Soumission

18.02.2021 | par Didier Nordon | Uncategorized

Alzheimer, Charcot, Covid-19, Dupuytren ont ceci de commun d’être des maladies dont le nom prend une majuscule. Pour trois d’entre elles, cela s’explique : elles sont désignées par un nom propre. Mais la quatrième ne porte pas le nom de quelqu’un, c’est à peine si elle porte un nom commun : il consiste en abréviations de mots anglais concaténées. Une orthographe rationnelle serait CoViD avec des majuscules pour les lettres initiales de mots (comme on fait dans SNCF) et des minuscules pour les autres lettres. Une autre orthographe rationnelle serait covid. Mais Covid ? Ce n’est même pas la peur qu’inspire cette maladie qui explique la majuscule, comme on en met une au nom de quelque divinité effrayante dont on espère se concilier ainsi les bonnes grâces : on écrit peste ou choléra sans les honorer d’une majuscule.
Peut-être, alors, par cette majuscule, reconnaissons-nous le Covid comme une puissance souveraine, quelque roi ayant fait de nous ses sujets. Vivement que s’impose la graphie covid. Elle prouvera que l’humanité a repris le dessus sur le virus.


Un commentaire pour “Soumission”

Publier un commentaire