Mal de crâne ? Faites le 1819999

15.09.2013 par Nicolas Gauvrit, dans pseudo-science

Grégori Grabovoi mélange numérologie et guérison ésotérique dans les traces des médecines alternatives.

Numérologie en ligne

Numérologie en ligne

Parmi les croyances étranges qui ont longtemps circulé dans le monde civilisé se trouve la numérologie, qui attribue des pouvoirs stupéfiants aux nombres. Les bases de la numérologie remontent au moins à Pythagore, mathématicien génial mais indécrottable mystique.

Le magnifique ouvrage de Underwood Dudley, Numerology: Or, what Pythagoras Wrought, paru en 1997, reste le meilleur livre disponible pour démonter avec un humour mordant et une précision diabolique les inventions des numérologues, et cela depuis Pythagore. On y découvre notamment comment des attitudes aussi étonnantes que celle consistant à penser que les nombres, a priori purement aléatoires, obtenus à partir de nos prénoms, noms de familles ou dates de naissance peuvent influencer notre vie, ont pu naître à partir de considérations au départ raisonnables. Les dissonances et les harmonies musicales sont liées à des correspondances numériques de fréquences, et cela est connu depuis l'antiquité. De là à y voir un lien profond entre les nombres et les "vibrations", il n'y a qu'un pas que certains ont vite franchi. Laissons un peu notre esprit vagabonder encore, et on en arrive facilement à cette idée que l'énergie de notre vie est modulée par ces nombres. Que selon les rapports entre nos chiffres fétiches nous aurons une vie dissonante ou harmonieuse. Tout cela, bien entendu, est totalement spéculatif pour ne pas dire farfelu, mais le point de départ qui associe des rapports de nombres et des harmonies musicales est, lui, parfaitement rigoureux. Pour ceux qui n'auraient pas le courage de lire en anglais le travail de Underwood Dudley, les grandes lignes et quelques ajouts personnels sont présents dans ce petit livre en français.

La mode de la numérologie semblait passée depuis bien longtemps, mais voilà que je découvre par le biais d'un Internaute intéressé un site tout à fait surprenant. Si la numérologie tombe quelque peu en désuétude, quoi de plus tendance, en revanche, que la santé ? Plus nous vivons vieux, plus on nous inonde d'émissions et d'articles catastrophiques qui nous expliquent que nous allons tous bientôt tomber sous les coups féroces de pathologies nouvelles et terriblement inquiétantes. Tout n'est bien sûr pas faux dans ces descriptions apocalyptiques, mais le trait est pour le moins forcé la plupart du temps. Quoi qu'il en soit, mêler la numérologie et la santé pouvait être une idée pour former une nouvelle discipline ésotérique par association (comme il y a l'homéopathie quantique, par exemple). Ce curieux cocktail, c'est ce que nous propose Grégori Grabovoi sur le site Mondes de lumière. Grabovoi est présenté ici comme le "Tesla du futur" et aurait montré très tôt des dispositions spectaculaires de médium. Il s'en remet bien sûr à Pythagore pour appuyer sa théorie que je vous laisse découvrir plus en détails sur son site, mais dont voici tracé l'idée générale.

Recyclant le discours numérologique dans le domaine de la santé, il nous explique que chaque organe peut être soigné de la manière la plus élémentaire qui soit : il suffit de se concentrer sur la bonne suite de chiffres, dont les vibrations auront l'effet bien rapidement l'effet bénéfique souhaité. Pour la tête, composez le 1819999, pour la main gauche, c'est le 4851384. Mais le top du top reste évidemment la combinaison harmonique suprême 14111963, date de naissance de Grégori Grabovoi !


