Tête de linotte

19.02.2016 par Didier Nordon, dans Uncategorized

Je voulais poser une question à Wikipédia. Mais, le temps que je parvienne à mon ordinateur, divers épisodes domestiques m'ont requis. Du coup, ma question m'est sortie de la tête. J'ai demandé à l'ordinateur "Quelle question voulais-je te poser ?" (Je le tutoie). Il m'a répondu, oh ça oui. Il m'a donné tant de réponses que je n'ai pas pu les examiner toutes. Alors, il est possible que, dans le tas, se soit trouvée la question que j'avais en tête.
En attendant, dois-je rêver d'un robot qui lise dans mes pensées ? J'avoue que l'idée d'un ordinateur qui voie tout en moi me fait plutôt frémir que rêver. Et puis, il a bien fallu que je me creuse la cervelle. J'ai retrouvé ma question, ce qui est un exercice plus salutaire que si l'ordinateur l'avait fait à ma place.
Vous qui me lisez et n'êtes pas des ordinateurs, aviez-vous deviné que je voulais demander à Wikipédia des infos sur l'écrivaine canadienne Margaret Atwood ?


Un commentaire pour “Tête de linotte”

  1. Jacques PRESTREAU Répondre | Permalink

    J'ai honte... non je n'avais pas deviné.

    En revanche je frémis en pensant au jour où on n'aura plus besoin d'aller à la boulangerie pour acheter son pain : il suffira d'y envoyer son robot humanoïde (nouvel esclave des temps modernes)... qui demandera à un autre robot humanoïde (remplaçant la boulangère) de lui vendre une baguette de pain et qui me la rapportera (la baguette, pas la boulangère, sauf en cas de bug) à la maison pendant que je resterai paresseusement dans mon fauteuil à me lamenter en raison d'une obésité de plus en plus envahissante.

    Ne rions pas... parce qu'avec l'innovation dans un magasin japonais ces derniers jours, on s'approche de plus en plus de ce monde désastreux où l'être humain sera réduit à une simple tête pensante et paresseuse "couronnant" un organisme de plus en plus atrophié. L'espèce humaine sera alors en grand danger, la goutte qui fera déborder (voire totalement éclater) le vase n'étant plus très loin.

Publier un commentaire