Un rêve

03.03.2016 par Richard Taillet, dans Uncategorized

J'étais prof de sport. Plus précisément, j'enseignais l'athlétisme à des étudiants au niveau bac +1, dans une structure académique où l'évaluation reposait partiellement sur deux épreuves mélangeant la course et le saut en hauteur. Pour ceux qui auraient échoué, une session de rattrapage était organisée, elle consistait aussi en une épreuve du même type. La moyenne était assurée, au début de ce cursus athlétique, en courant le 100 m en moins de 30 secondes, sachant que tous les étudiants ne se destinaient pas à devenir des athlètes professionnels.

Après un certain nombre d'années d'enseignement, j'avais fini par ne plus m'étonner du fait que certains ne savaient pas qu'il fallait des chaussures de sport et nous commencions le semestre par des rappels sur "le laçage des chaussures", "les désavantages comparés de la course en mini-jupe et en pantalon taille basse", ou "l'ordre naturel pour poser ses pieds" (après le pied gauche, c'est le pied droit, mais attention, après le pied droit c'est le pied gauche, refaites-le chez vous, entraînez-vous, je leur disais, vous vous en souviendrez sans vous rendre compte que vous l'avez appris !).

J'étais prêt pour la session de rattrapage, ou du moins je croyais l'être. Mes 20 points d'optimisme et de calme (POC) étaient à bloc. Sur les 80 étudiants convoqués, une cinquantaine se sont présentés. Je me suis étonné du fait que certains soient en tongs, mais ceci n'a entamé que d'un POC mon capital initial. Celui qui était totalement vêtu d'une combinaison d'escrime, en revanche, m'a coûté 2 POC. Après avoir réexpliqué pendant 10 minutes de quel côté de la ligne de départ se positionner (-3 POC) et rappelé l'objectif assurant la moyenne : atteindre la ligne d'arrivée en moins de 30 secondes, l'épreuve a pu commencer. Au bout de 20 secondes, constatant la progression des concurrents, je leur ai accordé 10 secondes supplémentaires pour le temps assurant la moyenne (-1 POC). Puis au bout de cinq minutes, j'annonçai la fin de la course et je me mis à chercher les quelques coureurs qui étaient partis dans la mauvaise direction (-5 POC), quelques-uns s'étaient même mis à courir dans les gradins (+1 POC, ça m'a quand même fait rire). Un des concurrents (parfaitement francophone) qui avait pu finir la course en 2 minutes, chaussé d'après-skis, me poursuivit pendant ma quête, inquiet de sa performance, et entama un dialogue :

– mais monsieur, qu'est-ce que vous voulez dire exactement par "faire ses lacets" ?

– ben ça c'était dans le premier cours du semestre !

– [lui, visiblement rassuré] ahhh ok, j'étais pas là au premier cours...

Là, je me suis réveillé juste avant de mourir de POC.


10 commentaires pour “Un rêve”

  1. Julien Demigny Répondre | Permalink

    J'en ai mal au ventre...
    Prof, le plus beau métier du monde: il permet de vivre un rêve...(ou une rave, si c'est vraiment le bazar en classe...)

    Merci pour ce début de journée !

    ps: je ne peux m'empêcher d'illustrer ton récit avec les acteurs de Kaamelott... C'est juste épic !

  2. Suzy Guerland Répondre | Permalink

    C'est trop beau. La semaine prochaine commence pour moi et mes amis la saison des ateliers pédagogiques en milieu médiéval; merci pour les POC, je crois que toute l'équipe va les adopter avec enthousiasme. Ils sont d'autant plus appropriés que nous entendons régulièrement: ça existait, ça, à l'époque ??? Merci

  3. Oliva Répondre | Permalink

    J'ai eu cette option de choix ,a 16 ans,de devenir prof de gym..Je ne l'ai pas été,je n'ai pas voulu.J'ai opté pour d'autres choses.

    Il faut dire que j'ai été un athlète de haut niveau je valais 2min30 à 15 ans au kilomètre sur la piste et sans pointe avec des tennis de (presque)tous les jours ,sans entraînement spécifique .Le record du monde actuel sur la distance est de 2min 11..

    J'aurais laissé Michel Jazy le médaillé d'argent aux JO de l'époque( années 60) sur le 1500, loin derrière.

    Les deux profs de gym du Lycée renommé qui se sont penchés sur mon cas à l'époque m'ont vaguement testé pour devenir 3/4 au Rugby.

    Dans ma famille ,l'on savait que j'étais un bon mais pas ..à ce point !...et moi non plus !.Les parents m'ont emmené dans le plus grand club.....de natation ou j'ai été recallé !

    Des cas analogues au mien j'en ai croisé quelques uns ..Je regrette que les témoignages sur l'apathie des jeunes tel celui auquel je réagis soient monnaie courante mais là est le challenge de l'enseignant puisque la détection des champions ne fait pas partie de leurs missions.

    A 17 ans en entrant en fac j'arrêté la course à pied....j'ai pratiqué d'autres sports "tranquille"mais les clubs civils par leur "utilitarisme" m'ont dégouté . Je m'y suis remis a 60 ans course à pied et natation.3 mois après je valais 52 min sur le 10 kms.....A maintenant , 65 ans j'espère me qualifier sur le 50 m papillon des championnats de France !..

    Combien qui pratique maintenant la course a pied qui est devenue une mode étaient les exemples cités dans le témoignage qui a entraîné ma réaction ?