20 commentaires pour “Mal de crâne ? Faites le 1819999”

  1. Manuel SPERLING Répondre | Permalink

    Le "ici" vous remercie de votre humour grinçant. Comparer la numérologie de bas étage et Grabovoï et ses séquences numériques montre à quel point, sans ambiguïté aucune, vous n'avez aucune connaissance de votre dossier, qui est ici traité avec désinvolture. Merci de votre mot "ésotérique", il est à la hauteur de vos propos. Vous devriez aller plus avant et vous rendre compte à quel point science et conscience sont de plus en plus proches. Sans rancune et bonne continuation.
    Manuel

    • Nicolas Gauvrit Répondre | Permalink

      Manuel Sperling : Vous écrivez "Vous devriez aller plus avant et vous rendre compte à quel point science et conscience sont de plus en plus proches."
      Je ne sais pas exactement ce que vous entendez pas "conscience" dans cette phrase, mais je ne vois pas où est la science dans la théorie de Grabovoï. Trois éléments font qu'on ne peut pas parler de théorie scientifique, tout au moins pour l'instant :
      1 — Aucune publication scientifique ne présente la théorie de Grabovoï (selon GoogleScholar).
      2 — Il n'existe aucun mécanisme crédible qui pourrait expliquer comment le fait de penser à une série de nombres agirait sur un membre particulier.
      3 — Il n'existe aucune étude expérimentale validée montrant une quelconque efficacité de la méthode.
      Avoir une idée, fût-elle nouvelle, n'est pas faire de la science. En ce qui concerne mon billet, il n'est évidemment pas, comme vous l'avez noté, rigoureusement argumenté contre la théorie en question. Il y a une justification à cela : la charge de la preuve [http://fr.wikipedia.org/wiki/Méthode_scientifique] revient à celui qui annonce un résultat nouveau et non à celui qui le conteste. C'est d'autant plus vrai quand le résultat annoncé n'a aucune base théorique crédible en l'état des connaissances.
      Je suis bien sûr près à lire n'importe quel article scientifique qui justifierait la théorie de Grabovoï. Si vous avez une référence, j'en ferai état sans faute.
      Bien à vous,

    • Elyabet Répondre | Permalink

      Purée... je suis totalement d'accord avec le commentaire de Manuel Sperling !
      En effet, je fais en ce moment des recherches sur les travaux de Grigori Grabovoï... et je tombe sur votre "article"... j'ai cru rêver là !!
      Assimiler, confondre les séries numériques de Grabovoï à de la numérologie, montre effectivement que vous n'avez soit rien compris, soit pas cherché à comprendre. Les travaux de Grabovoï n'ont absolument rien à voir avec la numérologie !
      Faire des articles sur des blogs, c'est bien... mais faire des articles dont on maîtrise le sujet, c'est mieux ! lol !!
      Si je puis me permettre un conseil : lisez les livres de Grabovoï et/ou de Serge Fitz... ensuite vous saurez de quoi il est réellement question 🙂

      P.S : En plus du code pour la tête, il y a aussi celui-ci : 4818543 (maux de tête)... et sans doute vous aider à y voir plus clair : 17981 (apprentissage de l'Enseignement de Grabovoï).
      Je vous souhaite une bonne continuation et une bonne étude du sujet.

      • Nicolas Gauvrit Répondre | Permalink

        Merci de me faire découvrir Serge Fitz, qui en effet semble du même acabit que Grabovoï. Peut-être l'objet d'un nouveau billet bientôt ?

  2. Gouyet Répondre | Permalink

    Je me demandais si lire la suite:
    1, 1, 0, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 0, 1, 0, 1, 0, 1, 1, 1, 1, 1
    (qui est 1819999 en base 2) supprimait aussi les maux de tête?
    ou est-ce que la base correspondant au nombre de doigts des mains était indispensable!
    C'est un bon sujet de réflexion pour les numérologues.

