Un vieux paradoxe

16.09.2016 par Didier Nordon, dans Uncategorized

La jeunesse est une notion d'autant plus insaisissable qu'on en est plus proche.
Lorsqu'un vieux dit à un jeune : "Profite de ta jeunesse", le jeune ne peut pas savoir à quoi il est incité, car il ne sait pas de quoi l'avenir le privera. S'il est destiné à devenir impotent, profiter de sa jeunesse consiste à arpenter le plus possible les villes et les campagnes. S'il est destiné aux troubles de la vue, profiter de sa jeunesse consiste à visiter des musées. Etc. Pour le vieux, la notion de jeunesse est concrète : c'est l'époque où, par exemple, il avait l'ouïe fine.
Seuls les vieux savent ce qu'est la jeunesse. Ou croient le savoir.

Publier un commentaire