LES DERNIERS BILLETS DE CHAQUE BLOGRSS

 

Tartarin chez Socrate

En 2015, l’assassinat par un nemrod de Cecil, lion de légende, dans un parc « naturel » en même temps qu’il soulevait un tollé, mettait en lumière un comportement humain extravagant : la recherche d’un trophée de chasse. Le débat qui suivit se focalisa sur les questions de conservation de la nature et de gestion de la biodiversité dans les pays pauvres, en voie de développement, suivant le vocabulaire d’usage. Ainsi furent évoqués les couts et bénéfices attendus de ce commerce : la sur-chasse... Lire la suite

 

Sachons manquer de subtilité

Publié par Didier Nordon dans Scientaisies

En un laps de 0,52 secondes (avec un s), Google donne 71800 résultats qui, rien que dans la première page, attribuent la fameuse formule "les faits sont faits" à trois auteurs différents - Edouard Le Roy, Bachelard, Poincaré. Admirable abondance de biens... Elle témoigne, entre autres, de l'insistance avec laquelle nous sommes avertis de ce que la vérité est une notion subtile. Prendre un fait pour une vérité brute est digne d'un balourd. Même les plus réfractaires aux considérations philosophiques... Lire la suite

 

Et si des H. sapiens archaïques comptaient parmi les ancêtres des Néandertaliens?

Par définition, les Prénéandertaliens sont des ancêtres des Néandertaliens vivant en Europe et possédant des traits annonçant la forme néandertalienne. Pour autant, les Néandertaliens eurent-ils des ancêtres ailleurs qu'en Europe? En Afrique? Dans ce qui suit, je vais accumuler à propos du registre fossile eurasien un gros nuage de doutes remarquables et de remarques douteuses afin de rendre évident que nous n'avons pas encore tout compris de ce qu'il nous dit à propos de l'origine des Eurasiens anciens – les... Lire la suite

 

De l’illustration à la connaissance. De la connaissance à la reconnaissance.

Kadidja Marchal nous propose de réhabiliter certaines femmes scientifiques quelque peu oubliées et qui ont pourtant contribué de manière significative, grâce à leur talent d'illustratrices naturalistes, à des œuvres majeures dans leur domaine.   Connaissez-vous le point commun entre Georges Cuvier (1769-1832) et  Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829) ? Certes, vous vous dites que ce sont deux Français qui ont vécu à peu près à la même époque, tous les deux naturalistes (spécialistes de zoologie ou de botanique de terrain ou, plus généralement,... Lire la suite

 

Les beaux ingrédients

Les ingrédients culinaires sans goût sont-ils utiles ? Cette question se rapproche de celle dont nous avions fait un débat public, et qui s'intitulait "Qu'est-ce qu'un beau produit?". Mais nous sommes au 21e siècle, alors que la cuisine note à note se développe, après une cuisine plus classique et s'impose alors de reprendre ces deux questions dans ce double cadre, et non pas seulement dans le cadre classique. Pour le cadre classique, notre débat nous avait fait conclure que des... Lire la suite

 

De nouvelles techniques pour identifier les auteurs des textes cunéiformes

Alors que nous célébrons ce mois-ci le 160ème anniversaire du déchiffrement du cunéiforme transcrivant la langue akkadienne[1], les assyriologues tentent de répondre à la question suivante : qui sont les auteurs des textes cunéiformes ? L’écriture est-elle réservée aux professionnels, ou bien est-elle plus largement répandue ? Les scribes, qui ont écrit les milliers de tablettes scolaires dans le cadre de leur éducation, rédigent lettres et contrats pour les particuliers, ou encore travaillent pour le roi. On connaît l'identité de très peu d’entre... Lire la suite

 

En marche arrière pour la psychiatrie et la psychologie?

Publié par Franck Ramus dans Ramus méninges

Au cours de la récente campagne présidentielle, un groupe s'est beaucoup agité pour faire valoir les intérêts des psychanalystes auprès des différents candidats. Après une pétition en ligne, ce groupe adresse maintenant une lettre au nouveau président de la république, avec des arguments bien connus car déjà maintes fois ressassés auxquels j'ai déjà répondu. Pour l'information du nouveau président et de son équipe gouvernementale, je réponds ici aux principaux points du texte qui lui est adressé. "La France peut s’enorgueillir... Lire la suite

 

Le paradoxe du train et du précipice

Dans le palmarès des moments mémorables de la vie d'enseignant, plusieurs se disputent la première place : ceux où des étudiants posent une question subtile et intéressante, ceux où les étudiants posent une question embarrassante, et ceux où on comprend soi-même quelque chose de nouveau dans ce qu'on enseigne depuis plusieurs années. Il y a peu, deux étudiants sont venus à la fin d'un cours pour me poser une question qui relève de ces trois cas (merciii !). J'avais présenté,... Lire la suite

 

C’est à 25 ans qu’on produit le hasard le plus complexe

  On atteint à 25 ans un pic de performances cognitives, à la fois en termes de vitesse et de complexité   Les neurologues utilisent parfois une tâche étonnamment simple pour détecter des traumatismes du lobe frontal : ils vous demandent de créer une suite de chiffres qui soient le plus aléatoire possible. On appelle cela une tâche de production aléatoire d'items. En cas de traumatisme frontal (à l'avant du cerveau, donc), vous risquez de donner des réponses trop stéréotypées, trop régulières, tel que... Lire la suite

 

Les 10 billets que vous avez préférés en 2016

Complots, séduction, ondes gravitationnelles... Parmi tous les billets publiés cette année sur les blogs Pour la Science, voici ceux que vous avez le plus appréciés - du moins, le plus consultés. A retrouver ou à découvrir avant de commencer une nouvelle année que nous vous souhaitons riche en lectures étonnantes et enrichissantes ! Le baratin à la française Les complots ne peuvent pas tenir. Est-ce prouvé ? La séduction étape par étape : l’homme conduit-il vraiment la danse ? La... Lire la suite

 

A QUOI REVAIENT LES HOMMES PREHISTORIQUES ?

« La question gênante du ‘Pourquoi ?’ est apparemment insoluble. Mais tous les problèmes ne le sont-ils pas tant qu’on ne s’y attaque pas ? »[i] Jean Clottes    Notre passé de chasseur de gros gibier en bande -unique chez les primates- constitue le cadre incontournable de la recherche en préhistoire car il explique la fascination des hommes de l’âge de pierre pour les grands animaux. Les peintures rupestres ont toujours intrigué par leur perfection artistique et naturaliste, qui surprend tant à cette époque... Lire la suite