médecine

 

Mais comment peuvent-ils croire de telles foutaises?

Publié 25.08.2017 par Franck Ramus

C'est la question que je me pose à chaque fois que je suis confronté à des croyances religieuses, pseudo-scientifiques, ou pseudo-médicales. Résurrection, voyance, terre plate, psychanalyse, homéopathie, et bien d'autres... Mais comment peuvent-ils croire de telles foutaises? Cette question me vient à l'esprit à chaque fois, immédiatement, spontanément, tel un réflexe. Ce n'est qu'après quelques secondes supplémentaires que me revient la réponse, que je connais pourtant depuis longtemps. Cette réponse a été formulée de manière particulièrement concise et élégante par... Lire la suite

En marche arrière pour la psychiatrie et la psychologie?

Publié 13.05.2017 par Franck Ramus

Au cours de la récente campagne présidentielle, un groupe s'est beaucoup agité pour faire valoir les intérêts des psychanalystes auprès des différents candidats. Après une pétition en ligne, ce groupe adresse maintenant une lettre au nouveau président de la république, avec des arguments bien connus car déjà maintes fois ressassés auxquels j'ai déjà répondu. Pour l'information du nouveau président et de son équipe gouvernementale, je réponds ici aux principaux points du texte qui lui est adressé. "La France peut s’enorgueillir... Lire la suite

Réponse à l’éditorial de David Cohen dans Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence

Publié 15.06.2016 par Franck Ramus

Après une première salve de courriers adressés au Président de la République, auxquels j’ai déjà répondu, David Cohen, chef de service de pédopsychiatrie à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, publie en éditorial de Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence une nouvelle lettre au Président en défense de la pratique du packing pour les enfants autistes manifestant des troubles du comportement. Texte servilement repris et monté en épingle par Eric Favereau dans Libération. Analysons donc les arguments qui y sont avancés : Le packing est... Lire la suite

Autisme : l’obscurantisme contre-attaque

Publié 25.05.2016 par Franck Ramus

Monsieur le Président de la République, Nous nous adressons à vous une nouvelle fois, dans des circonstances similaires à la précédente, dans le but de contrer une campagne concertée de désinformation sur l’autisme de la part d’un certain nombre d’organisations représentant une partie de la psychiatrie française. Les recommandations de bonne pratique de la Haute Autorité de Santé (2012), puis le 3ème plan autisme et l’attitude résolue du secrétariat d’état aux personnes handicapées, pouvaient laisser penser que la France avait... Lire la suite

Le point sur l’approche posturologique pour la dyslexie

Publié 03.01.2016 par Franck Ramus

Régulièrement, à l'occasion de conférences publiques ou en privé, je suis interrogé par des parents d'enfants dyslexiques à propos de la méthode "posturale" de remédiation de la dyslexie. Ces parents, parfois désemparés par les difficultés scolaires de leurs enfants, et prêts à tout pour les aider, sont néanmoins souvent déconcertés par l'approche posturologique qui leur est parfois proposée et par les prétentions très étonnantes de ses promoteurs, tant cette méthode thérapeutique semble défier le bon sens et être sans lien... Lire la suite

Réponse à l’article de Bernard Teper sur la question de l’autisme

Publié 09.05.2014 par Franck Ramus

Réponse à l’article de Bernard Teper publié sur Respublica le 8 mai 2014, sur la question de l’autisme Dans un article portant sur la sécurité sociale, M. Bernard Teper fait un argumentaire en 14 points. Je réponds ici au premier point qui concerne l’autisme. Bernard Teper : « Alors qu’une étude suédoise montre que l’autisme est dû à plus de 50 % à l’acquis (et donc l’environnement), la ministre Marie-Arlette Carlotti, la Haute autorité de la santé (HAS, spécialiste des conflits d’intérêts), les... Lire la suite

Réponse à l’éditorial de Bernard Golse dans le Journal International de Médecine

Publié 30.09.2013 par Franck Ramus

Texte soumis le 15/09/2013 et publié comme éditorial par le Journal International de Médecine le 19/10/2013, en réponse à l'éditorial publié par ce même journal le 14/09/2013. Dans son éditorial du 14 septembre 2013 dans le Journal International de Médecine, M. Golse commence par regretter que l’année 2012 ait été « une authentique catastrophe à l’égard de la psychanalyse ». Se faisant, il révèle sa préoccupation première, à savoir la survie de la psychanalyse, bien plus que le sort des enfants autistes.... Lire la suite

Quel est l’intérêt de la neuropsychanalyse?

Publié 02.09.2013 par Franck Ramus

(traduction[a]de l’article « What’s the point of neuropsychoanalysis ? » paru dans British Journal of Psychiatry, septembre 2013) Résumé La neuropsychanalyse est une nouvelle école de pensée ayant pour but d’établir des liens entre les neurosciences et la psychanalyse. Pourtant peu de chercheurs en neurosciences et en psychiatrie en auraient entendu parler si elle n’avait reçu un soutien public de la part d’éminents scientifiques. Cet article pose la question du bien-fondé d’un tel soutien. D’après Panksepp et Solms, « la neuropsychanalyse essaie de comprendre... Lire la suite

De l’efficacité des antidépresseurs et des psychothérapies pour la dépression

Publié 08.08.2013 par Franck Ramus

Compte-rendu de l'article: "Is psychotherapy for depression any better than a sugar pill?" de James Coyne, 25/06/2013. Cet article passe en revue minutieusement la question de l'efficacité des traitements pour la dépression, dans un contexte où une méta-analyse a montré il y a quelques années que si l'on prend en compte tous les essais cliniques des antidépresseurs qui ne sont pas publiés par l'industrie pharmaceutique, leur efficacité est plus faible que ce qu'on croyait. Voici les principaux points de l'article... Lire la suite

Lettre ouverte à la revue Prescrire

Publié 09.06.2013 par Franck Ramus

Lettre adressée à Mme Anne Americh, revue Prescrire, suite à son courriel en réponse à mon interpellation dans l'un de mes articles précédents, dans lequel j'écrivais: "Est-ce par simple ignorance, ou par malhonnêteté, que l'auteur anonyme de cet article dans la revue Prescrire passe sous silence la trentaine d'essais cliniques et les méta-analyses publiés dans les revues scientifiques internationales, établissant la supériorité de ces interventions éducatives et comportementales sur un certain nombre d'interventions ou de situations contrôles? Cf. les références... Lire la suite