neurosciences

 

Y a-t-il un dimorphisme sexuel cérébral chez l’être humain?

Publié 23.12.2015 par Franck Ramus

Il y a quelques semaines est sortie dans PNAS une nouvelle étude de Joel et al. sur les différences cérébrales entre les sexes. Elle est intéressante parce que c’est sans aucun doute l’étude à plus grande échelle effectuée jusqu’à présent sur ce sujet, dépassant même la précédente méta-analyse (Ruigrok et al. 2014). Comme dans toutes les études à grande échelle, les analyses des images IRM sont assez grossières, se résumant à des analyses entièrement automatisées de volumes, d'épaisseur, et d'anisotropie... Lire la suite

Des effets des facteurs socio-économiques sur le cerveau des enfants

Publié 31.03.2015 par Franck Ramus

Cette semaine paraît dans Nature Neuroscience une étude montrant, sur plus de 1000 enfants, que le revenu et le niveau d'éducation de leurs parents sont corrélés avec certaines de leurs propriétés cérébrales, en l'occurrence la surface de leur cortex cérébral, particulièrement dans certaines régions, et le volume d'une structure appelée l'hippocampe. J'ai déjà commenté cet article pour New Scientist et pour le Monde, mais comme seule une fraction de mes commentaires ont été conservés, et comme cet article est d'interprétation... Lire la suite

Les neurosciences, un épouvantail bien commode

Publié 28.12.2014 par Franck Ramus

Référence originale: Ramus, F. (2014). Les neurosciences, un épouvantail bien commode. Cités, 2014/4(60), 53-70. Les neurosciences suscitent à la fois fascination et répulsion. Auprès du grand public, la fascination est réelle, alimentée par un flux incessant de données donnant d’autant plus une impression de tangibilité, de fiabilité et d’objectivité qu’elles sont appuyées par de magnifiques illustrations en couleurs du cerveau humain, ainsi que par des perspectives d’applications toutes plus extraordinaires les unes que les autres. Au sein des sciences humaines... Lire la suite

Le sexe du cerveau: bibliographie et débats

Publié 04.11.2014 par Franck Ramus

Le 21 juin 2014, j'ai donné la conférence ci-dessus à TEDx Clermont.  Comme chacun peut le constater, un TEDx talk en 18 minutes maxi ne permet pas de prouver véritablement quoi que ce soit. Au mieux de résumer une argumentation, et pour les données à l'appui de l'argument, on est obligé de faire confiance à l'orateur. Si on veut vraiment évaluer l'argument, il faut vérifier les sources dans le détail. C'est pour cette raison que je fournis ci-dessous une bibliographie... Lire la suite

Les adultes dyslexiques ont des représentations phonétiques intactes mais moins accessibles

Publié 06.12.2013 par Franck Ramus

Vendredi 6 décembre 2013 paraît dans la revue Science une étude de Bart Boets et ses collaborateurs de Leuven (Belgique), intitulée « Intact but Less Accessible Phonetic Representations in Adults with Dyslexia » [1]. Pour les connaisseurs de la recherche sur la dyslexie, ce titre est synonyme de : Ramus et Szenkovits [2] avaient raison. Explications. La dyslexie est un trouble spécifique de l’acquisition de la lecture, en l’absence de déficience intellectuelle, de troubles sensoriels non corrigés, et de carence pédagogique évidente.... Lire la suite

Quel est l’intérêt de la neuropsychanalyse?

Publié 02.09.2013 par Franck Ramus

(traduction[a]de l’article « What’s the point of neuropsychoanalysis ? » paru dans British Journal of Psychiatry, septembre 2013) Résumé La neuropsychanalyse est une nouvelle école de pensée ayant pour but d’établir des liens entre les neurosciences et la psychanalyse. Pourtant peu de chercheurs en neurosciences et en psychiatrie en auraient entendu parler si elle n’avait reçu un soutien public de la part d’éminents scientifiques. Cet article pose la question du bien-fondé d’un tel soutien. D’après Panksepp et Solms, « la neuropsychanalyse essaie de comprendre... Lire la suite

Colloque « la psychiatrie et la psychologie fondées sur des preuves »

Publié 04.03.2013 par Franck Ramus

Samedi 6 avril 2013 Salle Dussane, Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.  Organisation : Franck Ramus et Tiziana Zalla, Institut d’Etude de la Cognition, Ecole Normale Supérieure. En France, une partie de la psychiatrie et de la psychologie restent encore isolées: 1) des progrès considérables des connaissances accumulés ces dernières décennies grâce aux sciences cognitives et aux neurosciences, 2) des meilleures pratiques cliniques développées au niveau international, et 3) de la culture de l’évaluation des traitements et des pratiques... Lire la suite

Colloque sur le « dialogue » entre psychanalyse et neurosciences

Publié 12.12.2012 par Franck Ramus

Le programme de ce colloque de Perspectives Psy en dit long sur la nature du "dialogue" entre la psychanalyse et les neurosciences. J'ai envoyé le message ci-dessous aux organisateurs du colloque le 24/10/2012, malheureusement je n'ai à ce jour (le 12/12/2012) obtenu aucune réponse. Je le porte donc à la connaissance du public. Madame, Messieurs, Le programme du colloque « Dialogue Psychanalyse et Neurosciences » m’a été transmis et m’a beaucoup surpris par la discordance apparente entre le titre et le programme.... Lire la suite

Vraies limites et faux problèmes des classifications internationales des troubles mentaux

Publié 02.05.2012 par Franck Ramus

Parmi les nombreux stratagèmes qu'utilisent les psychanalystes pour tenter d'échapper aux évaluations de leurs pratiques, un argument qui revient souvent est la contestation des catégories diagnostiques définies dans les classifications internationales. Selon eux, comme ils ne reconnaissent pas la validité de ces catégories, ils ne peuvent pas se couler dans le moule de la recherche internationale sur les troubles mentaux, ni en termes de recherche fondamentale, ni en termes de recherche clinique, et par conséquent on ne peut les évaluer... Lire la suite

A propos des rééducations « basées sur les neurosciences »

Publié 01.05.2012 par Franck Ramus

Le blog scientifique de ma collègue d'Oxford Dorothy Bishop est vraiment excellent, je le recommande chaleureusement à tout lecteur de l'anglais intéressé par la psychologie, les neurosciences, l'autisme et les troubles du langage. Un billet me semble particulièrement utile à signaler ici: "Neuroscientific interventions for dyslexia: red flags". Je n'ai pas le temps de le traduire, j'en livre ici les différents points mais il faut lire l'original. Dorothy Bishop met en garde contre les traitements de la dyslexie qui prétendent... Lire la suite