Une question bien conçue

16.11.2018 | par Didier Nordon | Uncategorized

Le néant est inconcevable, l’infini est inconcevable. L’éternité est inconcevable. Que le temps ait eu un début est inconcevable. Que le temps doive avoir une fin est inconcevable. L’existence de la matière, l’origine de la vie, sont inconcevables. La mort est inconcevable, l'immortalité est inconcevable. Le surgissement de l'Univers est inconcevable, son existence de toujours et à jamais est inconcevable. Etc. L'homme en est-il donc réduit au mutisme de l'effroi ? Non, il lui reste le choix de la formulation ! Faut-il dire « rien n’est concevable » ou « tout est inconcevable » ?

Publier un commentaire