Histoire des sciences

 

Les anneaux de Newton : le bois et la lumière

28.08.2019 | par Richard Taillet | 1 Commentaires

Les franges colorées de Hooke En 1665, dans son œuvre maîtresse Micrographia, Robert Hooke (1635-1703) décrit un phénomène optique surprenant et alors complètement inexpliqué : en observant des lames de mica, une roche qui se délite facilement en paillettes, celles-ci sont colorées si elles sont suffisamment fines. Il identifie, avec raison, ce phénomène à l'apparition de franges colorées sur les bulles de savon (apparemment, les enfants jouaient déjà avec des bulles de savon à l'époque !) ou à la surface... Lire la suite

Les canaux martiens (Lowell, cent ans après)

13.11.2016 | par Richard Taillet | 0 Commentaires

Le 12 novembre 1916, il y a cent ans de cela, disparaissait Percival Lowell (1855-1916), personnage issu de l'aristocratie bostonienne et devenu, sur le tard, une des figures les plus visibles de l'astronomie des années 1890-1910. J'ai déjà eu l'occasion de préciser l'importance de Lowell, dans un autre billet, mais j'y avais volontairement laissé de côté la question des canaux martiens. J'y reviens ici un peu plus en détail. Les canaux martiens sont des structures linéaires que de nombreux astronomes ont... Lire la suite

Expérience de bibliographie amusante

27.09.2016 | par Richard Taillet | 1 Commentaires

Si vous consultez ces pages de temps en temps, vous ne serez pas surpris de lire que je suis intéressé par l'histoire des sciences. Je voudrais partager ici une des facettes du plaisir que me procure cette discipline, directement liée à la nature des ressources que j'utilise : les livres. Je suis d'une génération qui a été entraînée par la révolution numérique, depuis ses débuts, suffisamment tôt pour ne pas être impressionné par l'usage de ressources numériques, suffisamment tard pour... Lire la suite

Cahier de vacances : mathématiques anciennes

27.07.2016 | par Richard Taillet | 2 Commentaires

L'épigraphe, c'est un peu le paillasson qu'on dépose à l'entrée d'un livre. Il peut être plus ou moins accueillant. Celui qu'on trouve au début du grand ouvrage de Copernic : « Que nul ignorant la géométrie n'entre ici » s'apparente davantage à un « Attention chien méchant » qu'à un « Bienvenue », mais il a l'avantage de la franchise. Le « Des révolutions des orbes célestes » (1543), surtout connu pour la présentation de la conception héliocentrique du Système solaire, plonge assez rapidement... Lire la suite

[copernic #2] Le pivot copernicien

24.02.2016 | par Richard Taillet | 6 Commentaires

On présente parfois Copernic comme un grand visionnaire qui aurait bouleversé notre vision du cosmos, en remplaçant une Terre centrale et immobile par une Terre animée d'un mouvement de révolution autour du Soleil, central et immobile. Sans vouloir diminuer le rôle qu'a joué la publication du « De Revolutionibus » en 1543 dans l'évolution des sciences, de notre vision du cosmos et même de la place de l'homme dans ce cosmos, je voudrais ici revenir sur quelques points que je n'ai compris... Lire la suite

[Copernic #1] randonnée bibliographique

23.01.2016 | par Richard Taillet | 0 Commentaires

Une des œuvres scientifiques majeures qui a contribué à faire de la science ce qu'elle est aujourd'hui, le « Des révolutions des orbes célestes » de Copernic (qu'on appelle communément le « De Revolutionibus ») publié en 1543 en latin, est aujourd'hui disponible en français dans une magnifique édition, chez « Les Belles Lettres ». Dans un premier temps, on s'étonne du prix élevé de l'ouvrage (environ 200 euros), mais il s'agit en fait d'un coffret de trois livres (celui... Lire la suite

[Lecture de canapé #2] Lowell et Mars

24.11.2015 | par Richard Taillet | 1 Commentaires

Percival Lowell (1855-1916) est connu essentiellement pour avoir soutenu, pendant une vingtaine d'années, que l'on pouvait observer des canaux artificiels à la surface de Mars. J'ai été assez surpris de trouver dans un ouvrage consacré à la cosmologie une note de bas de page faisant référence à une de ses biographies, que je me suis empressé de me procurer et de lire. Plus qu'une biographie de Lowell, « Lowell and Mars », de William Graves Hoyt (1976), présente un pan d'histoire de... Lire la suite

Nikola Tesla : le tour (The Turn) [2/3]

05.10.2015 | par Richard Taillet | 4 Commentaires

« The second act is called "the turn". The magician takes the ordinary something and makes it do something extraordinary. Now you're looking for the secret, but you won't find it, because, of course, you're not really looking. You don't really want to know. You want to be fooled. » « The Prestige », Christopher Nolan Les succès évoqués dans le billet précédent n'amènent pas à Nikola Tesla la fortune financière qu'il aurait pu espérer, en partie du fait de... Lire la suite

Nikola Tesla : la promesse (The Pledge) [1/3]

29.09.2015 | par Richard Taillet | 5 Commentaires

« Every magic trick consists of three parts, or acts. The first part is called "the pledge". The magician shows you something ordinary. A deck of cards, a bird or a man. He shows you this object. Perhaps he asks you to inspect it, to see that it is indeed real, unaltered, normal. But, of course, it probably isn't. » « The Prestige », Christopher Nolan La place de Nikola Tesla (1856–1943) dans l'imaginaire et la culture scientifique est très singulière.... Lire la suite

[Le musée des idées #1] Les cordes d’éther

24.07.2015 | par Richard Taillet | 1 Commentaires

En 1980, Jean-Marc Lévy-Leblond publiait dans la revue « European Journal of Physics » un article[1] intitulé « Éloge des théories fausses » dans lequel il promouvait l'enseignement (dans le sens d'examen critique) de théories qu'on considère aujourd'hui comme erronées, en proposant de les classer en quatre types : Les théories adhérentes, considérées comme fausses en principe mais qui constituent d'excellentes approximations d'autres théories considérées comme plus justes. Par exemple : la relativité galiléenne, par opposition à la relativité d'Einstein.... Lire la suite