RSS
 

Parcours sup, et après ? Épisode 2 : l’accueil des « oui si » à l’université

Plus d’un mois après la rentrée universitaire, les enseignements sont bien entamés et comme promis dans mon dernier billet, je vais ici décrire ceux que nous (les équipes pédagogiques de maths, physique et chimie en première année de licence, à l’université Savoie Mont Blanc) avons mis en place spécifiquement pour les étudiants admis à l’université avec une provision « oui si » dans la procédure parcoursup, c’est-à-dire des étudiants dont on pouvait supposer qu’ils risquaient d’avoir plus de difficulté à... Lire la suite

[Lecture de canapé] « The Invention of Science » de David Wootton

22.08.2018 | par Richard Taillet | Lectures | 1 commentaires

On peut faire de la science son métier sans se poser de questions existentielles sur la nature de cette activité. Pour le fun, je vais essayer tout de même donner une définition de la science. Si ça vous amuse, jouez aussi en proposant, en commentaire de cette note et avant de lire le reste, votre propre définition de la science. Voilà ce à quoi je suis arrivé, de mon côté : « Activité de production de connaissances, s’appuyant sur une méthode... Lire la suite

Parcours sup, et après ? [#1 : principes]

Cette année, l’accès aux études supérieures par les bacheliers a subi une transformation de fond. Au début du printemps, les étudiants de terminale doivent exprimer via « parcours sup » des vœux de poursuite d’étude (c’était déjà le cas avant) puis les établissements concernés doivent formuler des réponses. C’est là que les choses changent, en particulier pour l’accès aux filières scientifiques généralistes de l’université (licence de math, de physique, de chimie, etc.). Ces établissements peuvent fournir deux réponses à chaque vœu « oui »... Lire la suite

[Lecture de canapé] James Gleick et la nature du temps

26.04.2018 | par Richard Taillet | Lectures | 0 commentaires

« Qu’est-ce que le temps ? », « Le temps existe-t-il ? ». Voilà typiquement des questions qui me laissent absolument froid, voire qui ont tendance à m’ennuyer profondément. De nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique les prennent comme point de départ ou comme accroche. Pour passionnants qu'ils puissent être (par exemple « La renaissance du temps - Pour en finir avec la crise de la physique » de Lee Smolin), je n’ai à ce jour rien lu qui parvienne à fournir de véritable... Lire la suite

[Lecture de canapé] Les cheveux de Bérénice

03.04.2018 | par Richard Taillet | Lectures | 2 commentaires

Je me méfie des romans historiques. Plus précisément, je suis toujours frustré par le fait de ne pas savoir ce qui, dans l’ouvrage, relève du roman et ce qui relève de la vérité historique documentée. C’est donc la bouche pincée et le soucil froncé[1] que j’ai commencé « Les cheveux de Bérénice » de Denis Guedj, qui raconte l’histoire de la mesure du rayon de la Terre par Ératosthène. Une fois ouvert, je n’ai pas pu le lâcher, il m’a occupé... Lire la suite

Des trous noirs pour Noël

10.12.2017 | par Richard Taillet | Lectures | 4 commentaires

Les trous noirs sont indéniablement les grandes vedettes de l'astrophysique. Il ne m'est encore jamais arrivé de faire une conférence de physique sans avoir à la fin une question sur ces objets étonnants. Il est tentant pour des auteurs de vulgarisation d'utiliser leur pouvoir attractif (ha ha ha) dans un titre ou un sous-titre. Ceci n'assure aucunement de la qualité de l'ouvrage en question. Je vous propose une sélection de quelques ouvrages qui m'ont vraiment énormément plu. Si me prenait... Lire la suite

La saga des ondes gravitationnelles : mieux croire ce qu’on voit

Cette année 2017 aura vraiment été merveilleuse pour les chercheurs qui travaillent sur les ondes gravitationnelles : annonce des premières découvertes par LIGO/Virgo, prix Nobel 2017 et aujourd'hui, annonce d'une observation couplée d'un signal gravitationnel et de contreparties visibles (au sens large, sur toute la gamme des ondes électromagnétiques). L'importance de cette dernière découverte me semble dépasser le cadre purement scientifique : elle confère aux ondes gravitationnelles un statut ontologique[1] plus solide auprès du grand public. En effet, l'annonce du printemps 2017 pouvait sembler assez... Lire la suite

Chouette, une nouvelle revue destinée aux étudiants (motivés) !

J'avais mentionné il y a quelques mois le volet français du tournoi de physique intitulé « French Physicists Tournament », destiné à des étudiants de niveau L3 ou M1. La manifestation plus large à laquelle elle se rattache, l'« International Physicists Tournament », est à l'origine d'une initiative originale et audacieuse : créer une revue scientifique à destination de ce public de L3 ou M1, très engagé dans la physique, en proposant un traitement des articles similaire à celui des... Lire la suite

« Études supérieures » n’est pas synomyme de « Université »

Ce matin en me rendant au laboratoire, j'écoutais le 7-9 de France Inter. L'invitée était Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et son propos, pour ce que j'en ai entendu[1], était le suivant : « L'accès aux études supérieures est un droit pour tous les bacheliers » C'est une belle idée, et si effectivement on considère que l'obtention du baccalauréat permet d'affirmer que l'étudiant est prêt à accéder aux études supérieures et a de bonnes chances d'y réussir[2], elle me semble même s'imposer.... Lire la suite

Le paradoxe du train et du précipice

Dans le palmarès des moments mémorables de la vie d'enseignant, plusieurs se disputent la première place : ceux où des étudiants posent une question subtile et intéressante, ceux où les étudiants posent une question embarrassante, et ceux où on comprend soi-même quelque chose de nouveau dans ce qu'on enseigne depuis plusieurs années. Il y a peu, deux étudiants sont venus à la fin d'un cours pour me poser une question qui relève de ces trois cas (merciii !). J'avais présenté,... Lire la suite