RSS
 

Contribution au volet « formation » du 4ème plan autisme

Publié 29.12.2017 par Franck Ramus

Le texte qui suit a été rédigé par Patrick Chambres et Franck Ramus, dans le cadre du groupe de travail n°3 "Recherche, innovation et enseignement supérieur" de la concertation pour le 4ème plan autisme, après consultation de représentants de chaque profession concernée et de responsables associatifs. Ces propositions ont été partiellement reprises dans le document de synthèse du groupe de travail, puis par le comité de pilotage. Elles sont maintenant rendues publiques, de manière à ce qu'elles ne puissent pas... Lire la suite

Des dieux et autres pères Noël

Publié 27.12.2017 par Franck Ramus

Version très légèrement modifiée de l'article paru sur LeMonde.fr le 23/12/2017, et dans Le Monde daté du 26/12/2017*.   Que diriez-vous de parents qui raconteraient à leur enfant l'histoire du Père Noël, mais qui, alors que l'enfant grandit, ne lui diraient jamais qu'il s'agit d'une histoire inventée ? Et qui, alors que l'enfant commence à douter et à opposer des arguments rationnels à l'existence du Père Noël (par exemple, l'impossibilité physique de livrer tous les foyers du monde en une... Lire la suite

You are welcome to use my data, after preregistration

Publié 28.11.2017 par Franck Ramus

Dear collaborator, Over the years I have collected a lot of data that I consider very valuable. This includes in particular behavioral, MEG, MRI, and genetic data on dyslexic and control adults and children. I have already published some analyses of most of this data. But this is rich data, that can be used for more analyses, some of which were not even imagined at the time of conception, but may lead to important discoveries. Some of these analyses I... Lire la suite

Les troubles dys ne sont pas du ressort de la pédopsychiatrie

Publié 25.11.2017 par Franck Ramus

Une consultation est actuellement en cours (du 6 novembre au 25 novembre 2017) sur la Stratégie Nationale de Santé. Dans le volet Enfance de cette stratégie nationale, les troubles dys (troubles spécifiques du langage et des apprentissages) sont identifiés comme l'un des enjeux majeurs (p. 76). Pourtant, parmi les mesures annoncées, ils semblent être largement oubliés... ou plutôt ils semblent avoir été vendus aux pédopsychiatres psychanalystes. En effet, après un long paragraphe déjà consacré aux troubles psychiques, on peut lire... Lire la suite

La prise en charge des enfants différents en France: témoignages

Publié 28.09.2017 par Franck Ramus

Depuis 5 ans que j'écris des articles sur le sujet, j'ai reçu quantité de témoignages de parents décrivant le parcours long et douloureux de leur enfant: difficultés à obtenir un diagnostic, diagnostics fantaisistes, mise en accusation des parents, prises en charge inadaptées, soins sans consentement, déscolarisation forcée, pressions, chantage, signalement, retrait des enfants... Les mauvaises pratiques sont malheureusement nombreuses et bien souvent atterrantes. J'ai également reçu des témoignages de professionnels décrivant les cas qu'ils ont reçus après des parcours et... Lire la suite

Les faits alternatifs des psychanalystes sur le TDAH

Publié 26.09.2017 par Franck Ramus

Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS, professeur attaché à l’ENS René Cassou de Saint-Mathurin, psychiatre, médecin-directeur de CMPP   (Version intégrale d'un article paru dans le Huffington Post.)   L’article de Gorana Bulat-Manenti, Gérard Pommier et Elsa Godart, censé avertir les parents contre le diagnostic de Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), est un chef d’œuvre de désinformation et de construction d’une vérité alternative. Examinons donc les principaux éléments de cette supercherie. « Ce diagnostic n'est reconnu... Lire la suite

Soutien au colloque « TDAH et accès aux soins » à l’université Paris Nanterre

Publié 22.09.2017 par Franck Ramus

Lettre adressée le 22/09/2017 à Monsieur Jean-François Balaude, président de l'université Paris Nanterre   Monsieur le président, cher collègue, Je viens de prendre de connaissance du courrier qui vous est adressé par M. Gérard Pommier dans le but de contester la tenue du colloque « TDAH et accès aux soins » se tenant dans votre université le 29 septembre 2017. Les arguments avancés par M. Pommier sont les suivants : L’utilisation dans le programme du colloque de catégories diagnostiques du DSM5 (et, implicitement... Lire la suite

Mais comment peuvent-ils croire de telles foutaises?

Publié 25.08.2017 par Franck Ramus

C'est la question que je me pose à chaque fois que je suis confronté à des croyances religieuses, pseudo-scientifiques, ou pseudo-médicales. Résurrection, voyance, terre plate, psychanalyse, homéopathie, et bien d'autres... Mais comment peuvent-ils croire de telles foutaises? Cette question me vient à l'esprit à chaque fois, immédiatement, spontanément, tel un réflexe. Ce n'est qu'après quelques secondes supplémentaires que me revient la réponse, que je connais pourtant depuis longtemps. Cette réponse a été formulée de manière particulièrement concise et élégante par... Lire la suite

En marche arrière pour la psychiatrie et la psychologie?

Publié 13.05.2017 par Franck Ramus

Au cours de la récente campagne présidentielle, un groupe s'est beaucoup agité pour faire valoir les intérêts des psychanalystes auprès des différents candidats. Après une pétition en ligne, ce groupe adresse maintenant une lettre au nouveau président de la république, avec des arguments bien connus car déjà maintes fois ressassés auxquels j'ai déjà répondu. Pour l'information du nouveau président et de son équipe gouvernementale, je réponds ici aux principaux points du texte qui lui est adressé. "La France peut s’enorgueillir... Lire la suite

La pseudoscience des surdoués

Publié 03.02.2017 par Franck Ramus

Franck Ramus et Nicolas Gauvrit Version originale et intégrale d'un article paru dans La Recherche, Mars 2017, sous le titre "La légende noire des surdoués". Si l’on en croit ce qu’on lit dans les médias et dans les livres spécialisés, les surdoués sont les véritables damnés de la Terre: ils sont en échec scolaire, inadaptés, hypersensibles, anxieux, dépressifs, dyslexiques, et plus si affinités. Comment est-ce possible, alors que le sens commun suggèrerait au contraire que les enfants les plus intelligents... Lire la suite