Comment se former à l’éducation fondée sur des preuves?


Actualisé le 22 août 2016.

L'éducation fondée sur les preuves, ce n'est pas encore très accessible en France (et en français). Voici quelques livres dont je recommande particulièrement la lecture. Cette liste est destinée à évoluer au fur et à mesure des parutions et de mes lectures.

Ouvrage et sites généraux

  • Le principal ouvrage traduit en Français: Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école de Daniel Willingham. Contient de nombreuses connaissances essentielles sur les mécanismes des apprentissages, ainsi que d'excellents conseils pour aider les enseignants à améliorer leurs pratiques et à développer un véritable professionnalisme de l'enseignement.
  • Make it stick; the science of successful learning. Henry Roediger est l'un des chercheurs qui a démontré l'effet crucial des tests et re-tests dans la mémorisation. Une traduction française paraîtra en octobre 2016 aux Editions Markus Haller, sous le nom de Mets-toi ça dans la tête ! Les stratégies d'apprentissage à la lumière des sciences cognitives. Une séance du cours de Stanislas Dehaene est également consacrée à ces travaux.
  • Le département d'Education des USA a publié un excellent rapport de synthèse avec 7 grandes recommandations pour améliorer l'enseignement de manière à renforcer les apprentissages:
    Pashler, H., Bain, P. M., Bottge, B. A., Graesser, A., Koedinger, K., McDaniel, M., & Metcalfe, J. (2007). Organizing Instruction and Study to Improve Student Learning. IES Practice Guide. NCER 2007-2004. National Center for Education Research. Consulté à l’adresse http://eric.ed.gov/?id=ED498555.
  • Pour des explications pointues sur les mécanismes cognitifs des apprentissages scolaires, le cours en ligne de Stanislas Dehaene est une excellente source. 
  • Visible learning de John Hattie, une méta-analyse de toutes les méta-analyses dans le domaine de l'éducation, une œuvre colossale qui résume tout, et qui en propose la synthèse personnelle de l'auteur. Attention, c'est un ouvrage avant tout pour les chercheurs et pas forcément très digeste. Il y a aussi une version simplifiée pour les enseignants, que je n'ai pas consultée.
  • Dans le même esprit que Hattie, le site web américain What Works Clearinghouse conduit des évaluations permanentes des études scientifiques publiées dans le domaine de l'éducation, et en publie des synthèses. Une source incontournable pour les anglophones. 
  • Le site de l'association Syn-lab est une bonne source d'informations, notamment celle sur les apprentissages scolaires.  
  • Beaucoup plus général, et pour prendre un peu de hauteur sans attendre des conseils clé en main, le livre de Kathryn Asbury et Robert Plomin "G is for Genes: The Impact of Genetics on Education and Achievement" est tout à fait remarquable. On y trouvera: 1) une excellente synthèse des influences génétiques et environnementales sur les fonctions cognitives, les apprentissages, et la réussite scolaire; 2) une critique du système scolaire standard servant la même chose à tous les enfants, car basé sur le dogme de la tabula rasa; 3) une argumentation en faveur d'un enseignement beaucoup plus personnalisé. Personnalisé pas seulement pour les enfants en difficulté, pas seulement pour les enfants précoces, mais pour 100% des enfants; 4) un effort de prospective sur l'utilisation prochaine des données génétiques individuelles pour aider à la personnalisation de l'enseignement. C'est un livre audacieux, et nécessairement controversé. On peut ne pas être d'accord avec tout, mais que l'on soit d'accord ou pas, il serait dommage de se priver de tous ces éléments de réflexion.

Sur des thématiques plus spécifiques:

La lecture: 

Les sciences:

Les enfants en difficulté et en situation de handicap 

Au-delà de l'éducation: la politique et la décision fondées sur des preuves (evidence-based policy)

Véritable révolution intellectuelle, on pourra s'y initier en regardant les vidéos de ce colloque très intéressant et pertinent intitulé "La décision publique fondée sur la recherche de preuves", qui s'est déroulé à l'Académie des sciences le 11 septembre 2015.
Pour approfondir, je recommande particulièrement ces deux livres:

  • Superforecasting: The art and science of prediction, de Philip Tetlock et Dan Gardner. Ou comment rendre plus scientifique et plus juste la prévision économique et politique. Passionnant!
  • Inside the Nudge Unit: How small changes can make a big difference, de David Halpern. Ou l'on découvre que depuis Blair et Obama, les gouvernants britanniques et américains ont commencé à s'intéresser à l'évaluation scientifique des choix politiques, avec des résultats intéressants. Approche évidemment impensable pour nos dirigeants français, pour lesquels rien ne vaut un bon argument d'autorité.
  • Le livre ci-dessus s'appuie sur l'incontournable et désormais classique Nudge de Thaler et Sunstein, dont on peut lire cette recension en français.

Publier un commentaire