L'auteur : Didier Nordon

Avatar of Didier Nordon

Didier Nordon est venu au monde dans un département aujourd'hui disparu, la Seine, et a fait une multiplication exacte le jour même de sa naissance, puisqu'elle a eu lieu le 23.2.46.
Ainsi voué aux nombres, il ne pouvait, vingt et quelques années plus tard, que rejoindre Bordeaux, ville célèbre pour l'équipe de théorie des nombres qui y travaille.
Depuis, il a eu largement le temps de s'intéresser à d'autres sujets, dont ce blog donne un aperçu.

 

Tous ses articles

 
 

Jeux de mains, jeux d’humains

04.05.2020 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

Le mot « inhumain » est de ceux dont on abuse. Il qualifie, par exemple, la cruauté d’un dictateur, ou le fait d’être soumis à des exigences ou des conditions de travail extrêmes. En fait, ces circonstances sont humaines. Il appartient à l’espèce humaine de produire des gens d’une cruauté infinie ou de mettre en place des situations exigeant de ceux qui les subissent des efforts... surhumains. Par contre, ce qui est exigé de nous en ce moment mérite le... Lire la suite

Une nouvelle unité de mesure

15.04.2020 | par Didier Nordon | 1 Commentaires

Les temps actuels incitent aux bricolages. Mais attention ! Si on se lance dans un grand bricolage sans avoir suffisamment d’entraînement, on risque de graves troubles cardiaques, nerveux, conjugaux... Les autorités mettent donc en garde. Si vous n’êtes pas aguerri, n’entreprenez jamais de bricolage à plus de cent jurons. Le juron, unité servant à mesurer l’importance d’un bricolage, est défini de la façon suivante. Supposons que vous vouliez enclencher le machin dans le truc-muche de façon que le bidule qu’il... Lire la suite

Théorème du Confinement

09.04.2020 | par Didier Nordon | 2 Commentaires

Comme toujours, n’est-ce pas, la théorie a mille longueurs d’avance sur la pratique. Dès 1991, le mathématicien Frédéric Campana publiait dans le Bulletin de la Société mathématique de France un « Théorème du confinement ». Vu son abstraction (le théorème apparaît dans un article intitulé « Une version géométrique généralisée du théorème du produit de Nadel »), je doute qu’il puisse nous aider beaucoup dans notre quotidien actuel. Mais sait-on jamais ? Les théorèmes mathématiques ne sont pas tous nés dans la tranquillité du... Lire la suite

Gare à la pangoline !

11.03.2020 | par Didier Nordon | 1 Commentaires

Ni « maladie à coronavirus » ni « covid 19 » ne sont vraiment passés dans l’usage commun pour désigner l’affection qui tient aujourd’hui la vedette. C’est tout juste si les gens ne prennent pas « covid 19 » pour le nom du virus. Il faut donc un nom plus parlant pour désigner la maladie. Je propose : la pangoline, en référence à l’animal soupçonné d’avoir transmis le virus à l’homme. Qu’on ne vienne pas objecter que le mot pangoline, charmant comme un air de mandoline,... Lire la suite

En anglais, « grand » se dit « last »

09.03.2020 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

Un observateur malavisé surprenant une conversation entre théoriciens des nombres pourrait trouver ces mathématiciens fort irrespectueux à l'égard de Fermat. Il n'est pas rare en effet d'entendre des phrases comme : "Tu utilises le petit Fermat et tu obtiens tout de suite le résultat cherché". Il n'y a en vérité aucune condescendance à l'égard de Fermat dans l'expression "le petit Fermat". Elle est une abréviation familière et courante pour désigner le "petit théorème de Fermat". Et, à son tour, cette formulation... Lire la suite

Les mathématiques au secours de M. Macron

28.01.2020 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

On raconte que, un jour, Hadamard se rendait en train à un congrès de mathématiques. Il partageait son compartiment avec des collègues bruyants. Or Hadamard, fatigué, voulait dormir. Il leur proposa donc une jolie petite colle mathématique, bien retorse. Pour la résoudre, lesdits collègues se plongèrent aussitôt dans la plus intense réflexion. Le silence se fit et Hadamard put se reposer. On raconte aussi que la conjecture de Syracuse fut imaginée par les mathématiciens soviétiques qui voulaient paralyser leurs concurrents... Lire la suite

Résoudre des problèmes dépourvus de solution

21.12.2019 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

L’enseignement des mathématiques nous a habitués à une distinction tranchée entre problèmes ayant une solution (ou plusieurs) et problèmes n’en ayant aucune. Si je cherche des carrés d’entiers strictement positifs dont la somme est un carré, j’en trouverai. Si je cherche des cubes d’entiers strictement positifs dont la somme est un cube, j’aurai beau insister, je n’en trouverai pas. Personne ne peut contester cela. Aucun problème politique n’a de solution en ce sens que, quelle que soit la voie choisie,... Lire la suite

Supérieure, quoique inférieure

20.10.2019 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

Lorsqu’un problème a deux solutions, « l’être humain va très majoritairement opter pour celle qu’il a apprise, le singe capucin, plus flexible, va préférer à 70% une solution plus efficace que celle qui lui avait été enseignée » (Le Monde, 20-21 octobre 2019). L’espèce humaine a une supériorité extraordinaire sur les autres : elle est bien la seule à réaliser des expériences mettant en évidence sa propre infériorité ! ... Lire la suite

Authentique ou pas ?

16.10.2019 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

En toute rigueur, le prix Nobel d'économie n'est pas un prix Nobel authentique. Il ne fait pas partie des cinq prix institués par Alfred Nobel. Il a été créé bien plus tard. D'ailleurs, son nom véritable n'est pas prix Nobel, mais prix à la mémoire de Nobel. Mais on peut observer, avec non moins de rigueur, que le prix Nobel d'économie a acquis une audience médiatique et institutionnelle comparable à celle des "vrais" prix Nobel. En cela, il est devenu... Lire la suite

Voir le proche grâce au lointain

04.09.2019 | par Didier Nordon | 1 Commentaires

Réfléchir à ce qui nous est familier peut se faire grâce à ce qui ne l'est pas. C'est le propos de Frédéric Landragin dans Comment parler à un alien ? Langage et linguistique dans la science-fiction (Editions Le Bélial’, 2018). Difficile de dire lesquels font preuve de la plus grande imagination : les auteurs de SF qui inventent les langues parlées par les aliens, ou les peuples de la Terre dont les langues présentent une diversité incroyable ? Le livre... Lire la suite