Paradoxons !

09.06.2018 par Didier Nordon, dans Uncategorized

Dans ses Vies parallèles, Plutarque écrit : « On ne peut absolument rien dire sur le législateur Lycurgue qui ne soit sujet à controverse ». Lisant cela, vient un irrépressible besoin de paradoxer (paradoxer signifie : introduire un paradoxe pour le plaisir, sans que cela fasse avancer quelque schmilblick que ce soit). L’affirmation de Plutarque était peut-être vraie avant qu’il l’écrive. Mais, depuis, elle est fausse et même contradictoire puisqu’on peut dire à coup sûr que Plutarque a dit qu’on ne peut rien dire de sûr au sujet de Lycurgue.
Je ne vois guère qu’une possibilité pour rendre cette phrase vraie à nouveau : trouver des éléments permettant de mettre en doute l’existence de Plutarque.

Publier un commentaire