Monovocalisme

24.09.2016 par Didier Nordon, dans Uncategorized

A peine étions-nous remis du choc des "Panama papers" qu'il nous fallait affronter les "Bahamas papers". Etonnante, cette omniprésence de la voyelle "a". Un lieu dont le nom ne contient d'autre voyelle que le "a" inciterait-il plus que d'autres aux malversations ? Si oui, attendons-nous à de prochains "Arkansas papers", "Madagascar papers", "Astana (Kazakhstan) papers" et autres "Kamtchatka papers".
Mais peut-être les journaux ont-ils décidé d'opérer par ordre. Ordre alphabétique en l'occurrence. Lorsque la lettre "a" aura été nettoyée, ils s'occuperont de la lettre "e", publiant des "Genève papers", des "Megève papers", jusqu'à des "Everest papers". Ensuite, des "Tbilissi papers", des "Mississippi papers". Puis des "London papers", des "Stockholm papers", des "Pocopson papers". Enfin, des "Duluth papers", des "Uzumlu papers"...
L'essentiel, dans la vie, c'est d'avoir de la méthode.


2 commentaires pour “Monovocalisme”

  1. Philippe Répondre | Permalink

    Pour les Bruxelles papers (là où est le siège de la banque européenne), la question est réglée - il n'y en aura pas. Les lanceurs d'alertes européens sont de par la loi maintenant priés d'aller dénoncer ailleurs, mais pas chez nous.

Publier un commentaire