Calculs absurdes

07.10.2017 par Didier Nordon, dans Uncategorized

On peut démontrer par le calcul que le statisticien qui a les pieds dans le congélateur et la tête dans le four a raison de dire : "En moyenne, la température est idéale". Supposons en effet le four à 100 degrés et le congélateur à -40. La moyenne est 100-40/2=30, ce qui est une agréable température de vacances.
Bien entendu, ce calcul n'a aucun sens. Pourtant, j'ai pu le mener jusqu'au bout, et même en tirer une conclusion. Le malheur est qu'on peut formaliser nombre de situations sociales complexes et les décrire par des chiffres sur lesquels on calcule sans s'interroger suffisamment sur la pertinence de cette description et de ces calculs.
Notre société, si fière de sa puissance de calcul, devrait se méfier : les calculs qu'on peut faire sont plus nombreux que les calculs dotés d'un sens.


Un commentaire pour “Calculs absurdes”

  1. Fabe Vrard Répondre | Permalink

    Pourquoi parler des statisticiens ? Monsieur Tout le Monde ferait ce genre de calcul, mais pas un statisticien qui sait ce qu'est la variance et l'écart type. Cela dit un tel calcul n'est pas nécessairement idiot, si la Lune passe de 100°C le jour à -150°C la nuit cela correspond à une moyenne de -25°C et si le matériel qu'on y envoie est capable de supporter des écarts de température en plus ou en moins de 125°C, c'est tout bon.

Publier un commentaire