Acceptabilité sociale

18.10.2020 | par Didier Nordon | Uncategorized

Je ne suis ni pour ni contre le gouvernement - bien au contraire (!!) - mais, quand on voit quelqu’un dans la difficulté, lui venir en aide est naturel. Voici donc comment il devrait s’y prendre pour faire accepter les règles qu’il nous impose pour nous sauver la vie.
Les Français ne font plus de course à pied, de gymnastique, de montagne ni de sports extrêmes, mais du jogging, du footing, du stretching, du trekking, du canyoning et autres activités auxquelles la finale en ing donne grand prestige.
Finissons-en avec la distanciation sociale ! Pratiquons le social distancing ! Ce sera tout bénef’ pour notre santé, puisque nous voudrons faire aussi bien, sinon mieux, que les Anglais, qui, ces champions, pratiquent le social distancing à deux mètres alors que la distanciation sociale se satisfait de la médiocre distance de un mètre. Et, puisqu’il n’y a pas que les terminales en ing pour nourrir l’anglomanie, adonnons-nous aux joies du curfew. Prononcé « cœur fiou », ce passe-temps distingué sera autrement plus apprécié que le couvre-feu, terme aux connotations si déprimantes.

Publier un commentaire