camouflage

 

Des couleurs d’insectes encore vives après 100 millions d’années !

14.09.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Prisonniers dans l’ambre depuis une centaine de millions d’années, guêpes, coléoptères et mouches continuent d’arborer leurs vraies couleurs métalliques bleu, bleu-vert, jaune-vert, vert…, une découverte exceptionnelle au nord de la Birmanie par des chercheurs de l’Institut de géologie et de paléontologie de Nankin (Académie chinoise des sciences). Leurs travaux, publiés dans un article paru en juillet 2020,1 apportent un nouvel éclairage sur ces insectes qui côtoyaient les dinosaures dans les forêts tropicales humides du Crétacé. La formation de l’ambre et... Lire la suite

Les couleurs du camouflage des phasmes : des « supermutations » révélées par cartographie génétique

17.08.2020 | par Bernard Valeur | 1 Commentaires

Nombre d’animaux s’avèrent être des maîtres dans l’art du camouflage à la suite de mutations génétiques et par sélection naturelle. En particulier, les phasmes1, insectes herbivores en forme de branche, de feuille, ou de tige épineuse, présentent des couleurs et des formes qui miment presque parfaitement leurs plantes hôtes (Fig. 1), ce qui leur permet d’échapper à la vue de leurs prédateurs. Les phasmes du genre Timema arborent des teintes diverses : certaines espèces sont seulement brunes ou vertes, tandis que... Lire la suite

L’étonnante fonction de l’iridescence de certains coléoptères : le camouflage !

11.05.2020 | par Bernard Valeur | 3 Commentaires

L’iridescence des coléoptères a de tout temps intrigué et fasciné les hommes. Ces véritables bijoux vivants eurent une haute valeur symbolique dans l’Égypte ancienne et servirent à la décoration de textiles en Asie, puis en Angleterre à l’époque victorienne. Les couleurs vives et chatoyantes de ces coléoptères attirent en effet immédiatement le regard. Cependant, dans la nature, l’iridescence peut contribuer à leur dissimulation vis-à-vis de prédateurs, ce qui est contre-intuitif. C’est pourtant ce qu’ont démontré des chercheurs anglais de l’Université... Lire la suite