psychologie

 

La prise en charge des enfants différents en France: témoignages

Publié 28.09.2017 par Franck Ramus

Depuis 5 ans que j'écris des articles sur le sujet, j'ai reçu quantité de témoignages de parents décrivant le parcours long et douloureux de leur enfant: difficultés à obtenir un diagnostic, diagnostics fantaisistes, mise en accusation des parents, prises en charge inadaptées, soins sans consentement, déscolarisation forcée, pressions, chantage, signalement, retrait des enfants... Les mauvaises pratiques sont malheureusement nombreuses et bien souvent atterrantes. J'ai également reçu des témoignages de professionnels décrivant les cas qu'ils ont reçus après des parcours et... Lire la suite

Les faits alternatifs des psychanalystes sur le TDAH

Publié 26.09.2017 par Franck Ramus

Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS, professeur attaché à l’ENS René Cassou de Saint-Mathurin, psychiatre, médecin-directeur de CMPP   (Version intégrale d'un article paru dans le Huffington Post.)   L’article de Gorana Bulat-Manenti, Gérard Pommier et Elsa Godart, censé avertir les parents contre le diagnostic de Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), est un chef d’œuvre de désinformation et de construction d’une vérité alternative. Examinons donc les principaux éléments de cette supercherie. « Ce diagnostic n'est reconnu... Lire la suite

Soutien au colloque « TDAH et accès aux soins » à l’université Paris Nanterre

Publié 22.09.2017 par Franck Ramus

Lettre adressée le 22/09/2017 à Monsieur Jean-François Balaude, président de l'université Paris Nanterre   Monsieur le président, cher collègue, Je viens de prendre de connaissance du courrier qui vous est adressé par M. Gérard Pommier dans le but de contester la tenue du colloque « TDAH et accès aux soins » se tenant dans votre université le 29 septembre 2017. Les arguments avancés par M. Pommier sont les suivants : L’utilisation dans le programme du colloque de catégories diagnostiques du DSM5 (et, implicitement... Lire la suite

En marche arrière pour la psychiatrie et la psychologie?

Publié 13.05.2017 par Franck Ramus

Au cours de la récente campagne présidentielle, un groupe s'est beaucoup agité pour faire valoir les intérêts des psychanalystes auprès des différents candidats. Après une pétition en ligne, ce groupe adresse maintenant une lettre au nouveau président de la république, avec des arguments bien connus car déjà maintes fois ressassés auxquels j'ai déjà répondu. Pour l'information du nouveau président et de son équipe gouvernementale, je réponds ici aux principaux points du texte qui lui est adressé. "La France peut s’enorgueillir... Lire la suite

Il faut élever le niveau d’exigence de la qualification des enseignants-chercheurs en psychologie

Publié 18.01.2017 par Franck Ramus

La Conférence des Publications de Psychologie en Langue Française a adressé le 29/12/2016 une lettre à la ministre de l'éducation nationale et au secrétaire d'état chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche, intitulée "Pour une pluralité ouverte dans les recherches, les langues et les formations en psychologie". Cette lettre, qui fait maintenant l'objet d'une pétition, dénonce la tentative de la section 16 du CNU de relever le niveau d'exigence pour la qualification aux fonctions de maître de conférences (MCF)... Lire la suite

Vers une éducation fondée sur des preuves

Publié 07.11.2016 par Franck Ramus

Actualisé le 12 octobre 2017. L'éducation fondée sur des preuves est un courant visant à fonder les pratiques éducatives sur des preuves (ou au moins des éléments de preuve) scientifiques de leur efficacité. L'expression "éducation fondée sur des preuves" vient de l'anglais "evidence-based education". La notion de preuves peut sembler excessivement forte, mais il faut comprendre que c'est un problème de traduction. Le mot evidence fait avant tout référence à des données factuelles, plus qu'à de véritables preuves. L'esprit est... Lire la suite

Le cognitif quèsaco ?

Publié 17.08.2016 par Franck Ramus

De nos jours, le mot « cognitif » est sur toutes les lèvres, soit pour s’en réclamer, soit pour s’en distancier (à tort ou à raison). Le problème est que le mot « cognitif » prend souvent des sens différents en fonction de la personne qui les utilise. Notamment, le mot « cognitif » est souvent utilisé en opposition à d’autres termes, comme : comportemental, perceptif, émotionnel, clinique, subjectif, psychique, mental… Ces oppositions ont, certes, des racines historiques, mais sont-elles... Lire la suite

Comment se former à l’éducation fondée sur des preuves?

Publié 02.11.2015 par Franck Ramus

Actualisé le 22 août 2016. L'éducation fondée sur les preuves, ce n'est pas encore très accessible en France (et en français). Voici quelques livres dont je recommande particulièrement la lecture. Cette liste est destinée à évoluer au fur et à mesure des parutions et de mes lectures. Ouvrage et sites généraux Le principal ouvrage traduit en Français: Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école de Daniel Willingham. Contient de nombreuses connaissances essentielles sur les mécanismes des apprentissages, ainsi que d'excellents conseils... Lire la suite

Manifeste pour une psychiatrie et une psychologie basées sur des preuves scientifiques

Publié 06.03.2012 par Franck Ramus

L’autisme a été déclaré « grande cause nationale » pour 2012.  Partout dans le monde, ce handicap est pris en charge par des méthodes éducatives qui ont fait leurs preuves, à la fois sur un plan scientifique et dans la vie des enfants qui en sont atteints, que ce soit en Europe du Nord, en Grande Bretagne, aux  Etats-Unis, en Australie, au Japon (et dans la plupart des pays d'Asie) en Espagne, au Canada, en Belgique. Partout… sauf en France... Lire la suite

Lettre à M. le député Daniel Fasquelle

Publié 12.02.2012 par Franck Ramus

Paris, le 12 février 2012 Monsieur le député, J'ai lu avec intérêt votre proposition de loi sur les prises en charge psychanalytiques de l'autisme. Sans aucun doute, vous avez mis le doigt sur un problème important, qui nécessite des mesures énergiques. En revanche, je suis plus réservé sur la méthode que vous avez choisie pour répondre à ce problème, qui me paraît à la fois inappropriée et singulièrement étroite dans ses ambitions: Premièrement, il n'est pas du ressort des députés... Lire la suite