Philosopher. Kit de démarrage (note de lecture)

20.06.2018 par Nicolas Gauvrit, dans Education, raison

Philosopher. Kit de démarrage (site éditeur)

 

Un manuel d'initiation à la philosophie vue comme méthode critique

On dit souvent que si les vieux livres sont, en moyenne, de meilleure qualité que les plus récents, c’est qu’on ne voit des anciens que ceux ayant passé le filtre sévère du temps. Le livre de Jay Rosenberg a, pourrait-on dire, déjà réussi cette épreuve temporelle. Sa première édition – en anglais – date en effet de 1978. Sa survie et ses rééditions sont signes de ses qualités. Philosophie, kit de démarrage est une introduction didactique à la philosophie qui ne suppose aucune connaissance préalable. Ou plutôt, il constitue une présentation d’une des formes de la philosophie, celle que Pascal Engel décrit si bien dans une préface percutante ; celle qui se soucie plus de bien penser que de bien écrire. La philosophie selon Rosenberg est en effet un art de penser juste, de réfléchir de manière ouverte, honnête et critique.

Par des exemples variés présentés de manière limpide, Rosenberg nous fait découvrir les questions qui font vibrer les philosophes de son acabit, la manière dont on peut jongler logiquement avec les concepts, à quoi servent les expériences de pensée, où se nichent les erreurs de raisonnement et les pièges de la raison. Produire un raisonnement juste, contrer un raisonnement défectueux, avoir une approche critique mais bienveillante, tels sont les exercices mentaux que le lecteur est amené à réaliser, sans même s’en rendre compte, en parcourant les pages de cet ouvrage qu’on pourrait dire initiatique.

Au fil des chapitres, Rosenberg nous montre comment analyser et percevoir la structure logique d’un argument – un travail éminemment difficile mais ô combien indispensable pour l’exercice de l’esprit critique ; comment, grâce à cette mise en évidence d’une structure logique, on peut invalider, le cas échéant, un argument par la pratique de la transposition. Pour réfuter un argument bancal, la méthode décrite par Rosenberg fera toujours mouche : reprenez, nous dit l’auteur, la même structure logique ; déroulez les mêmes principes sur un exemple adéquat ; aboutissez enfin à une conclusion intenable ; le tour est joué.

Le manuel de Rosenberg est à la fois accessible, agréable à parcourir et tout à fait stimulant pour l’esprit critique. À mettre entre toutes les mains !

Publier un commentaire