Richard Taillet : A PROPOS DE L'AUTEUR

Avatar of Richard Taillet

Richard Taillet est professeur à l'Université de Savoie, où il enseigne la physique. Il effectue ses recherches au sein du Laboratoire d'Annecy-le-Vieux de Physique Théorique (LAPTh), dans le groupe d'astrophysique des particules. Ses travaux
portent sur le problème de la matière noire et sur l'étude des rayons cosmiques galactiques. Richard Taillet est aussi engagé dans de nombreuses activités de diffusion de la connaissance et dans plusieurs activités éditoriales, ayant publié plusieurs ouvrages universitaires portant sur la physique.

 

Richard Taillet : TOUS LES ARTICLES

 
 

Un rêve

Publié 03.03.2016 par Richard Taillet

J'étais prof de sport. Plus précisément, j'enseignais l'athlétisme à des étudiants au niveau bac +1, dans une structure académique où l'évaluation reposait partiellement sur deux épreuves mélangeant la course et le saut en hauteur. Pour ceux qui auraient échoué, une session de rattrapage était organisée, elle consistait aussi en une épreuve du même type. La moyenne était assurée, au début de ce cursus athlétique, en courant le 100 m en moins de 30 secondes, sachant que tous les étudiants ne se destinaient pas à devenir des athlètes... Lire la suite

[copernic #2] Le pivot copernicien

Publié 24.02.2016 par Richard Taillet

On présente parfois Copernic comme un grand visionnaire qui aurait bouleversé notre vision du cosmos, en remplaçant une Terre centrale et immobile par une Terre animée d'un mouvement de révolution autour du Soleil, central et immobile. Sans vouloir diminuer le rôle qu'a joué la publication du « De Revolutionibus » en 1543 dans l'évolution des sciences, de notre vision du cosmos et même de la place de l'homme dans ce cosmos, je voudrais ici revenir sur quelques points que je n'ai compris... Lire la suite

Ondes gravitationnelles : pour qui le grand jour ?

Publié 11.02.2016 par Richard Taillet

Bon, ça y est, c'est aujourd'hui. Dans quelques heures, l'annonce d'un grand résultat scientifique relatif aux ondes gravitationnelles marquera ce jour d'une belle pierre blanche pour un certain nombre de gens. Pour qui exactement ? Pour les chercheurs (et enseignants-chercheurs, postdocs, étudiants en thèse, etc.), techniciens et personnels administratifs directement impliqués dans l'expérience LIGO, à n'en pas douter, mais aussi pour ceux des expériences cousines, à travers le monde, en particulier la franco-italienne VIRGO qui a permis de poser plusieurs jalons dans cette aventure... Lire la suite

Ondes gravitationnelles : premiers emballements

Publié 10.02.2016 par Richard Taillet

La choucroute vient à peine d'être commandée, elle n'est pas sur la table que déjà la moutarde me monte au nez ! Pardonnez cette envolée gastronomique, c'est à l'heure du repas que j'écris ces lignes. Je reprends. Bon ben voilà, pas besoin d'attendre très longtemps pour que ça parte en sucette... Je transcris ci-dessous ce qu'on a pu entendre sur Couleur 3 ce matin [ici]. Je n'ai pas sélectionné ce bout d'info, c'est le premier qu'on m'a envoyé, suite à... Lire la suite

Ondes gravitationnelles : chronique d’une découverte annoncée

Publié 09.02.2016 par Richard Taillet

Selon toute vraisemblance, dans deux jours, le jeudi 11 février 2016, sera annoncée la première détection directe d'ondes gravitationnelles. J'avais ironisé, par le passé, sur la notion de « bluzz » et l'actualité scientifique nous en offre un joli contre-exemple, ou pour le dire de façon positive, la communication qui entoure cet événement semble fort bien menée, permettant à chacun de se préparer à apprécier ce moment qui pourrait devenir historique. Pas de faux mystère (une fois passée l'étape de « rumeur... Lire la suite

[Copernic #1] randonnée bibliographique

Publié 23.01.2016 par Richard Taillet

Une des œuvres scientifiques majeures qui a contribué à faire de la science ce qu'elle est aujourd'hui, le « Des révolutions des orbes célestes » de Copernic (qu'on appelle communément le « De Revolutionibus ») publié en 1543 en latin, est aujourd'hui disponible en français dans une magnifique édition, chez « Les Belles Lettres ». Dans un premier temps, on s'étonne du prix élevé de l'ouvrage (environ 200 euros), mais il s'agit en fait d'un coffret de trois livres (celui... Lire la suite

La paresse de la pensée lente

Publié 17.01.2016 par Richard Taillet

J'aime parler ici des livres qui me plaisent. Je réserve ces réactions publiques à des ouvrages entrant dans mon domaine de compétence, la physique. C'est pourquoi j'ai hésité à écrire ce billet portant sur « Système 1, système 2, les deux vitesses de la pensée », un livre de Daniel Kahneman publié en 2011 et traduit en français en 2012. Cet ouvrage porte sur la psychologie, les neurosciences et les études du comportement, des sujets assez éloignés a priori de mes... Lire la suite

C’est mon dernier mot : le Soleil

Publié 10.12.2015 par Richard Taillet

Henri, candidat du jeu télévisé « qui veut gagner des millions ? », est confronté à la question suivante : « Qu'est-ce qui gravite autour de la Terre ? » avec le choix entre la Lune, le Soleil, Mars et Vénus. Il hésite, demande l'avis du public, qui est très partagé entre les deux premiers choix. Il se décide finalement, répond « le Soleil », ce qui signe la fin de son aventure télévisée. La fin ? Pas tout à fait, car la... Lire la suite

[Lecture de canapé #2] Lowell et Mars

Publié 24.11.2015 par Richard Taillet

Percival Lowell (1855-1916) est connu essentiellement pour avoir soutenu, pendant une vingtaine d'années, que l'on pouvait observer des canaux artificiels à la surface de Mars. J'ai été assez surpris de trouver dans un ouvrage consacré à la cosmologie une note de bas de page faisant référence à une de ses biographies, que je me suis empressé de me procurer et de lire. Plus qu'une biographie de Lowell, « Lowell and Mars », de William Graves Hoyt (1976), présente un pan d'histoire de... Lire la suite

Viande rouge : la science sur le grill

Publié 27.10.2015 par Richard Taillet

Ces derniers jours, une polémique enfle autour d’une annonce selon laquelle la consommation de viande rouge pourrait être cancérogène. Une fois n’est pas coutume, je vais quitter ma casquette de physicien, en gardant mon costume de scientifique (ma blouse blanche, bien entendu), et je vais m’efforcer de ne pas entrer dans ma zone d’incompétence. Avant toute chose, je précise que j’adore la viande rouge, qu’il m’arrive (avec parcimonie) de manger à moi tout seul, avec toute la sauvagerie qu'elle mérite,... Lire la suite