Avis de recherche

29.09.2015 par Didier Nordon, dans Uncategorized

Où se trouvaient nos ordinateurs du temps des dinosaures ?
Tout était déjà là, depuis les lois de la physique jusqu’aux matières premières. Certes, l’ingéniosité humaine ne s’était pas encore incarnée, mais la possibilité de son émergence était sur Terre. Cette ingéniosité en devenir avait en quelque sorte la même existence potentielle que les procédés techniques non encore découverts. Donc les ordinateurs aussi.
Peut-être les dinosaures, explorant le monde, avaient-ils découvert une strate de lois différente de celle accessible à l’esprit humain, et en avaient-ils tiré des objets techniques aussi sophistiqués en leur genre que les nôtres, mais nous n’en saurons jamais rien : si ces objets ont mis en œuvre des lois hors des conceptions humaines, interpréter leurs traces en tant que traces d’objets élaborés est hors de notre portée.
Nous avons l’impression que le progrès technique s’étend devant nous comme un champ inépuisable. S’il s’interrompt un jour, ce ne sera pas parce que nous serons au bout, mais à cause d’une paralysie due à un accident - épidémie ou guerre mondiale, collision avec un astéroïde, etc. Si pareille impression est juste, nous vivons dans une situation aussi primitive que les dinosaures. Car enfin, ces objets qui seront mis au point dans les millénaires à venir par l’humanité ou par quelque espèce plus dégourdie l’ayant supplantée, où se trouvent-ils, aujourd’hui ?

Publier un commentaire