  3. rayan Répondre | Permalink

    Votre article est intéressant. C'est vrai que la réaction de Manuel est précise par rapport à l'ambiance de l'article, mais il faut aussi comprendre que tout le monde reçoit l'information a sa manière. Tant que l'on n'altère pas trop ou que l'on ne déforme pas trop la pensée et la réflexion de l'auteur en question ici Grabovoi.
    Mais je me permets de dire que les critère pour la pensée scientifique même s'il sont partagé par grand nombre ne sont pas forcément valeur de définition et même d'avancement scientifique.
    Prenez par exemple Einstein qui avait fait des études poussées en physique, lorsqu'il a émis la théorie de la relativité, il n'a pas du tout été reconnu, et il a été discrédité par la communauté scientifique. Il n'avait pas de poste en université, il vendait des journaux et il a fait son travail seul. Il a été particulièrement humilié parce que pratiquement personne ne pouvait remettre en question que le temps ne s'écoulait pas partout de la même manière. Finalement c'est grace à l'un de ses amis qui, lui était bien reconnu dans la communauté scientifique, que l'article a été défendu en conférence. Einstein a par la suite eu le prix nobel, mais pas pour la relativité, (pourtant elle est utilisée même pour les corrections de position GPS précises). Il a eu le prix nobel pour l'effet photoelectrique... Le fais d'être humilié par ses pairs n'a pas empêché Einstein de continuer...
    Grabovoï est un mathématicien à la base. Comment pourrait-il ne pas être un scientifique... Là c'est une faute dans votre commentaire.
    De plus aujourd'hui, d'éminent scientifique travaillent sur ce que l'on appelle l'information. C'est-à-dire que pour l'arrivage de matière dans l'espace-temps, il y aurait d'abord l'information non-matérielle... C'est un domaine que je ne connais pas pour en parler davantage, mais cela implique une modélisation du temps par les nombres complexes...
    La critique fait partie de la science, mais l'ouverture aussi, et Einstein a dit que "L'imagination est plus importante que le savoir"... Ce n'est pas rien.

    • Nicolas Gauvrit Répondre | Permalink

      Merci pour votre réaction 🙂
      Quelques réponses rapides ci-dessous.
      — Le fait que des scientifiques aient parfois été considérés comme mauvais alors qu'ils étaient bons ne signifie pas qu'il faut considérer comme scientifique toute personne qui se déclare scientifique. Votre argument par Einstein n'est pas bien convaincant. Beaucoup de grands scientifiques ont eu du mal à se faire accepter. Plein d'autres se disent scientifiques mais ne le sont pas.
      — Sur l'argument selon lequel Grabovoï est mathématicien à la base et donc scientifique : (1) les mathématiques ne sont pas une science, et bien des mathématiciens font de piètres scientifiques car ils ne savent pas comment se confronter au réel (2) le fait d'être un scientifique ne signifie pas que tout ce qu'on écrit est scientifique, ainsi même si Grabovoï avait le prix Nobel en physique, ça ne changerait rien à la valeur de cette théorie particulière et enfin (3) apparemment, Gribovoï n'est pas mathématicien à la base : il n'est référencé nulle part comme mathématicien. Un site annonce qu'il a reçu "un diplôme de mathématiques appliquées", ce qui est tout de même différent...
      — L'imagination et la créativité sont essentielles en sciences, vous avez raison de le souligner. Mais cela ne signifie pas que l'imagination suffit à faire un scientifique. L'imagination est un excellent point de départ pour développer une hypothèse, que l'on vérifie ensuite expérimentalement. C'est alors que ça devient une théorie scientifique. C'est parce que la théorie de la relativité a permis de prédire des résultats, d'en expliquer d'autres, et a eu des applications, qu'on est sûr qu'elle est bonne. C'est ce qui manque dans l'idée de Grabovoï.
      Chaque jour, des chercheurs ont plein d'idées qu'ils testent, et ils s'aperçoivent souvent que ça ne fonctionne pas (ça m'est arrivé il y a un mois). On se dit alors qu'on a eu tort. Si on se passait de vérifier les théories, il y en aurait des milliers chaque semaine, toutes plus farfelues les unes que les autres...

  4. alexandra malfoi Répondre | Permalink

    Un peu de sérieux: ce monsieur prétend être la réincarnation de Jesus-Christ !il prétend même rendre la vie aux morts !!!!mais enfin, réveillez-vous, il est poité du doigt par les dérives sectaires ! C'est vraiment quelque chose de très grave .

  5. alexandra malfoi Répondre | Permalink

    Un peu de sérieux: ce monsieur prétend être la réincarnation de Jésus1538-Christ !il prétend même rendre la vie aux morts !!!!mais enfin, réveillez-vous, il est pointé du doigt par les dérives sectaires ! C'est vraiment quelque chose de très grave .

