême, sur lequel de nombreux chercheurs se sont penchés, jusqu’à procéder au séquençage du génome de l’un d’entre eux. Survivre... Lire la suite