mélange soustractif des couleurs

 

Science et art du pointillisme : du néo-impressionnisme aux trames d’imprimerie

04.10.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

La juxtaposition de petites taches colorées, indiscernables par nos yeux à partir d’une certaine distance, est à la base de la technique du pointillisme mise en œuvre par le néo-impressionniste Georges Seurat (1859-1891). Son but : obtenir des couleurs plus lumineuses que par l’habituel mélange de pigments, selon l’interprétation qu’il avait faite des théories sur la couleur, élaborées à son époque. Hélas, les résultats ne furent pas à la hauteur de ses espérances. Pourquoi ? Peu d’articles ou d’ouvrages sur l’art évoquent... Lire la suite