pigment

 

Le bleu Maya résiste bien à l’épreuve du temps grâce au confinement !

25.03.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Le confinement n’est pas seulement efficace pour se protéger des virus. Il permet également à des colorants organiques emprisonnés de résister aux affres du temps. C’est le cas de l’indigo lorsqu’il s’est trouvé piégé pendant des siècles dans les canaux d’une argile. Telle est la raison de l’extraordinaire stabilité du bleu Maya. S’il a fallu attendre les années 1960 pour que les scientifiques le comprennent, c’est parce que la stabilité a pour conséquence de rendre difficile l’analyse chimique : l’attaque des... Lire la suite

D’où viennent les couleurs de l’eucalyptus arc-en-ciel ?

09.02.2020 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

L’eucalyptus arc-en-ciel figure parmi les arbres les plus beaux et les plus insolites de la planète. En apercevant son tronc multicolore, on se demande : « Qui a peint cet arbre ? » (Fig. 1). On dirait en effet une peinture abstraite aux couleurs chatoyantes. De près, on observe des lambeaux d’écorce de diverses couleurs (vert, bleu, violet, orange, rouge-brun, brun) qui se détachent de l’arbre (Fig. 2). Cet aspect insolite intrigue nombre d’internautes qui partagent avec enthousiasme des photos de cet arbre hors du... Lire la suite

Pigments et colorants : une distinction plus subtile qu’il n’y paraît

13.12.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Les couleurs du monde sont dues principalement à des matières colorantes naturelles ou synthétiques : les pigments et les colorants. Présents dans les peintures, les textiles, les plastiques, les encres, les cosmétiques, l’alimentation, etc., ils ont de tout temps fait l’objet de recherches pour étendre le choix des nuances, réduire les coûts de production, et améliorer leurs propriétés (pouvoir couvrant, stabilité dans le temps et à la lumière, innocuité…). Le numéro thématique de L’Actualité chimique d’octobre-novembre 2019 consacre une large part... Lire la suite

À la poursuite du diamant de Gould

02.02.2019 | par Bernard Valeur | 0 Commentaires

Des diamants exceptionnels portent les noms de Hope, Regent, Orloff, Koh-I-Noor. Et le diamant de Gould ? Un lien avec la famille du célèbre homme d’affaire américain Jay Gould ? Ou avec le prestigieux pianiste canadien Glenn Gould ? Pas du tout. En fait, rien à voir avec une pierre précieuse. Le diamant de Gould est simplement un oiseau multicolore, mais un véritable joyau de la nature, découvert en 1833, et capturé pour la première fois en 1838 par John Gould qui lui... Lire la suite