Stratégie scientifique


Cela fait des décennies que je ne cesse de poser cette question  : comment faire des découvertes ?

 

La question est évidemment essentielle, en science, et, pragmatique, j'ai fait une collection d'idées stratégiques, pour avancer dans la réponse.

 

Voici ce que j'ai à ce jour :

 

(1) Transforming adjectives and adverbs into quantitative parameters (introduction of new concepts);
(2) Looking for the mechanisms of phenomena;
(3) Focusing on oddities, contradictions, discrepancies and ''symptoms'';
(4) Designing ''microscopes'';
(5) Making science from a technical question;
(6) Refuting a theory;
(7) Solving a problem;
(8) Assuming that any fact, result, observation, phenomenon should be considered as a particular example of general categories that we have to invent;
(9) Looking behind the â ordinary: this means not accepting what was accepted;
(10) Making the contrary of what was always proposed;
(11) Looking deeply enough to what an experiment can reveal, and work deep enough to see the impact.
(12) It is good to see the tree but one should also see the forest

Which ones are missing ?

 

On voit que c'est en anglais... mais la communication scientifique se fait dans cette langue.

Je ne détaille pas... mais cela est fait dans un article que l'on trouve en ligne :

http://www.chemistryireland.org/docs/news/Irish-Chemical-News-2017-Issue-5.pdf

 

N'hésitez pas à me communiquer des idées supplémentaires !


2 commentaires pour “Stratégie scientifique”

  1. Jean-Claude FRILOUX Répondre | Permalink

    Douter toujours, même devant l'évidence. Le doute est le meilleur moyens d'approcher la vérité.

Publier un commentaire