Supérieure, quoique inférieure

20.10.2019 | par Didier Nordon | Uncategorized

Lorsqu’un problème a deux solutions, « l’être humain va très majoritairement opter pour celle qu’il a apprise, le singe capucin, plus flexible, va préférer à 70% une solution plus efficace que celle qui lui avait été enseignée » (Le Monde, 20-21 octobre 2019).
L’espèce humaine a une supériorité extraordinaire sur les autres : elle est bien la seule à réaliser des expériences mettant en évidence sa propre infériorité !


2 commentaires pour “Supérieure, quoique inférieure”

Publier un commentaire