  6. Bertram Répondre | Permalink

    wouah. etre septique et doute de tout pour en trouver l'essence ou le non sens ok. Il est tout de meme difficile de croire simplement qu'une suite de chiffres puissent guérir et il est d'autant plus difficile d'accorder crédit simplement parce que certaines personnes voyants ou autres reconnu sur la place public nous affirme que cela est vrai. J'ai un peu de mal et remets souvent en cause mes propres recherches aprés expérimentation Pour Grabovoi il en va de meme .Jai découvert via une amie cette approche pour le moins curieuse de guérison. depuis un mois environ je cherche des personnes qui auraient expérimentés les techniques et auraient eu des résultats probants.Mais voila je ne trouve rien . Donc je me suis procuré un dvd avec explication des techniques et vais simplement expérimenter. je comprend tout a fait les septiques je ne cherche pas à les dissuader de leurs croyances. si d'aventure aprés quelque temps d'experimentation je ne tire aucun bénéfice de cette technique je dirait simplement que peu etre cela ne marche pas; que je n ai pas compris ou que ce n'est pas pour moi... mais de grace polémiquer juste pour polémiquer que d'énergie perdue pour du blabla. je pratique le magnétisme; Coupeur de feu; Panseur;je suis maitre de REIKI ; la méthode SILVA; l'hypnose et ses dérivés. je me pose souvent la question qui guérit qui mais cela ne souffre peu etre pas de réponse. et une chose je transmets souvent gratuitement au grés de mes pérégrinations.( c'est un autres domaine mais Grabovoi aurait fait dont de cette méthode à l'humanité... mais le profit attire toujours autant). quand à définir si c'est une dérive sectaire il faudrait retrouver la bonne définition de se mot. et le probleme vient peu etre aussi que l'organisation qui s'occupe de définir les sectes c'est quand meme la franc maçonnerie...cela me pose un cas de conscience. Maintenant si parmi vous quelqu'un ou quelqu'une à experimenté et obtenu de bons résultats je serai heureux de le ou la lire merci

    • Nicolas Gauvrit Répondre | Permalink

      Tester soi-même sans contrôle n'est pas la bonne solution. Pour être certain qu'une méthode est efficace, il faut un test contrôlé en aveugle. Si vous voulez vraiment en avoir le coeur net, n'hésitez pas à contacter l'Observatoire Zététique qui pourra sans doute vous proposer un vrai test.

      • Nicolas Répondre | Permalink

        Selon la science quantique l'observation crée l'expérience, alors comment quoi que ce soit peut-il être aveugle... Et comment se référer à la science si elle prouve ce qu'elle veut à un moment T ? Et le contraire une siècle plus tard... Il serait de bon ton d'étudier l'amour, grâce à la science... ça peut aider à comprendre la vastitude de la chose et l'impossibilité scientifique... la vie est un choix de conscience et la science une perte de temps tant qu'elle n'est pas l'essentiel. Question de choix et de temps... chacun le met où il veut 😉

        • Nicolas Gauvrit Répondre | Permalink

          Pensez bien que, pour nous faire part de vos doutes sur la science, vous utiliser Internet et un ordinateur, que seule la science ont rendu possibles

  7. JF Répondre | Permalink

    "Tester soi-même sans contrôle n'est pas la bonne solution. Pour être certain qu'une méthode est efficace, il faut un test contrôlé en aveugle."

    ---) Euh non. Si cette méthode tend à supprimer ma myopie, croyez-moi que je serai capable si oui ou non je ne suis plus myope lol. C'est quoi cette histoire de tout faire contrôler par l'observatoire zététique ? Des nouveaux Dieux ? Les nouveaux inquisiteurs modernes ?

