sexe

 

Les écueils du débat sur les différences cognitives et cérébrales entre les sexes

Publié 27.02.2018 par Franck Ramus

[Version intégrale d'un article publié dans Les grands dossiers des Sciences Humaines, n°50, mars-avril-mai 2018.] Le débat sur les différences cognitives et cérébrales entre les sexes est parsemé d’embûches. Dans ce chapitre, nous ne reviendrons pas sur les nombreuses données disponibles concernant les différences entre les sexes et leurs origines. Il existe de multiples ouvrages et articles fiables que le lecteur intéressé pourra consulter (Becker et al., 2008; Berenbaum & Beltz, 2016; Halpern, 2012; Hines, 2004; Hyde, 2014), ainsi que... Lire la suite

Y a-t-il un dimorphisme sexuel cérébral chez l’être humain?

Publié 23.12.2015 par Franck Ramus

Il y a quelques semaines est sortie dans PNAS une nouvelle étude de Joel et al. sur les différences cérébrales entre les sexes. Elle est intéressante parce que c’est sans aucun doute l’étude à plus grande échelle effectuée jusqu’à présent sur ce sujet, dépassant même la précédente méta-analyse (Ruigrok et al. 2014). Comme dans toutes les études à grande échelle, les analyses des images IRM sont assez grossières, se résumant à des analyses entièrement automatisées de volumes, d'épaisseur, et d'anisotropie... Lire la suite

Quand les bases biologiques de l’homosexualité viennent en renfort de la lutte contre l’homophobie

Publié 11.06.2015 par Franck Ramus

En France, si vous avez le malheur de défendre l'idée que l'orientation sexuelle est en grande partie déterminée par des facteurs biologiques précoces, au mieux on vous rit au nez, au pire on vous traite de nazi et d'homophobe. Selon la formule consacrée au sein du petit monde intellectuel français, une telle hypothèse rappellerait "les heures sombres de notre histoire". Dans un article publié il y a un an dans Science et pseudosciences, j'avais défendu cette hypothèse, données à l'appui... Lire la suite

Le sexe du cerveau: bibliographie et débats

Publié 04.11.2014 par Franck Ramus

Le 21 juin 2014, j'ai donné la conférence ci-dessous à TEDx Clermont. Comme chacun peut le constater, un TEDx talk en 18 minutes maxi ne permet pas de prouver véritablement quoi que ce soit. Au mieux de résumer une argumentation, et pour les données à l'appui de l'argument, on est obligé de faire confiance à l'orateur. Si on veut vraiment évaluer l'argument, il faut vérifier les sources dans le détail. C'est pour cette raison que je fournis ci-dessous une bibliographie... Lire la suite