    Bonne journée

  4. Alain Perrier Répondre | Permalink

    @oliva
    Le rêve allégorique de M. Taillet ne visait pas tant à dénoncer l’apathie des jeunes que leur manque de formation générale. Même si on a été mal orienté, on devrait savoir faire ses lacets et pouvoir courir le 100 mètres en moins de 30 secondes.

    Le problème est bien que l’on accorde maintenant le Bac avec 10 de moyenne général (à notre époque, puisque nous sommes apparemment du même âge, c’était 12), après que des politiques (programmes et humains) ridicules ont abaissé progressivement les niveaux. J’ai pu le constater clairement sur ces dernières 30 années en donnant des petits cours particuliers de math et de physique aux enfants de mes amis. De plus on n’apprend plus aux lycéens à réfléchir et à organiser leur pensée, mais à acquérir des automatismes dans le but qu’un maximum décroche l’examen. « 80% d’un classe d’âge doit avoir le bac » avait déclaré alors un ministre de l’éducation national que je ne citerai pas.

    On se retrouve donc en première année de fac avec des gens complètement à côté de la plaque, et M. Taillet ne les en rend pas responsables. C’est au contraire un enseignant d’une grande patience et d’une grande pédagogie ; il suffit de regarder ses cours sur internet pour s’en rendre compte. Si vous avez l’occasion, regardez cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=lun9_lvkTEo, elle est effarante et démontre bien le manque de formation et d’éducation générale de ces jeunes (certes pas tous heureusement). Ce type de copie serait, de mon temps, passait directement en classement vertical ; les POC n’étaient alors pas encore en circulation !

    • Alain Perrier Répondre | Permalink

      ...serait, de mon temps, passée... bien sûr

  5. Oliva Répondre | Permalink

    Cher Alain

    ("à notre époque, puisque nous sommes apparemment du même âge, c’était 12"),non cela n'a jamais été 12 en revanche pour la mention oui !

    Je suis en totale opposition .Je ne veux pas développer et mon opposition est partielle sur le constat (il y a confusion entre culture générale et formation générale ) elle porte surtout sur l'analyse.
    ".Même si on a été mal orienté, on devrait savoir faire ses lacets et pouvoir courir le 100 mètres en moins de 30 secondes" non ! Einstein en était capable ? .

    Bonne journée

    • Alain Perrier Répondre | Permalink

      Avez-vous vraiment compris que c'était là une allégorie? Il n'y aucun intérêt à mêler Einstein à cela.
      "Courir le 100 m en 30 secondes" (12 km/h) c'est l'équivalent sportif de faire une division correcte. "Attacher ses lacets" c'est l'équivalent de savoir lire un énoncé. Et je vous confirme que lorsque j'ai passé le bac, on ne l'obtenait du "premier coup" qu'avec la mention "Assez bien" c'est à dire 12 de moyenne (j'ai encore mon relevé de note). Quand au robot je ne vois pas le rapport.

      • Oliva Répondre | Permalink

        Cher Alain

        C'est pour cela que je ne veux pas développer mon argumentation sinon nous allons monter dans les tours !! et je sens que cela commence :-)

        "Et je vous confirme que lorsque j'ai passé le bac, on ne l'obtenait du "premier coup" qu'avec la mention "Assez bien" c'est à dire 12 de moyenne (j'ai encore mon relevé de note)"

        D'ou viens notre malentendu ? moi aussi j'ai encore mon relevé de notes donc ou nous n'avons pas le même âge ou vous êtes plus vieux !

        Je suis dans ma 65e année , alors que j'étais scolarisé en première éco , j'ai passé mon bac à 16 ans en candidat libre en économie ( je n'ai jamais fait de Sciences avant et je n'ai pas eu d'épreuves scientifiques au bac ,elles étaient remplacées par de l'économie , j'ai frôlé la mention !! )

        A 16 ans toujours , le bac en poche je me suis inscrit en médecine j'ai échoué la première année je l'ai réussie la seconde en frôlant 12 de moyenne (l'année suivante était le numérus clausus, me concernant c'est l'arrêté Guichard Boullin qui nous a été appliqué ..plus sélectif encore !)l'année d'après j'ai été en Sciences ou j'ai été major en Physique en premier cycle .! J'ai donc de bons points de repères côté mémoire

        "Courir le 100 m en 30 secondes" (12 km/h) c'est l'équivalent sportif de faire une division correcte. "Attacher ses lacets" c'est l'équivalent de savoir lire un énoncé " Non ..Intellectuellement cela ne tien t pas la route ..

        J'étais un potentiel sectionnelle Olympique sur le 800 et le 1500 mètres la comparaison ne tient pas. et intellectuellement non plus si je me souviens de mes cours de maitrise de Psy.

        J'ai regardé quelques minutes de la vidéo voilà pourquoi j'aime les QCM !

        Pour les autres points ..Je vais m'arrêter là .. je maintiens intégralement ce que j'ai défendu dans mon précédent post.
        .

  6. Oliva Répondre | Permalink

    Un petit rajout !

    Si cela vous amuse je peux démonter complètement le petit test qui apparait après avoir rempli ces lignes et qui accompagne la case à cocher "je ne suis pas un robot" si l'on tarde trop.. ( Et en plus de par ma formation.. c'est (c'était ! ) l'une de mes casquettes .. j' y ai réfléchi et cela rejoint ( c'est inattendu)la réponse que j'ai donnée précédemment sur les ondes gravitationnelles ..mais aussi votre réponse ! )

Publier un commentaire