    • Nicolas Gauvrit Répondre | Permalink

      (1) Vous êtes sûrement assez fin pour avoir compris que je citais l'Observatoire Zététique, dont je ne fais pas partie et qui n'a jamais rien testé pour moi, comme une aide potentielle, et non comme un passage obligé. Il va sans dire que ce qui compte est la méthode.
      (2) Citer la religion (dieu ou l'inquisition) à propos de la méthode scientifique, c'est assez mal vu. La science est une méthode en perpétuel changement, dont les seules constantes sont le doute et la recherche méthodique de la vérité. Les scientifiques se sont rendu compte que ce qui nous semble "évident" n'est pas toujours vrai. Ils ont inventé des méthodes pour éviter ces pièges de l'intuition et les adaptent en permanence, en inventent de nouvelles plus sûres. C'est en refusant d'admettre que vous pouvez vous tromper que vous êtes dogmatique.
      (3) Je me demande quelle réaction vous auriez si on autorisait désormais la mise sur le marché d'un médicament sur la foi de la conviction d'un citoyen qui, en ayant pris, nous dirait "c'est bon, ça marche". Les laboratoires seraient très heureux. Sûrement moins les utilisateurs.
      (4) D'autre part, il n'est pas question de myopie guérie ici, mais d'un effet bien plus subtil (s'il existait). Toutefois, si votre myopie diminuait un jour brusquement alors que vous avez pris un bouillon de légumes, cela ne prouverait pas que le bouillon de légumes est efficace. Il en va de même avec les nombres auxquels vous auriez pu penser.

  8. MyrMatNov Répondre | Permalink

    Je lis les livres de Grabovoï, les étudie et les pratique. Cet homme était déjà spécial enfant, bienfaisant et "pas comme les autres". Ses réparations d'avions en plein vol sont attestées, ainsi que de nombreuses guérisons, etc... Aucune estimation superficielle ne peut être valable. Pour émettre un jugement, il faut étudier à fond le sujet. J'ai pratiqué et étudié la tradition occidentale ésotérique durant vingt ans, je pratique celle orientale, soit les védas. Définition de l'ésotérisme, un terme qui fait peur aux dogmatiques scientifiques, par Eric Edelmann, Docteur en philosophie du département de Science des religions de la Sorbonne, auteur de "Jésus parlait araméen": "Le terme ésotérique signifie tout simplement "intérieur", mais il fait lever de nos jours des réactions de méfiance quand ce n'est pas de franche répulsion." Nous devons nous dé-formater de nos éducations et partir d'un esprit réellement scientifique, soit neutre, pour étudier quelque chose à fond et en tirer une conclusion. En outre, acquérir de nouvelles fonctions, de nouvelles capacités, une nouvelle ouverture d'esprit, peut être le travail d'une vie entière, si ce n'est plus...

  9. alexandra_craneuse Répondre | Permalink

    Bonjour,

    Article originale avec une approche de solution de problème tout aussi originale! Si la numérologie était aussi miraculeuse... Nous aurions peut être quasiment que des mathématiciens sur terre?! En ce qui me concerne, je préfère la science plus cartésienne, ou la médecine plus traditionnelle. Le crâne peut être facile à comprendre avec des articles comme :
    - https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A2ne_(anatomie_humaine)
    - http://www.spcf.fr/documentation/corps_humain_tete_cou_crane.html

    Là où il est certains que les chiffres, peuvent avoir leur place, se sont dans les dimensions des crânes! L'avantage de la science, c'est qu'elle permet de valider des théories... Alors que des la numérologie, selon moi, reste une théorie, qui ne peut être affirmative! Ont peut toujours voir des signes partout, et cela nous conforte dans nos aprioris sans être totalement objectif!

    Merci pour cet article qui n'en demeure pas moins un article intéressant!
    Bonne continuation.

  10. npoh38 Répondre | Permalink

    Creation oversee pills with two hormones — estrogen and progestin — are called viagra without a doctor's prescription
    combine pills. They’re the most general strain of lineage call the tune pill. Most clique pills make for a acquire in 28-day or 21-day packs.
    You’re protected from pregnancy as great as you enlist 1 nuisance every day. You don’t include to take it at the exact unaltered time every epoch viagra without a doctor prescription in us, but doing so helps look after you in the convention of remembering your pill.

  11. ctj70z Répondre | Permalink

    Pharmacists take on a required job in the health care modus operandi, and http://pillserectiledysfunction.com/ top ed pills while responsibilities diversify amid the different areas of drugstore practice, the bottom belt is that pharmacists help patients get superbly and visit well. Pill roller responsibilities classify a range of erectile dysfunction pills
    attention benefit of patients, from dispensing medications to monitoring patient health and amplification to optimizing their response to medication.

Publier un commentaire