LES DERNIERS BILLETS DE CHAQUE BLOGRSS

 

PHOTO DU BoB-217

... Lire la suite

 

weightless #4 : objets en apesanteur

Ce billet s'appuie sur la vidéo suivante, quatrième épisode de la série « Weightless » : https://www.youtube.com/watch?v=uANrFcbSx4Q Il est rare de tomber sur des scènes d'apesanteur complètement crédibles, ici un objet semble accroché au bout d'un fil (Space Cowboys, Riders to the Stars), là un lancer d'objet suit une trajectoire qui semble tordue ou peu naturelle (Moonraker, Mission to Mars). À cet égard, le film « Apollo 13 » de Ron Howard (1995) constitue une exception remarquable. Les scènes d'apesanteur y... Lire la suite

 

Des podcasts audio et audiovisuels

L'animation scientifique et technologique ne doit pas faiblir ! Pour contribuer aux débats publics, pour donner au public les clés des choix collectifs éclairés, il faut sans doute que les scientifiques et les technologues expliquent des notions dont ils sont familiers, mais qui restent obscures pour le "public". Sur le site d'AgroParisTech, dans le cadre du Centre International de gastronomie moléculaire, créé le 3 juin dernier, nous venons de créer un espace pour des podcasts audios et pour des podcasts... Lire la suite

 

L’école des chèvres : un succès !

La littérature a souvent mis en scène les caprins. Dans leurs contes et nouvelles, tour à tour Paul Arène couvre une chèvre d’or, Alphonse Daudet met en scène l’insouciance et le goût de liberté suicidaire de la pensionnaire de Monsieur Seguin, alors que Jules Renard souligne l’esprit d’économie à l’endroit des deniers publics d’une chevrette qu’il a connue : « Personne ne lit la feuille du Journal officiel affichée au mur de la mairie.
Si, la chèvre.
Elle se dresse sur ses pattes de... Lire la suite

 

De l’enterrement comme une expérience à tenter

Publié par Didier Nordon dans Scientaisies

Longtemps, j'ai pensé me faire incinérer. Non que ma religion soit solidement faite sur cette question, mais justement : l'incinération est tendance, de nos jours, et, quand on n'a pas trop d'opinion personnelle, le plus simple est de suivre la mode. Mais je vais peut-être changer d'avis. La cause en est une phrase qu'on lit souvent, désormais. Quelque notice vous incite à faire tel ou tel geste en faveur de l'environnement, et elle se conclut sur : "La planète vous remercie". Voilà... Lire la suite

 

La thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT)

La thérapie d’acceptation et d’engagement ou ACT (d’après l’acronyme de Acceptance and Commitment Therapy) est une psychothérapie de l’action (comportementale), expérientielle (vivre ses ressentis dans le moment présent) et humaniste (en accord avec les valeurs de la personne). Elle propose un nouveau paradigme : plutôt que de vouloir changer le contenu de nos émotions et de nos pensées, contentons-nous de modifier la nature de la relation que nous entretenons avec ces ressentis intérieurs (les accueillir sans jugement), et utilisons les... Lire la suite

 

La complexité des petits objets

Comparer deux petits objets A et B entre eux, et dire que A est plus simple que B est naturel et nous le faisons souvent sans nous poser de questions à propos de deux mots, deux images, deux jouets, deux motifs décoratifs, etc. Il se trouve que ce n'est que récemment qu'on a pu trouver une justification théorique à cette pratique. Personne ne contestera que 0000000000 (une petite séquence de 10 bits) est plus simple que 0101010101, qui elle-même est... Lire la suite

 

Ordem e Progresso

Avez-vous remarqué que le drapeau brésilien est un des seuls (le seul ?) à comporter un texte ? C'est, pourrait-on dire, un drapeau intellectuel. Mais savez-vous que cette devise Ordem e progresso (Ordre et progrès) vient de France, inspirée du philosophe Auguste Comte1 (1798-1857), fondateur du positivisme ? C'est dans les années 1860 que des Brésiliens, ayant fait des études en France et en Belgique, amènent les idées positivistes dans le Brésil naissant. Le site de la Maison d'Auguste Comte à Paris rapporte... Lire la suite

 

Brésiliens, voici pourquoi ce n’est pas la fin du monde

Traumatisme, cataclysme, désastre, humiliation. Hier, le Brésil a été éliminé de sa coupe du monde par l’Allemagne sur le score de 7 buts à 1. Tout s’est écroulé. Pour les Brésiliens, un seul mot : tristesse. On comprend la douleur des Brésiliens. Ils l'ont dit après le match. Ils vivent un drame. Quelque chose s’effondre dans le cœur des supporters. Quelque chose, disent-ils parfois, d’indescriptible. Mais voici la bonne nouvelle : Brésiliens, vous ne serez pas plus malheureux que si vous aviez... Lire la suite