sciences cognitives

 

Le sexe du cerveau: bibliographie et débats

04.11.2014 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

Le 21 juin 2014, j'ai donné la conférence ci-dessous à TEDx Clermont. Comme chacun peut le constater, un TEDx talk en 18 minutes maxi ne permet pas de prouver véritablement quoi que ce soit. Au mieux de résumer une argumentation, et pour les données à l'appui de l'argument, on est obligé de faire confiance à l'orateur. Si on veut vraiment évaluer l'argument, il faut vérifier les sources dans le détail. C'est pour cette raison que je fournis ci-dessous une bibliographie... Lire la suite

Le « débat sur la dyslexie » : quels enseignements en tirer en France ?

25.10.2014 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

in: Actes du 26ème Congrès scientifique international de la Fédération Nationale des Orthophonistes (2014). En avril 2014 a été publié le livre intitulé « The dyslexia debate », par Julian Elliott et Elena Grigorenko (2014). Cette publication a été précédée et suivie par un certain nombre d’interventions des auteurs dans des conférences sur la dyslexie, ainsi que dans les médias généralistes américains et britanniques, dans le but délibéré de provoquer un débat sur la dyslexie en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Leur message... Lire la suite

Méthodes d’enseignement de la lecture : huit années de perdues

25.03.2014 | par Franck Ramus | 24 Commentaires

Article publié dans le Café Pédagogique, 27 mars 2014. Dans son article du 21 mars 2014 dans le café pédagogique[1], Rémi Brissiaud fustige la prétention de Stanislas Dehaene à utiliser les connaissances issues des sciences cognitives pour influencer les contenus des programmes et les pratiques pédagogiques, notamment via le site moncerveaualecole.com. Si l'on ne peut qu'être d'accord sur la prudence indispensable au transfert des résultats scientifiques vers la salle de classe, et sur la pertinence limitée de la neuroimagerie par... Lire la suite

Au-delà de l’inné et de l’acquis

27.12.2013 | par Franck Ramus | 1 Commentaires

Article mis à jour et adapté de Ramus, F. (2012). Au-delà de l'inné et de l'acquis. Hors-série La Recherche - Spécial Logique, Juillet 2012, 18-20. Tous les concepts du langage courant n'ont pas nécessairement leur place en sciences. Par exemple, le concept d'âme est parfaitement compréhensible, mais ne correspond à rien qui puisse être étudié scientifiquement. D'autres concepts nécessitent d'être redéfinis d'une manière plus précise ou plus générale avant de pouvoir jouer un rôle dans des explications scientifiques. C'est ce... Lire la suite

Les adultes dyslexiques ont des représentations phonétiques intactes mais moins accessibles

06.12.2013 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

Vendredi 6 décembre 2013 paraît dans la revue Science une étude de Bart Boets et ses collaborateurs de Leuven (Belgique), intitulée « Intact but Less Accessible Phonetic Representations in Adults with Dyslexia » [1]. Pour les connaisseurs de la recherche sur la dyslexie, ce titre est synonyme de : Ramus et Szenkovits [2] avaient raison. Explications. La dyslexie est un trouble spécifique de l’acquisition de la lecture, en l’absence de déficience intellectuelle, de troubles sensoriels non corrigés, et de carence pédagogique évidente.... Lire la suite

Quel est l’intérêt de la neuropsychanalyse?

02.09.2013 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

(traduction[a]de l’article « What’s the point of neuropsychoanalysis ? » paru dans British Journal of Psychiatry, septembre 2013) Résumé La neuropsychanalyse est une nouvelle école de pensée ayant pour but d’établir des liens entre les neurosciences et la psychanalyse. Pourtant peu de chercheurs en neurosciences et en psychiatrie en auraient entendu parler si elle n’avait reçu un soutien public de la part d’éminents scientifiques. Cet article pose la question du bien-fondé d’un tel soutien. D’après Panksepp et Solms, « la neuropsychanalyse essaie de comprendre... Lire la suite

Colloque « la psychiatrie et la psychologie fondées sur des preuves »

04.03.2013 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

Samedi 6 avril 2013 Salle Dussane, Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.  Organisation : Franck Ramus et Tiziana Zalla, Institut d’Etude de la Cognition, Ecole Normale Supérieure. En France, une partie de la psychiatrie et de la psychologie restent encore isolées: 1) des progrès considérables des connaissances accumulés ces dernières décennies grâce aux sciences cognitives et aux neurosciences, 2) des meilleures pratiques cliniques développées au niveau international, et 3) de la culture de l’évaluation des traitements et des pratiques... Lire la suite

Le guide du handicap cognitif

21.10.2012 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

La loi du 11 Février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapée définit le handicap ainsi :« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un poly handicap ou d'un trouble de santé... Lire la suite

Analyse des affirmations du psychanalyste Jean-Claude Maleval

27.05.2012 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

Jean-Claude Maleval, interviewé par Gérard Miller, dans la Vie du 24 mai 2012, interview reproduite dans Lacan Quotidien n°2152. Extrait n°1 Gérard Miller : Devenu aujourd'hui l'une des sommités de la psychanalyse à l'université, comment expliquez-vous que la découverte freudienne y soit si contestée ? Jean-Claude Maleval : C'est d'abord lié à la montée du cognitivisme, qui conçoit le cerveau comme un ordinateur. Or, l'ordinateur n'a pas d'affects, pas de jouissance, et c'est ce qui est terrible avec le cognitivisme :... Lire la suite

Le cognitivisme veut-il la peau de la psychanalyse ?

20.02.2008 | par Franck Ramus | 0 Commentaires

Dans leurs récents articles (Libération 19/01/2008, Le Monde 18/01/2008), ainsi qu’au cours d’un meeting « pour la psychanalyse et contre le cognitivisme » (Paris, 9-10/02/2008), Jacques-Alain Miller et Elisabeth Roudinesco s’en prennent violemment aux sciences cognitives, les accusant d’être responsables de tous les maux de la société en général, et de la psychanalyse en particulier. Que sont donc les sciences cognitives, et comment les cognitivistes peuvent-ils être si méchants? Tout d’abord, les sciences cognitives, comme toutes les sciences, n’ont aucune affiliation politique... Lire la suite