En anglais, « grand » se dit « last »

09.03.2020 | par Didier Nordon | Uncategorized

Un observateur malavisé surprenant une conversation entre théoriciens des nombres pourrait trouver ces mathématiciens fort irrespectueux à l'égard de Fermat. Il n'est pas rare en effet d'entendre des phrases comme : "Tu utilises le petit Fermat et tu obtiens tout de suite le résultat cherché".
Il n'y a en vérité aucune condescendance à l'égard de Fermat dans l'expression "le petit Fermat". Elle est une abréviation familière et courante pour désigner le "petit théorème de Fermat". Et, à son tour, cette formulation ne révèle aucun mépris pour le théorème ainsi nommé, dû à Fermat, qu'il est inutile d'énoncer ici. C'est qu'il existe un autre théorème de Fermat. Fermat a été le premier à l'énoncer, mais il a fallu des siècles avant que Wiles parvienne à le démontrer. Il est appelé "grand théorème de Fermat" : il a demandé de tels efforts, qu'il n'y a vraiment aucune emphase à le qualifier de "grand". Ainsi, lorsqu'un mathématicien dit qu'il recourt au "petit Fermat", c'est juste pour éviter toute ambiguïté.
Les Anglais aussi ont deux expressions. Le théorème que les Français nomment "petit théorème de Fermat", ils le nomment "Fermat's Little Theorem". Jusque-là, pas de surprise. Mais celui que les Français nomment "grand théorème de Fermat", ils le nomment "Fermat's Last Theorem". A vrai dire, le terme "last" se comprend aussi. De tous les théorèmes et conjectures laissés par Fermat, il est le dernier à avoir été réglé.
Amis traducteurs, je serais curieux de savoir s'il existe d'autres contextes où le français "grand" se traduit en anglais par "last".

Publier un commentaire